Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

IARU-1-2-3

Rôle de coordinateur de la gestion des catastrophes de l’IARU R3

Le WIA rapporte que le rôle de coordinateur DM de la région 3 de l’IARU est devenu vacant.
Ils disent: Le rôle global est (mais sans s’y limiter) de diffuser et de diffuser des informations dans la Région 3 sur les événements d’urgence dans lesquels le service Radioamateurs a été impliqué.
Intéressé?
Contactez votre société ‘pronto’
WIA

Face à l’avenir des Radioamateurs!

La région 1 de l’IARU a commencé les préparatifs d’un atelier sur l’avenir des Radioamateur.
Le site de la région 1  dit:

  • Qu’est-ce que la radio amateur aujourd’hui?
  • Comment ça change?
  • Où sont les amateurs de demain?
  • Comment les autres voient-ils la radio amateur?
  • Que devons-nous faire pour l’avenir?

Ce soir [mercredi 24 mars] la région 1  a commencé à préparer avec ses sociétés membres un atelier axé sur l’avenir des Radioamateurs. Le message partagé dans cette session est clair. Les sociétés de la région 1 perdent des membres; la perte de membres dans certaines sociétés est remarquable au cours des dix dernières années, même avec un bon débit d’examen. À côté de cela, les personnes occupant des postes de direction dans ces sociétés vieillissent. Toutes les sociétés membres n’ont pas les meilleurs membres de leur équipe âgés de moins de 35 ans.
Le Comité exécutif de la Région 1 de l’IARU partage qu’il est temps de changer et que nous devons commencer à avancer. Travailler ensemble et changer les tendances actuelles. Nous devons recentrer notre réflexion et notre mode de fonctionnement.
Les principales questions et sujets qui seront abordés dans l’atelier sont:
Qu’est-ce que sont  les Radioamateurs aujourd’hui? Comment cela change-t-il? Où sont les radioamateurs de demain? Comment les autres voient-ils la radio amateur? Que devons-nous faire pour l’avenir?
Les sociétés membres sont invitées à participer activement en désignant des personnes ayant un état d’esprit tourné vers l’avenir et à se préparer à cet atelier. La clé sera d’inclure de nouvelles personnes dans la discussion, dans l’espoir de trouver de nouvelles idées et de nouvelles façons de penser.
L’atelier «Faire face à l’avenir» est prévu pour octobre 2021, espérons-le, à Novi-Sad en Serbie, accueilli par SRS, la Serbian Amateur Radio Society. Un atelier alternatif virtuel sera également préparé.

La newsletter IARUMS de février maintenant disponible

Le bulletin d’information du système de surveillance de la région 1 de l’IARU rapporte que les radars Over The Horizon (OTHR) continuent d’être la plus grande source d’interférence dans les bandes Radioamateur HF
Ils disent aussi: «Les mystérieux groupes de tirets (parfois 5 tirets, parfois 16 tirets, parfois tirets continus) continuent d’être transmis pendant de longues heures presque quotidiennement à 7075 kHz et ses environs proches à l’intérieur du segment de la bande de 40 m dédié au FT- 8 transmissions. Elles sont très difficiles à localiser, et nous ne savons toujours pas d’où elles viennent? « 
Le bulletin d’information de la région du 1er février 2021 du Système international de surveillance de l’Union des radioamateurs amateurs (IARUMS) peut être lu ICI 
Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvés sur le Wiki du guide d’identification des signaux  ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI 
Système de surveillance de l’IARU (IARUMS)  ICI

Système de surveillance de l’IARU en Irlande

L’Irish Radio Transmitters Society rapporte que l’un des rôles de région 1 internationale des radioamateurs est de surveiller nos bandes pour les utilisateurs non autorisés. Le système de surveillance dans la région 1 a été mis en place en 1972 et dispose d’un coordinateur dans de nombreux pays et nous sommes très reconnaissants à Michael EI3GYB qui assume ce rôle pour nous en Irlande.
Michael surveille les bandes et envoie un rapport mensuel au coordinateur de la région 1 qui traite toutes les informations soumises. Ces rapports peuvent être consultés ICI  .L’objectif principal du système de surveillance  est la recherche, la classification, l’identification et le lancement des étapes menant au retrait des bandes amateurs des signaux radio des stations non-amateurs causant des interférences nuisibles. aux services d’amateur, contrairement à l’Union internationale des télécommunications et aux réglementations nationales en matière de radio.
Les intrus typiques incluent les radiodiffuseurs, les radars Over the Horizon, les opérateurs illégaux sur les bandes, y compris les taxis et les pêcheurs sur différentes bandes, divers modes militaires et de nombreux autres types de signaux indésirables.
Dans son rapport de février, ainsi que les suspects habituels, Michael détaille ce qui suit à propos d’une radio d’église.
Une église de l’ouest de l’Irlande a produit beaucoup d’harmoniques de 28390 à 28470 kHz et sur plusieurs autres fréquences en raison d’un défaut dans la configuration de l’émetteur. L’interférence a duré du 1er au 8 du mois. Le curé de la paroisse a été mis au courant de la situation et conseillé de remédier aux problèmes. La «radio paroissiale» est restée silencieuse pendant quelques jours et est revenue plus tard sans causer plus d’interférences, diffusant uniquement sur sa propre fréquence. Les problèmes semblent avoir été résolus.
IRTS

Allemagne: extension de la licence temporaire pour la bande 160 m Radioamateur!

      bundesnetzagentur

La licence temporaire de l’Allemagne pour la bande Radioamateur 160 m a été prolongée jusqu’à la fin de 2021.
Le site dit:
En accord avec le ministère fédéral des transports et de l’infrastructure numérique (BMVI) et le ministère fédéral de la Défense (BMVg ) et conformément au Journal officiel 24 de la BNetzA (publié le 23 décembre 2020), les écarts suivants par rapport aux règles d’utilisation sont autorisés pour l’utilisation des gammes de fréquences 1850-1890 kHz et 1890-2000 kHz Radio amateur jusqu’en 31 décembre 2021:
(1) dans les gammes de fréquences 1850—1890 kHz et 1890—2000 kHz, l’utilisation d’une puissance d’émission maximale de 750 watts PEP par les titulaires d’une licence pour participer au service Radioamateur de classe A qui est autorisée en fin de semaine.
(2) dans les gammes de fréquences 1850-1890 kHz et 1890-2000 kHz, l’utilisation d’une puissance d’émission maximale de 100 watts PEP par les titulaires d’une licence pour participer au service Radioamateur de classe E le week-end est autorisée.
(3) dans les gammes de fréquences 1850-1890 kHz et 1890-2000 kHz, la participation à des compétitions Radioamateurs (concours) est autorisée le week-end.
Le même Journal officiel contient également des extensions de licences temporaires pour les gammes 2320-2450 MHz, 5650-5850 MHz, 50-52 MHz et 70.150 – 70.200 MHz.
Source ICI

La newsletter de novembre IARUMS maintenant disponible

L’IARU 1 Surveillance Bulletin système dit en Novembre la bande Radioamateur 28 MHz souffert de signaux de bouées de pêche ainsi que sur l’horizon Radars (OTHR) qui ont été entendus tous les jours
Le système International Amateur Radio Union Monitoring (IARUMS) Région 1 Novembre 2020 La newsletter peut être consultée ICI
 Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être consultés sur le Wiki Signal Identification Guide ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI 
IARU Monitoring System (IARUMS) ICI

La newsletter IARUMS d’octobre maintenant disponible

Le bulletin d’information du système de surveillance de la région 1 de l’IARU indique que le 7 octobre, trois OTHR intrusifs étaient actifs les uns à côté des autres, plus un FSK, l’interférence couvrait près de 50 kHz de la bande de Radioamateur de 7 MHz.
Le système international de surveillance de l’Union des radioamateurs (IARUMS) La newsletter de la région du 1er octobre 2020 peut être consultée à ICI  [Notez la faute de frappe du mois dans le nom du fichier]
Enregistrements militaires Les transmissions peuvent être trouvées sur le Wiki du guide d’identification des signaux ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI
Système de surveillance IARU (IARUMS) ICI

RASA écrit au président de l’IARU sur  leQRM40m

Le « Radio Amateur Society of Australia » (RASA) a écrit au président de l’IARU le 1er octobre au sujet de l’interférence chronique sur la bande de 40 m dans la région 3.
La grande majorité des stations intruses parlent indonésien et ne s’identifient pas. Ils fonctionnent dans la moitié inférieure de 40 m, en utilisant USB, souvent par multiples de 10 kHz.
Ces stations sont reçues en continu à Darwin, en Australie et tous les après-midi / soir dans le reste du continent australien. Ils causent des interférences nuisibles aux stations amateurs australiennes. Ils causeraient également des brouillages préjudiciables aux stations amateurs dans toute l’Asie du Sud-Est, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et la Micronésie.
La RASA a signalé ce problème pour la première fois au président de la région 3 de l’IARU il y a deux ans.
Dans l’intervalle, l’ingérence a augmenté en gravité. Il semble que la popularité des modes numériques autour de 7065-7075 kHz oblige les stations illégales à descendre dans le segment CW en dessous de 7050 kHz.
Le RASA a de nouveau signalé ce problème au Président de l’IARU de la Région 3 le 2 septembre, mais n’a pas reçu de réponse.
La RASA a approché le régulateur australien, l’ACMA, l’année dernière sur cette question, et leur a demandé de mener leur propre suivi, en vue d’une plainte formelle via les processus de l’UIT.
Malheureusement, la RASA a été informée qu’en raison des compressions de personnel, l’ACMA n’a pas été en mesure d’effectuer la surveillance requise.
En l’absence de mesures réglementaires officielles du gouvernement, la RASA est d’avis que l’IARU, en tant qu’organisation faîtière régionale, devrait jouer un rôle proactif dans la résolution de ce problème.
La RASA a suggéré dans sa lettre au Président de l’IARU que l’IARU et la société nationale indonésienne des Radioamateurs élaborent un plan d’action et proposent leur assistance en cas de besoin.
Aucune réponse n’a été reçue à ce jour.

IARUMS: nouveau coordinateur et vice-coordinateur

Le système de surveillance de l’IARU dans la région 1 (Europe / Afrique / Moyen-Orient) a un nouveau coordinateur et un nouveau vice-coordinateur
Le site IARU-R1 dit:
Le nouveau coordinateur IARUMS Région 1, Gaspar Miró, EA6AMM , nomme Peter Jost, HB9CET , comme Vice-coordinateur IARUMS R1, après avoir reçu son accord.
Tous deux travaillent ensemble au sein de l’IARUMS depuis plus d’un an, une excellente collaboration, comme le souligne Gaspar. Il apprécie les vastes connaissances et les années d’expérience de Peter avec les signaux d’intrusion sur les bandes Radioamateur – et avec les IARUMS. «Je suis ravi de continuer à travailler avec lui», déclare Gaspar.
Système de surveillance IARUMS ICI

Premier jour de la Conférence générale de la région 1 de l’IARU

Le président de l’IARU, Tim Ellam, VE6SH , a officiellement ouvert la Conférence générale virtuelle de la région 1 le dimanche 11 octobre 2020
Le site Web de la région 1 de l’IARU rapporte:
S’exprimant de Calgary, Tim a rappelé aux délégués que nous sommes confrontés aujourd’hui à des défis sans précédent, ce qui entraînerait probablement une plus grande partie du travail de l’IARU dans le virtuel. Il a rappelé à la réunion les défis auxquels l’IARU était confrontée pour s’assurer que nous restions pertinents pour l’avenir des Radioamateurs. Il a rappelé les commentaires qu’il avait faits dans le passé selon lesquels «les Radioamateurs ont changé et continueront de changer. L’IARU et ses sociétés membres doivent être prêts à s’adapter et à répondre à ce changement ». Il a reconnu la direction prise par la région 1 de l’IARU pour stimuler le changement au sein de l’IARU et a souligné que l’atelier de la région 1 prévu pour 2021 était une occasion importante pour la région 1 de revoir ses stratégies pour l’avenir et les implications pour les sociétés membres et l’IARU.
Après la séance plénière d’ouverture, le Comité C3 (organisationnel et administratif) a commencé ses travaux, en examinant les questions de gouvernance de la Région 1 (couvrant les amendements proposés à la Constitution régionale, y compris pour permettre des conférences générales virtuelles), un examen des recommandations permanentes et une discussion sur un atelier personnel prévu pour 2021 pour relever les nombreux défis auxquels sont confrontés les radioamateurs et les sociétés membres aujourd’hui. C3 a ensuite passé en revue les plans de l’IARU pour représenter le service amateur dans les nombreux groupes de travail impliqués dans la préparation de la Conférence Mondiale des Radio 2023. La prochaine C3 aura lieu le mercredi 14.
Le Comité C5 (VHF +) a commencé la première de ses réunions en examinant les rapports des coordinateurs et d’autres spécialistes de la Région 1 travaillant dans le domaine VHF +, y compris le groupe de travail du concours. Le Comité a ensuite discuté de la CMR-23, en particulier en ce qui concerne le spectre attribué au service d’amateur en VHF et au-dessus. Enfin, des discussions ont eu lieu sur le rapport rédigé sur les besoins et l’occupation du spectre à VHF +. Le prochain C5 aura lieu le lundi 12.
Le Groupe de travail sur les jeunes était la dernière réunion qui s’est tenue aujourd’hui. La plateforme virtuelle a permis d’avoir un public plus large que d’habitude, atteignant plus de 80 participants de 33 États membres différents, et des observateurs des autres régions de l’IARU étaient présentes. La réunion a passé en revue le travail du Groupe de travail des jeunes et du programme YOTA et a discuté des défis liés à l’extension de la portée du programme à d’autres communautés de jeunes. Il y avait une bonne interaction entre le public.
Toutes les recommandations issues des réunions du comité seront transmises à la plénière finale le vendredi 16/10/2020 pour discussion et approbation.
Source IARU Région 1  ICI
Les documents discutés lors de la conférence sont répartis selon les principaux comités:  
• C3 General
• C4 HF
• C5 VHF / UHF / Microwaves
• C7 EMC
et ils peuvent être téléchargés ICI

La conférence générale en ligne de l’IARU-R1 commence dimanche

La Conférence générale de la région 1 de l’IARU , initialement prévue à Novi Sad, en Serbie, se déroule en ligne à partir du dimanche 11 octobre 2020.
Un message sur le site de la région 1 de l’IARU dit:
Profitant de l’accès en ligne, plus de 200 délégués et observateurs se sont inscrits dans près de 50 sociétés nationales. Près de 90 articles sont prévus pour discussion. La conférence sera officiellement ouverte par le président de l’IARU, Tim Ellam, VE6SH.
Les discussions se dérouleront dans quatre grands axes: organisationnel et administratif, HF, VHF + et EMC. Des réunions de filières supplémentaires couvriront les questions de spectre, de réglementation et de relations politiques et les initiatives de jeunesse.
S’exprimant avant le début de la conférence, le président de la région 1 de l’IARU, Don Beattie, G3BJ , a déclaré: «Il est décevant que nous ne nous réunissions pas en personne, mais en ces temps incertains, la technologie moderne nous donne l’opportunité de mener nos activités à distance. J’attends avec impatience une série de discussions constructives et variées sur les nombreux défis auxquels les Radioamateurs sont confrontés aujourd’hui. Nous avons également l’intention d’organiser un événement en personne en 2021 qui abordera, dans un environnement d’atelier, certains aspects clés de l’avenir des Radioamateur.
Un rapport quotidien des travaux de la Conférence sera publié au cours de la semaine à venir, à compter de dimanche soir.
Pour les dernières informations, consultez le site IARU Region 1 ICI et le fil Twitter ICI
Les documents à discuter lors de la conférence sont répartis selon les principaux comités:  
• C3 Général
• C4 HF
• C5 VHF / UHF / Micro-ondes
• C7 EMC
et ils peuvent être téléchargés ICI

La newsletter IARUMS de septembre maintenant disponible

Le dernier bulletin d’information du système de surveillance de la région 1 de l’IARU montre que les radars Over The Horizon (OTH) continuent de nuire à nos allocations primaires Radioamateurs Peter Jost, HB9CET, coordinateur de l’IARUMS R1, commente:
« Comme c’était le cas toute l’année, les nombreux radars OTH nous ont massivement tourmentés En plus du radar russe actif quotidien Contayner, des OTHR d’Extrême-Orient ont également été souvent entendus. Un système avec 50 sps (bips) et une bande passante d’environ 10 kHz a été de plus en plus remarqué. Nous ne savons pas s’il s’agit d’une variante du système de rafale connu sous le nom de « Foghorn » (surnom) ou d’un nouveau.  »
Le bulletin d’information de la région du 1er septembre 2020 du Système international de surveillance de l’Union des radioamateurs (IARUMS) peut être lu  ICI
Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvés sur le Wiki Signal Identification Guide  ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI
IARU Monitoring System (IARUMS)  ICI

La newsletter IARUMS d’août maintenant disponible

Le dernier bulletin d’information du système de surveillance de la région 1 de l’IARU montre une activité considérable des radars Over The Horizon (OTH) dans les attributions primaires  Radioamateur.Le bulletin d’information de la région du 1er août 2020 du Système international de surveillance de l’Union des radioamateurs (IARUMS) peut être lu ICI  Les enregistrements des transmissions militaires peuvent être trouvés sur le Wiki Signal Identification Guide ICI
Surveillez les bandes d’ondes courtes en ligne avec un récepteur SDR basé sur le Web ICI 
IARU Monitoring System (IARUMS) ICI

Préparatifs de la CMR23 dans les organisations régionales de télécommunications

 Préparatifs de la CMR23 dans les organisations régionales de télécommunications
Pour un certain nombre d’années préparation des conférences mondiales des Radiocommunications (CMR) ont été menées dans les organisations régionales des télécommunications (RTO) reconnue
Le rapport IARU 1 par Dave EI3IO continue:
Ces organisations permettent la participation à de chacun des comités préparatoires WRC. La Région 1 de l’UIT comprend les États arabes (ASMG), l’Afrique (ATU), l’Europe (CEPT) et la Communauté des États indépendants (RCC). La Région 2 de l’UIT comprend l’Amérique du Nord et du Sud (CITEL) et la Région 3 de l’UIT comprend la région de l’Asie-Pacifique (APT).
Certains RTO ont un seul comité préparatoire de la CMR tandis que d’autres convoquent des équipes de projet spécialisées traitant un certain nombre de points similaires à l’ordre du jour. C’est particulièrement le cas en Europe où le Comité des communications électroniques (ECC) de la CEPT a un groupe préparatoire à la conférence (CPG) qui, pour la prochaine CMR en 2023, a créé un certain nombre d’équipes de projet – PT1, PTA, PTB, PTC et PTD.
L’IARU a décidé qu’une participation régulière était nécessaire pour PT1 (questions IMT-5G), PTA (science et réglementation) et PTC (aéronautique, maritime et radio-détermination). L’objectif général de l’IARU à la CMR-23 est, dans la mesure du possible, de défendre les attributions de fréquences d’amateur existantes du point de vue de la disponibilité et de la qualité.
La plupart des RTO ont eu leurs premières réunions pour commencer à préparer la CMR-23. L’IARU-R1 a récemment rendu compte de l’ATU-APM, de la CEPT CPG et du CPG-PTC. La semaine dernière, l’IARU a participé à une réunion virtuelle des pays du CCR. Son objectif était d’approuver les décisions du groupe de travail du RCC sur le spectre des fréquences radio. Des informations de différents pays du CCR sur leur point de vue sur les points de l’ordre du jour de la CMR-23 sont actuellement collectées. La prochaine réunion du RCC est prévue pour mars-avril 2021.
Cette semaine, la CEPT CPG-PTA tient sa première réunion pour étudier les points de l’ordre du jour réglementaires et scientifiques du CMR. Les éléments susceptibles d’avoir un impact sur le service amateur sont les suivants: 1.12 (sondeurs radar près de 50 MHz), 1.14 (satellite d’exploration passive de la Terre à 231 – 252 GHz) et 9.1 issue A (capteurs de météorologie spatiale). Le résultat de cette réunion, car il peut affecter le service amateur, sera publié sur ce site Web plus tard cette semaine.
L’IARU continuera à représenter les services d’amateur et d’amateur par satellite dans tout le spectre électromagnétique, que des réunions virtuelles ou en face à face soient utilisées par les organismes de réglementation au cours des prochains mois. Si vous êtes en mesure de le faire, veuillez soutenir votre société membre de l’IARU dans tout événement national préparatoire à la CMR-23.
Source IARU Région ICI

Les préparatifs de la CMR23 se poursuivent

Le président de la région 1 de l’IARU, Don Beattie G3BJ, rend compte de la participation de l’IARU à la première réunion de l’équipe de projet C (PTC) du Groupe préparatoire à la conférence de la CEPT WRC23 (CPG) Le
PTC sur les questions aéronautiques, maritimes et de radio-détermination abordera les points 1.1 de l’ordre du jour de la CMR-23 ( RR 5.441B (4800-4990 MHz)), 1.6 (véhicules suborbitaux), 1.7 (AMS (R) S 137 MHz), 1.8 (Résolution 155), 1.9 (Appendice 27), 1.10 (AMS non-sécurité), 1.11 (SMDSM), 9.1b (RNSS amateur à 1300 MHz) et les études au titre de la Résolution 427 (CMR-19);
Sur le site IARU-R1, Don G3BJ a écrit:
Du 1er au 3 septembre, l’IARU a participé à la première réunion de l’équipe de projet C du Groupe préparatoire de la conférence CEPT de la CMR23, où la position préliminaire de la CEPT sur les études internationales sur la coexistence des services Radioamateurs et de radionavigation par satellite a été discutée.
L’IARU continuera à jouer un rôle à part entière dans les discussions sur ce sujet.
Les documents de réunion et d’information du PTC peuvent être téléchargés  ICI
Groupe préparatoire de la conférence CEPT CMR-23 ICI