Site Associatif ANRPFD
Adhérer à l’ANRPFD en 2021
RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français
Nos Moyens de Communications
ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!
QTR UTC
Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017
Propagation
Relais Radioamateur
Grey Line
Relais Radioamateur
Chronique SWL Nationale ANRPFD
nl
Associations Partenaires de l’ANRPFD
Cluster-DX-FOR-ME
Twitter – Facebook
Catégories
Twitter infos
Liens Techniks, Om, RC, Divers
Propagation Bandes HF
Cluster Dx Fun
Twitter
Prévisions Météo

Fondation Radioamateur Canaliser RTTY

Lorsque vous commencez à jouer avec la radio, votre première interaction sera probablement la voix. Cela peut être SSB, AM, FM ou quelque chose de plus récent comme FreeDV ou DMR. Votre prochain défi sera probablement un mode numérique comme le code Morse, la radio télétype ou ma recommandation pour votre première aventure, WSPR ou Weak Signal Propagation Reporter.
J’ai déjà discuté de WSPR, aujourd’hui je voudrais regarder Radio Teletype ou RTTY. C’est un mode numérique qui vous permet d’envoyer et de recevoir du texte de forme libre. C’est un mode avec une longue et illustre histoire et c’est une bonne prochaine étape après WSPR.
La façon dont cela fonctionne est qu’en utilisant un alphabet composé de deux tonalités, les informations sont transmises, un caractère à la fois à une vitesse spécifique. Le code qui décrit l’alphabet s’appelle le code Baudot, inventé par Jean-Maurice-Emile Baudot en 1849. En termes de calcul, c’est un alphabet 5 bits et Radioamateur, il est traditionnellement envoyé à 45,45 bauds ou bits par seconde, au cas où vous vous vous demandez, du nom du même homme.
Les deux tons ont des noms, une marque et un espace et ils sont à une distance définie l’un de l’autre. En Radioamateur, ils sont séparés de 170 Hz, mais il y a beaucoup d’autres fréquences et vitesses utilisées. En radio amateur, les fréquences standard Mark et Space sont de 2125 Hz et 2295 Hz.
Dans une radio traditionnelle compatible RTTY, les deux tonalités sont générées en transmettant une porteuse tout en commutant la fréquence de l’émetteur dans les deux sens, appelée modulation par décalage de fréquence ou FSK. Pensez-y comme ayant une clé Morse qui envoie des dits sur une fréquence et des dahs sur une autre, en ayant la fréquence de changement de radio pendant que vous saisissez.
Si vous utilisez cette méthode pour créer et décoder RTTY en basculant entre deux fréquences, votre radio ne peut généralement traiter qu’un seul signal RTTY à la fois, juste celui que vous envoyez et celui qui est reçu. La réception est généralement obtenue en affichant une indication sur votre radio à quel point vous êtes proche des fréquences Mark et Space que vous essayez de recevoir et de décoder.
Une autre façon de créer un signal RTTY consiste à utiliser le son. Si vous sifflez alternativement à 2125 Hz et 2295 Hz et que vous le faites à 45,45 bits par seconde, vous générez également RTTY. Cette technique est appelée modulation par décalage de fréquence audio ou AFSK. Pensez-y comme en utilisant l’audio pour simuler le changement de fréquence en transmettant deux tonalités alternées.
Il y a une différence fondamentale entre les deux. Avant d’expliquer, permettez une diversion. C’est pertinent, je le promets.
Si vous avez déjà parlé à la radio en utilisant SSB, vous avez peut-être remarqué que si deux stations émettent en même temps, vous obtenez les deux signaux. Avec un peu de pratique, vous pouvez même comprendre les deux. Ce n’est pas vrai pour tous les modes radio. Si vous utilisez FM, le signal le plus fort l’emporte et si vous utilisez AM, vous obtenez un bip brouillé de deux stations sur des fréquences légèrement différentes. En passant, c’est pourquoi l’aviation utilise AM, de sorte que toute station ne transmettant pas peut entendre que deux stations se sont doublées.
Retour à RTTY.
Si vous utilisez l’audio pour générer les deux porteuses RTTY, plutôt que de changer de fréquence, vous pouvez en traiter autant que vous pouvez en insérer dans un signal audio SSB, tant que la marque et l’espace pour chaque station sont séparés de 170 Hz, vous pouvez autant de stations que vous le souhaitez, se chevauchant même. Tant que votre logiciel sait quoi faire avec cela, vous serez en mesure de décoder chacun d’entre eux en même temps, car ce sont essentiellement plusieurs signaux SSB transmis simultanément.
Un bonus supplémentaire est que vous n’avez pas à investir dans un DTS pour jouer avec cela. Vous pouvez utiliser une radio analogique, comme mon FT-857d, et utiliser un logiciel pour générer un signal audio RTTY avec tous les avantages que je viens de mentionner. La magie réside dans le logiciel que vous utilisez pour effectuer le décodage.
En fait, je suis sur le point de faire un concours en utilisant RTTY et je vous ferai savoir comment cela se passe en utilisant ma radio, un ordinateur et un logiciel appelé fldigi. Je vais suivre les traces du tout premier concours RTTY, organisé le dernier week-end d’octobre 1953 et organisé par la RTTY Society of Southern California. Dans la mesure où je suis sur les traces du code Morse par spark-gap.
Souhaite moi bonne chance.
Je suis Onno VK6FLAB