Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2022

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

IARU-1-2-3

Bulletin d’information IARUMS

Brouilleurs possibles opérant dans 7 et 14 MHz. Le bulletin d’information de la région 1 du système de surveillance IARUMS (IARUMS) signale d’éventuelles stations de brouillage transmettant avec une bande passante de 8 kHz dans les bandes radioamateurs 7 et 14 MHz.
Parmi les intrus opérant régulièrement dans nos bandes, des radars ont été encore une fois, en termes de nombre, de durée et de puissance de leurs émissions, les intrusions les plus dommageables, comme le montre le graphique de la base de données IARUMS.
Suivi des transmissions de type FSK CIS-## et d’autres modes militaires, nous avons également reçu quelques émissions pirates, principalement dans la bande 10 m, en plus des transmissions gênantes de plusieurs stations de radiodiffusion dans la bande 40 m. System (IARUMS) Region 1 April 2022 newsletter ICI 
Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvé sur le Signal Identification Guide Wiki  ICI
Recepteur SDR ICI
IARU Monitoring System (IARUMS ) ICI

CHALLENGE Radioamateur 2022!

Nous voulons que vos idées nous changent ! L’activité Radioamateur, c’est un plaisir, les communications Radio, la technologie, l’expérimentation, l’auto-formation et l’amitié. Avez-vous une idée époustouflante que vous aimeriez partager avec la communauté ? L’Union internationale des Radioamateurs de la région 1 vous invite à proposer une idée révolutionnaire, qui pourrait conduire à davantage de Radioamateurs agréés. Formez une équipe, partagez vos idées, présentez votre proposition et concrétisez-la. C’est le moment du changement des Radioamateurs et nous vous cherchons ! Les meilleures propositions seront récompensées, ne manquez pas cette opportunité ! Le défi – Vous avez une idée révolutionnaire que vous aimeriez partager avec la communauté amateur ? Selon vous, qu’est-ce qui pourrait être attrayant et conduire à plus de plaisir ? Le « HAMChallenge » est un appel à idées : la meilleure proposition sera récompensée et concrétisée ! Les candidats doivent soumettre un résumé de leur idée avec une courte biographie et une brève déclaration de motivation, par e-mail ICI  avant 1 juin.
Un comité examinera les différentes propositions et présélectionnera les meilleures d’après son avis pour un examen plus approfondi à ce moment-là d’ici le 10 juin. Les participants auront ensuite 15 jours supplémentaires pour préparer une présentation plus détaillée de leur idée qui sera présentée en personne ou virtuellement lors de HamRadio 2022 à Friedrichshafen.SARL

Les Radioamateurs répondent au tremblement

de terre en Bosnie-Herzégovine

Le coordinateur des communications d’urgence de la région 1 de l’IARU, Greg Mossop G0DUB, rend compte de la réponse des Radioamateurs au tremblement de terre qui a frappé la Bosnie-Herzégovine le 22 avril. 22 un tremblement de terre enregistrant 5,7 sur l’échelle de Richter a frappé environ 45 km au sud-ouest de la ville de Mostar, mais a été ressenti dans une zone plus large comprenant la Croatie, la Serbie et le Monténégro.
Malheureusement, le tremblement de terre aurait fait un mort et de nombreux blessés. 5 minutes après le tremblement de terre le service de communications d’urgence de l’ARAuBiH (RMZO) a été activé.
Conformément à leurs plans, trois équipes de Radioclubs locaux ont été mobilisées et ont établi un réseau utilisant les répéteurs VHF existants et une unité portable à bande croisée. Une connexion numérique a également été établie entre Sarajevo et Zenica E70ARA via Winlink, les rapports de situation étant transmis au format de message IARU.
En raison du risque de répliques endommageant les bâtiments fragilisés par le premier séisme, les réseaux de secours restent actifs jusqu’à ce que le danger soit passé.
Outre un certain nombre de fréquences et de répéteurs en VHF/UHF, les fréquences HF suivantes seront également utilisées.

  • 3.612MHz LSB Voix
  • 3.612MHz USB Digital
  • 7.125MHz LSB Voix
  • 7.125MHz USB Digital

(Info du coordinateur Alen E71AR Emcomm ARAuBiH RMZO)
Source IARU Région 1 ICI
Association des Radioamateurs de Bosnie-Herzégovine ICI

Newsletter IARUMS – Intrus militaires

dans les bandes Radioamateurs

Le bulletin d’information de la région 1 du système de surveillance de l’IARU (IARUMS) rapporte en mars, probablement en raison de la situation militaire actuelle, qu’ils ont remarqué une augmentation des transmissions dans des modes inconnus dans les bandes Radioamateur HF
Dans de nombreux cas, leur fonction la plus probable était d’agir comme des brouilleurs (signaux transmis intentionnellement sur d’autres transmissions afin de perturber ou d’annuler leur réception).
Nous avons également reçu à plusieurs reprises un signal dont la fonction possible, compte tenu de son comportement (émission de rafales courtes mais puissantes sautant de manière organisée et répétitive le long du spectre radio), pourrait être de faire office d’ionosonde (radar utilisé pour scruter l’ionosphère en afin de déterminer la fréquence optimale pour la transmission des signaux dans les bandes HF).
De plus, des modes militaires que nous n’avions pas observés depuis longtemps, comme le mode numérique russe T-230-1A, également connu sous le nom de ‘Mahovik’, ont été copiés.
Le bulletin d’information de mars 2022 du système de surveillance de l’Union internationale des radioamateurs (IARUMS) de mars 2022 peut être lu ICI
Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvés sur le wiki du guide d’identification des signaux ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI
Système de surveillance IARU (IARUMS) ICI

L’IARU-R1 répond à la stratégie d’énergie solaire de la CE

Dans sa réponse à la stratégie d’énergie solaire de la Commission européenne, l’IARU Région 1 a mis en évidence le niveau de pollution RF pouvant être causé par les optimiseurs solaires PV utilisés dans les installations de panneaux solaires. Un message sur le site de l’IARU-R1 indique :IARU R1 PRC, en collaboration avec le comité CEM de la région, a soumis un document à un récent appel à témoignages de la Commission européenne concernant la stratégie de l’énergie solaire. Les systèmes d’énergie solaire, qui incluent le solaire photovoltaïque, sont une technologie progressive dont l’utilisation doit être encouragée. Cependant, il y a certaines mises en garde à noter dans le déploiement et l’utilisation continue. Les préoccupations de l’IARU ne concernent pas la technologie solaire en soi, mais la pollution potentielle des soi-disant optimiseurs. L’article qui a été soumis détaille les éléments de la recherche et de la surveillance en cours par le comité EMC dans ce domaine. ICI

Documents de l’IARU-R1 sur la coexistence amateur / RNSS dans la bande 23 cm

La réunion CEPT SE40 n ° 76 qui se tient du 11 au 13 avril étudie la question de la coexistence entre le fonctionnementRadioamateur dans la bande 1240-1300 MHz et les systèmes RNSS tels que GalileoUn des points à l’ordre du jour pour le monde Conférence des Radiocommunications (CMR23) est AI-9.1b –
Mesures à appliquer dans la bande de fréquences 1240-1300 MHz pour assurer la protection du service de radionavigation par satellite (RNSS) conformément à la résolution-774.SE40 est le groupe de travail CEPT ECC qui examine les problèmes de compatibilité des services spatiaux. La région 1 de l’IARU a soumis ces documents à la réunion d’avril :
• Numéros de densité des amateurs• Numéros de densité des amateurs Contexte
• Propositions mises à jour pour le rapport WI_39
Ces documents et d’autres documents de contribution à la réunion peuvent être téléchargés  ICI 
RSGB WRC-23 page ICI

Belgique : UBA interdit les Radioamateurs russes et biélorusses

L’UBA belge s’est jointe à d’autres sociétés nationales Radioamateur pour interdire les amateurs de Russie et de Biélorussie aux concours. Une traduction du message de l’UBA se lit comme suit : En ce qui concerne la participation à des activités de nature compétitive (concours, compétitions ARDF, obtention récompenses, etc.), le conseil d’administration de l’UBA a décidé que l’UBA soutiendra les mesures de diverses associations sœurs de l’IARU et d’organisations sportives régulières. Cela signifie que, jusqu’à nouvel ordre, les Radioamateurs de la Fédération de Russie et de la Biélorussie sont exclus de la participation. Pour les participants belges aux différents concours organisés par l’UBA, cela signifie que les connexions avec les stations des pays susmentionnés rapportent zéro point et ne peuvent pas non plus être utilisés comme multiplicateurs.
Source UBA  ICI

Bulletin d’information IARUMS !Activité radar HF russe!

Activité radar HF russe, le bulletin d’information de la région 1 du système de surveillance IARUMS (IARUMS) signale une augmentation des interférences dans les bandes Radioamateurs du radar russe Over The Horizon (OTHR) ContaynerLe bulletin d’information de février 2022 du système de surveillance de l’Union internationale des Radioamateurs (IARUMS) de février 2022 peut être lu  ICI Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvés sur le Wiki du Guide d’identification des signaux  ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web  ICI Monitoring System (IARUMS) ICI

Exercice réussi de communication d’urgence

par radioamateur QO-100

Le 26 février, 22 stations représentant 14 pays de la région 1 de l’IARU ont pris part à un exercice à court préavis utilisant le transpondeur Radioamateur géostationnaire QO-100. Le coordinateur des communications d’urgence de la région 1 de l’IARU, Greg Mossop G0DUB, a posté : Il s’agissait du premier d’un certain nombre d’exercices, de tests et de réunions plus petits organisés par la région 1 de l’IARU tout au long de l’année, en s’appuyant sur les tests d’urgence simulés mondiaux antérieurs pour couvrir autant d’aspects des communications d’urgence que possible.
L’intention est d’apporter les communicateurs d’urgence se réunissent plus fréquemment pour démontrer comment le service Radioamateur peut travailler ensemble en tant que communauté mondiale et développer une compréhension commune des capacités de chacun.
L’exercice sur QO-100 a été considéré comme un succès avec un certain nombre de messages formels transmis entre les stations ainsi que certains enseignements tirés des défis inévitables des pannes d’équipement, des barrières linguistiques et des coordination d’un exercice dont la zone de couverture couvrait de l’Afrique du Sud au Royaume-Uni.
Une fois tous les commentaires de l’exercice reçus, le prochain test de ce système devrait avoir lieu en octobre de cette année. QO-100 apporte un autre atout à la boîte à outils de communication d’urgence dans la région 1 et sa présence est très appréciée.
informations QO-100 ICI

Ukraine : déclaration IARU-R1

La région 1 de l’IARU a publié la déclaration suivante concernant toutes les transmissions radio que vous pourriez entendre de la part de Radioamateurs d’Ukraine :
Tout Radioamateur émettant actuellement depuis l’Ukraine risque sa vie. Si vous entendez une station ukrainienne, ne diffusez pas son indicatif d’appel, son emplacement ou sa fréquence, que ce soit sur la bande, dans un cluster ou sur les réseaux sociaux.
Vous mettez peut-être des vies en danger.’Source  ICI IARU Région 1
Messages de radioamateurs en Ukraine  ICI

Nouveau bulletin d’information de la région 3 de l’IARU*

La région 3 de l’IARU (couvrant l’Asie et le Pacifique) a publié le numéro 61 de son bulletin d’information gratuit.
La Société des émetteurs (MARTS)

  • réagit aux inondations
  • Coexistence de la bande radioamateur de 23 cm et de la navigation par satellite
  • Newsletter-61_Q1_2022_V3.pdf ICI
  • Bulletins précédents ICI

Nouveau bulletin IARUMS maintenant disponible

Le bulletin d’information de la région 1 du système de surveillance de l’IARU (IARUMS) rend compte des actions réussies contre les intrus dans les bandes de radio amateur 3,5 et 7 MHz  ICI
Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvés sur le Wiki du Guide d’identification des signaux ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI 
IARU Monitoring System (IARUMS) ICI

Suisse et objectifs IARU-R1 ‘Shaping the Future

‘Les objectifs IARU Region 1 ‘Shaping the Future’ seront discutés lors de la réunion en ligne de l’USKA suisse qui se tiendra le 26 février avec les changements nécessaires.
L’USKA a reconnu que le Radioamateur suisse n’atteint actuellement aucun des objectifs de l’IARU-R1, mais affirme qu’il est essentiel de les atteindre pour l’existence continue et la viabilité future des Radioamateurs dans le monde entier.
Lire le document USKA Shaping the Future ICI . L’IARU-R1 a défini huit objectifs stratégiques à atteindre sur 10 ans,  ICI Plus d’informations sur la réunion USKA ICI

Lancement d’un satellite WISA Woodsat toujours en suspens

L’un transportera une charge utile Radioamateur. WISA Woodsat, un vaisseau spatial finlandais qui prévoyait d’inclure une charge utile de Radioamateur, a été contraint de reporter son objectif de lancement annoncé de 2021 à 2022 après que le système de coordination des fréquences par satellite amateur de l’IARU R1 a tourné  la demande d’utilisation des fréquences Radioamateurs.
Je regrette de vous informer que l’IARU n’est pas en mesure de soutenir la demande de coordination WISA Woodsat’, a déclaré le coordinateur. ‘La principale raison est que la mission principale ne semble pas être une mission amateur.’ avec et via les satellites. Aucun transpondeur n’était à bord, mais les sponsors du satellite ont déclaré qu’ils avaient le soutien de la société finlandaise membre de l’IARU, SRAL, pour utiliser les fréquences Radioamateurs.
Ils retravaillent maintenant sur le vaisseau spatial pour utiliser des fréquences Radio commerciales. « À notre grande déception, nous ne pouvons pas servir la communauté Radioamateur avec la mission de répéteur LoRa comme nous l’avions espéré et prévu.
Nous continuerons à partager les images et les données en ligne, mais l’aspect technique a été diminué en raison de cette décision », a déclaré l’ingénieur en chef de WISA Woodsat, Samuli Nyman d’Arctic Astronautics.
Pendant ce temps, LignoSat, un CubeSat de taille 1U avec une structure extérieure principalement composée de bois, a demandé la coordination des fréquences IARU et espère être lancé depuis l’ISS en 2023. Construit par des étudiants de l’Université japonaise de Kyoto, LignoSat comprend une charge utile Radio amateur unique mais pas de transpondeur.
L’application LignoSat pour la coordination des fréquences satellite IARU en décembre a déclaré le CubeSat transporterait un équipement de Radioamateur qui extrairait les indicatifs d’appel des stations de Radioamateur des signaux de paquets FM en liaison montante et y répondrait via la liaison descendante CW et les indicatifs d’appel de l’expéditeur pour transmettre des messages de remerciement. Le plan propose des liaisons descendantes UHF pour CW et FM. L’équipe de développement du satellite, composée de l’Université de Kyoto et de la Sumitomo Forestry Company, a déclaré qu’elle visait à exploiter le respect de l’environnement et l’économie du bois dans le développement d’engins spatiaux.
Ils disent qu’un satellite avec un extérieur en bois brûlerait en rentrant dans l’atmosphère terrestre à la fin de sa mission, ce qui réduirait son fardeau sur l’environnement. Le cadre en bois permettra également aux antennes du satellite d’être à l’intérieur du vaisseau spatial.
Un plan est en cours pour utiliser un appareil expérimental sur la Station spatiale internationale pour maintenir attachées des feuilles de bois de dureté variable, prélevées sur plusieurs espèces d’arbres. Ceux-ci resteraient exposés à l’environnement spatial pendant environ 9 mois pour déterminer leur détérioration. L’équipe est dirigée par l’astronaute de l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale (JAXA) Tako Doi. Aujourd’hui professeur à l’Université de Kyoto, Doi a été le premier astronaute de la JAXA à participer à des sorties dans l’espace depuis la navette Columbia en 1997. I
l a déclaré que le concept, s’il réussit, pourrait ouvrir la voie à ‘permettre même aux enfants qui s’intéressent à l’espace et de fabriquer un satellite’.
.” LignoSat serait déployé depuis l’ISS en juillet 2023.ANS

Mise à jour sur les préparatifs de la WRC-23 en Finlande

La société finlandaise Radioamateur SRAL rend compte d’une récente réunion du groupe de travail national finlandais sur la préparation de la WRC-23
Une traduction du message de la SRAL sur la réunion du 24 novembre se lit comme suit :
Comme d’habitude, les points à l’ordre du jour de la prochaine conférence et les grandes lignes de préparation ont été discutées.
Pour de nombreux ordres du jour, les travaux ont progressé plus lentement que prévu, principalement en raison de réunions à distance avec des heures de travail plus courtes que les réunions normales. Les points à l’ordre du jour qui sont ressortis de la réunion intéressent les radioamateurs : )Ce point de l’ordre du jour examine la possibilité d’attribuer des fréquences supplémentaires au système de réseau mobile et au trafic migrant en fonction de la bande de fréquences étudiée.
Un représentant du SRAL s’est enquis du sort de l’hivernage des radioamateurs à la suite d’une éventuelle utilisation des IMT 10-10,5 GHz dans la Région 2 (Amériques et Groenland).
Il n’y a pas eu de réponse directe à cela, mais après la réunion, il est devenu clair qu’il existe une attribution amateur secondaire dans la gamme de fréquences et qu’aucune modification n’y est apportée. La façon dont l’utilisation des IMT l’affecte est une autre question.
La bande a également déjà son attribution mobile primaire, ce qui signifie que l’utilisation amateur n’est de toute façon pas protégée.
Point 9.1b de l’ordre du jour : GNSS et utilisation amateur dans la bande de fréquences 1 240-1 300 MHz. trafic radioamateur et radioamateur par satellite. En outre, d’éventuelles mesures techniques et opérationnelles visant à assurer la protection des récepteurs de radionavigation par satellite sans envisager de supprimer les incidents radioamateurs du Règlement des radiocommunications seront examinées. En Italie, des mesures de compatibilité avaient été effectuées au cours de l’été et, selon Traficom, il il y avait peu de compatibilité entre ces systèmes.
L’utilisation amateur est actuellement autorisée en Finlande avec des licences Radio distinctes. Un représentant du SRAL a souligné qu’il n’y avait eu aucun rapport de perturbation en Finlande concernant la perturbation du GNSS existant dû à une utilisation amateur à bande étroite. Cependant, selon Traficom, le système Galileo vient tout juste d’être utilisé à grande échelle dans cette bande.
Le groupe CEPT SE 40 prépare un rapport CEPT sur la compatibilité entre le RNSS et le transport amateur, et la CEPT s’apprête également à adopter une décision distincte du CEC à ce sujet.
Le WP 5A de l’UIT collecte des informations sur les systèmes amateurs et prépare le texte CPM. Un rapport de compatibilité sur le RNSS et la compatibilité du trafic amateur est en cours de préparation au sein du groupe de travail 4C de l’UIT. 40/66430/se40-21-035_annex-9_wd_draft-ecc-report-rnss-amateurs_final
Présentations de la région 1 de l’IARU pour le rapport CEPT ECC SE 40 à la réunion suivante 7-10.12.2021 : ICI
Point 1.12 de l’ordre du jour : Télédétection secondaire dans la gamme de fréquences 40-50 MHz. Ce point de l’ordre du jour explore la possibilité d’une nouvelle attribution de description de pays active secondaire dans la Bande de fréquence 40-50 MHz et conditions d’utilisation associées. Au cours de la période de recherche précédente, l’UIT a déjà défini les paramètres d’un dispositif de description de pays typique et mené des études préliminaires de compatibilité avec les types de trafic existants.
Cette utilisation se produirait très rarement et aurait été localisée principalement dans des zones inhabitées sur terre. Ce qui est intéressant à ce sujet, c’est que les satellites recueilleraient des données qui pourraient conduire à des conclusions sur l’évolution du changement climatique.
Les Radioamateurs s’inquiètent des conditions d’utilisation amateur de la bande adjacente 50-54 MHz. Selon Traficom, la nouvelle télédétection secondaire ne devrait pas être une préoccupation majeure pour un usage amateur. Source SRAL  ICI 
SRAL