Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2022

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

K7RA prévisions

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA ICI

La mise à jour solaire K7RA

Propagation de K7RA

L’activité solaire a augmenté cette semaine, ce que nous avons été heureux de voir, le nombre moyen quotidien de taches solaires passant de 44,4 la semaine dernière à 74,3 au cours de cette semaine de rapport, du 9 au 15 juin. Le nombre de taches solaires a augmenté toute la semaine, de 17 le jeudi 9 juin à 149 le mercredi 15 juin. Le flux solaire quotidien moyen de: 10,7 cm est passé de 99,4 à 123,9.
Le flux solaire a culminé à 145,5 le mardi 14 juin, mais jeudi, la lecture quotidienne à midi à l’observatoire de Penticton était de 146,7, une augmentation par rapport à 140 la veille. Jeudi également, le nombre quotidien de taches solaires est passé de 149 mercredi à 159.
L’observatoire de Penticton effectue trois lectures quotidiennes du flux solaire, mais c’est la lecture locale de midi qui est la lecture officielle du flux solaire du jour, et celle que nous rapportons ici .Vous pouvez voir les lectures ICI  .Les perspectives du flux solaire semblent prometteuses pour les prochains jours. Les prévisions du 16 juin 2022 de l’escadron de météorologie spatiale de l’USAF montrent un flux solaire : à 146 du 17 au 18 juin, puis 144, 140 et 138 du 19 au 21 juin, 136 du 22 au 24 juin, 100 du 25 juin au 5 juillet , puis 105, 110 et 115 du 6 au 8 juillet, 120 du 9 au 11 juillet, 125 du 12 au 16 juillet, 120 du 17 au 18 juillet, 110 du 19 juillet et 100 du 20 au 31 juillet. , une mesure de la stabilité géomagnétique, est de 8 du 17 au 18 juin, de 5 du 19 au 24 juin, puis de 10 et de 8 du 25 au 26 juin, de 5 du 27 juin au 7 juillet, de 8 du 8 au 10 juillet, puis de 5 , 8, 12, 10 et 8 du 11 au 15 juillet, puis 5 du 16 au 19 juillet, puis 12, 18, 10 et 8 du 20 au 23 juillet et 5 jusqu’à la fin du mois.Vous pouvez trouver des mises à jour quotidiennes pour le flux solaire prévu et l’indice A ICI . . Le flux solaire prévu pour les 24 et 26 juin est de 136, 100 et 100, avec un indice planétaire A à 5, 10 et 8.
Le nombre de taches solaires du 9 au 15 juin 2022 était de 17, 33, 41, 63, 96, 121 et 149, avec une moyenne de 74,3. Le flux à 10,7 cm était de 106,4, 110,5, 112,1, 121,3, 131,5, 145,5 et 140, avec une moyenne de 123,9. Les indices planétaires A estimés étaient de 5, 5, 8, 9, 13, 8 et 20, avec une moyenne de 9,7. L’indice A de latitude moyenne était de 6, 6, 10, 12, 14, 10 et 18, avec une moyenne de 10,9.

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

ICI en anglais ou ICI

L’activité solaire était faible avec quelques éruptions à faible C. Les fusées éclairantes provenaient de la région active 3030 de la NOAA dans le nord-est. Le plus  significatifs était une éruption C1.8 de longue durée culminant vers 8h38 TU.
La région active 3029 de la NOAA s’est décomposée en plage et en propagation est décroissance a été observée dans la nouvelle région NOAA 3031. La plus grande région bipolaire NOAA 3030 reste la région la plus importante sur le disque.
Une éruption au niveau C est attendu avec encore une chance pour une fusée M isolée.
Aucune nouvelle CME dirigée vers la Terre n’a été enregistrée dans les données du coronographe.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux de fond et  devrait le rester.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV est resté inférieur à l’alerte au seuil de 1000 pfu.
La fluence électronique sur 24h était à des niveaux normaux et devrait être à des niveaux faibles à normaux.
Un trou coronal de polarité positive équatoriale transite par le centre méridien. Il devrait influencer le vent solaire près de la Terre à partir du 15 juin
Des conditions de vent solaire lent ont été observées. Bien qu’après 8UT la vitesse du vent solaire a connu une augmentation à environ 450 km/s. Le champ magnétique interplanétaire s’est également renforcée avec une magnitude atteignant maintenant 15 nT. Le nord-sud  était variable avec composante la Bz culminant à -11nT. L’angle phi maintenant indique une connexion avec un secteur positif (champ magnétique éloigné du Soleil).
Des conditions de vent solaire essentiellement lentes sont attendues au cours des prochains jours. Un
Une augmentation des conditions de vent solaire est attendue d’ici le 15 juin sous l’influence du flux à grande vitesse d’un trou coronal de polarité positive.
Source SIDC

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA ICI

La mise à jour solaire K7RA

Propagation de K7RA

À 23 h 35 UTC le 2 juin, l’Australian Space Forecast Center a émis un avertissement géomagnétique. « Un filament solaire a récemment éclaté du quadrant sud-ouest du disque solaire. La modélisation des événements suggère un impact mineur sur la magnétosphère terrestre de la fin du 05 juin au début du 06 juin 2022.’Toutes nos mesures de l’activité solaire ont considérablement diminué de la dernière semaine de rapport à la période actuelle, du 26 mai au 1er juin.
Le nombre a chuté de :124,7 à 52,9 et le flux solaire quotidien moyen de 10,7 cm a reculé de 158,8 à 104,3. Ce sont des changements spectaculaires, bien que bien dans les variations attendues à ce stade du cycle solaire 25. Le flux solaire prévu pour le mois prochain est de : 100 du 3 au 5 juin, 98 le 6 juin, 95 les 7 et 8 juin, puis 90, 130, 135, et 140 du 9 au 12 juin, puis 145, 150 et 145 du 13 au 15 juin, 140 du 16 au 18 juin, puis 130, 125, 120 et 110 du 19 au 22 juin, 100 du 23 au 29 juin, 98 du 30 juin au 3 juillet, puis 110, 112, 125, 130, 135 et 140 du 4 au 9 juillet. L’indice planétaire A prévu est de :  5 les 3 et 4 juin, 15 et 12 les 5 et 6 juin, 5 le 7 au 9 juin, 8 et 12 les 10 et 11 juin, 14 les 12 et 13 juin, puis 8 et 12 les 14 et 15 juin, 14 les 16 et 17 juin, 12 le 18 juin, 5 les 19 au 22 juin, puis 16, 22, 12, 10 et 8 du 23 au 27 juin, et 5 du 28 juin au 6 juillet, puis 8 et 12 les 7 et 8 juillet, et 14 les 9 et 10 juillet 2022.
Le nombre de taches solaires du 26 mai au 1er juin 2022 était de : 87, 69, 34, 42, 40, 39 et 59, avec une moyenne de 52,9. Le flux à 10,7 cm était de 122,7, 113,6, 101,8, 98,4, 100,6, 98 et 104,2, avec une moyenne de 104,3. Les indices planétaires A estimés étaient de 4, 17, 24, 15, 9, 9 et 6, avec une moyenne de 12. L’indice A de latitude moyenne était de 6, 14, 19, 14, 8, 8 et 8, avec une moyenne de 11. Source ARRL K7RA.

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA ICI

La mise à jour solaire K7RA

Propagation de K7RA

Bien que notre Soleil soit actuellement parsemé de taches, le nombre moyen quotidien de taches solaires est passé de 134,1 la semaine précédente à 124,7 au cours de cette semaine de rapport, du 19 au 25 mai.
Le flux solaire quotidien moyen était en fait un tout petit peu plus élevé, passant à peine de : 157,3 à 158,8 .
Le flux solaire a connu une baisse lente et régulière depuis un pic de : 179,9 le 18 mai.
Un nouveau groupe de taches solaires est apparu le 19 mai, deux autres le 22 mai, un autre le 24 mai et deux autres le 25 mai. Mais un regard sur le la surface totale des taches solaires, exprimée en millionièmes d’un disque solaire complet, montre qu’elle diminue régulièrement tout au long de la semaine, de 1500 le 19 mai à 870 le 25 mai. AR3014 est le plus grand groupe de taches solaires du cycle solaire actuel : ICI  Il y a eu beaucoup d’éruptions solaires cette semaine, mais aucune perturbation significative à noter.Voici un film d’une éruption apparue le 20 mai : ICI .Une autre éruption le 25 mai à 1824 UTC, émergeant de un ancien groupe de taches solaires mortes : ICI .La prévision de jeudi de l’USAF montre une baisse du flux solaire quotidien moyen à 158,8 au cours de la semaine récente à 114,5 pour la semaine de rapport suivante, du 26 mai au 1er juin.
En outre, la projection de jeudi pour le flux solaire de la semaine prochaine était inférieur à la prévision de mercredi.
Le flux solaire prévu est de :  120, 115 et 110 du 27 au 29 mai, 112 du 30 mai au 1er juin, 115 le 2 juin, 120 les 3 et 4 juin, 115 les 5 et 6 juin, puis 130, 140 et 150 du 7 au 9 juin, 155 le 10 et 11, puis 160 et 165 les 12 et 13 juin, 175 les 14 et 15 juin, 165 les 16 au 19 juin, puis 163, 132 et 158 ​​les 20 au 22 juin, 150, 142 et 138 les 23 juin à 25, puis 135, 130, 125 et 120 du 26 au 29 juin, 120 du 30 juin au 1er juillet et 115 les 2 et 3 juillet. 31, 5 du 1er au 9 juin, puis 8, 14, 12, 14 et 8 du 10 au 14 juin, puis 12, 14, 12, 14 et 8 du 15 au 19 juin, 5 du 20 au 22 juin, puis 10 , 10 et 8 du 23 au 25 juin et 5 du 26 juin au 6 juillet.Commentaire hebdomadaire sur le Soleil, la magnétosphère et l’ionosphère de la Terre – 26 mai 2022 de OK1HH.
‘L’accélération actuelle de la croissance de l’activité solaire mène aux prédictions selon lesquelles le maximum du cycle actuel 25 devrait être comparable au cycle 19. Le cycle solaire 19 était le dix-neuvième cycle solaire depuis 1755, lorsque l’enregistrement approfondi de l’activité des taches solaires a commencé. Le cycle solaire 19 a duré 10,5 ans, commençant en avril 1954 et se terminant en octobre 1964. Le nombre maximal de taches solaires lissées observé pendant le pic du cycle 19 était de 285, en mars 1958. Au cours des 14 derniers jours, le flux solaire n’est pas tombé en dessous de 130 Au total, 13 éruptions solaires de classe M ont été enregistrées.
Les fréquences critiques de la couche ionosphérique F2 dans le même intervalle correspondaient au nombre effectif de taches solaires de 72 à 116, tandis que les chutes en dessous de 100 se produisaient exclusivement après des jours avec une activité géomagnétique légèrement accrue. déjà l’été dans l’ionosphère de l’hémisphère nord de la Terre. Cela correspond à des valeurs inférieures des fréquences utilisables les plus élevées avec l’apparition quotidienne de la couche E sporadique. Les fréquences optimales pour les QSO DX sont donc tombées en dessous de 20 MHz. À l’exception des routes menant au-dessus des latitudes inférieures, où elles ont tendance à être plusieurs MHz plus élevées pendant la journée. Dans les semaines à venir, l’activité sporadique de la couche E dans l’ionosphère de l’hémisphère nord va s’intensifier. Bien que l’activité solaire devrait à nouveau augmenter après le 10 juin, l’activité sporadique de la couche E aura un effet encore plus significatif sur l’ouverture des bandes d’ondes courtes les plus courtes. Il y a eu une propagation étonnante le jeudi 26/05 sur 12 m vers l’Asie au-dessus du pôle nord. J’ai été appelé et j’ai contacté successivement :EX8MLE 1618 UTC 9V1XX 1619 UTC DS4FWI 1620 UTC VU2CPL 1627 UTC Malheureusement, 6m n’a jamais ouvert, mais le plaisir ne s’est pas arrêté avec 12m le matin. .Le groupe était littéralement ouvert PARTOUT DANS LE MONDE.’Steve a inclus une carte pskre porter montrant une couverture FT8 mondiale spectaculaire pour son signal.De Max White, M0VNG, concernant l’asymétrie latitudinale dans les régions des taches solaires : liste de diffusion consacrée aux balises de propagation le jeudi soir : « Tard dans la soirée. Seulement entendu une balise autour de 0345 UTC : ZL3TEN, 28,2279 MHz, 579 Chemin : 7 827 milles Incroyable si tard dans la nuit et signal si fort. récemment, j’ai fait un test FT8 en utilisant pskreporter sur 10 mètres et s’il n’y a pas de réponse, je vérifie 12 mètres, généralement entre 1600 et 1800 UTC. Chaque jour montre que mes signaux sont UNIQUEMENT reçus en Floride, le chemin d’environ 2500 miles. Souvent, il y aura une station XE ou deux, également à 2500 milles. Mais c’est tout, rien d’autre. Mais plus tard dans la journée, il y aura quelques stations ailleurs. Le relèvement est de 103 à 105 degrés. C’est constant, jour après jour. Je suis sûr que la Floride a une grande population de jambons, mais je ne peux pas comprendre cela. Sur 10 mètres par demi-heure…….
Le nombre de taches solaires du 19 au 25 mai 2022 était de : 154, 109, 110, 138, 132, 137 et 93, avec une moyenne de 124,7. Le flux à 10,7 cm était de : 173,2, 165,5, 166,7, 164,7, 158,2, 146,9 et 136,5, avec une moyenne de 158,8. Les indices planétaires A estimés étaient de 10, 12, 10, 11, 5, 4 et 6, avec une moyenne de 8,3.  L’indice A de latitude moyenne était de 10, 12, 9, 11, 6, 3 et 7, avec une moyenne de 8,3. Source ARRL.

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA ICI

La mise à jour solaire K7RA

Propagation de K7RA

Nous avons vu des preuves de propagation sporadique-e cette semaine sur 6 et 10 mètres, toujours surprenantes et excitantes. L’activité solaire était à peu près la même que la semaine dernière, du moins en fonction des chiffres. de 68,6 à 74,4, tandis que le flux solaire quotidien moyen n’a bougé que de 120 à 120,3. Les indicateurs géomagnétiques étaient plus silencieux, avec un indice planétaire A quotidien moyen passant de : 10,7 à 5 et des nombres moyens de latitude moyenne de 9,3 à 4,6. Nous avons répertorié l’indice de latitude moyenne A le 6 mai comme 2, mais ce nombre est ma propre estimation. À la fin de cette journée, la dernière lecture de l’indice K n’a pas été signalée, et puisque l’indice A pour la journée est calculé à partir de toutes les lectures de l’indice K, il n’y avait pas d’indice A officiel de latitude moyenne signalé, j’ai donc proposé ma propre estimation basée sur sur les données disponibles. Les perspectives de flux solaire de jeudi sont plus optimistes que les prévisions de la semaine dernière, sans valeurs inférieures à 100. Les valeurs de flux attendues sont de : 135 du 13 au 16 mai, puis de 132, 128, 126 et 120 du 17 au 20 mai, puis 118, 120, 124 et 121 les 21-24 mai, 118 les 25-27 mai, 116 les 28-31 mai, 118 les 1-5 juin, puis 116 et 118 les 6-7 juin, 120 les 8-9 juin , 122 du 10 au 14 juin, 118 du 15 au 17 juin, puis 120, 124 et 121 du 18 au 20 juin.
L’indice planétaire A est prévu :  8 le 13 mai, 12 du 14 au 15 mai, puis 14 et 8 16-17 mai, 5 les 18-19 mai, puis 12 et 8 les 20-21 mai, 5 les 22-23 mai, 18 le 24 mai, 15 les 25-27 mai, 8 le 28 mai et 5 le mai Du 29 au 15 juin, une belle et longue période calme de stabilité géomagnétique pendant plus de 2 semaines. Les prévisions de jeudi ont été préparées b y Trost et Housseal de l’U.S. Air Force.OK1HH a écrit : « Les éruptions solaires continuent de se produire, et certaines d’entre elles lancent plusieurs CME qui se chevauchent dans l’espace. La quantité de la  CME quittant le soleil est suffisamment importante pour qu’il soit difficile de démêler leurs différentes formes et trajectoires, ce qui réduit la fiabilité des prédictions. Néanmoins, l’activité géomagnétique est majoritairement faible, ce qui peut s’expliquer par le fait que les champs magnétiques au-dessus de la surface solaire sont majoritairement fermés. Une éruption solaire intense de classe X1.5 a été observée le 10 mai à 1355 TU dans la région active 3006 avec une structure magnétique complexe. Le rayonnement de l’éruption a ionisé l’atmosphère terrestre et provoqué une panne de radio à ondes courtes autour de l’océan Atlantique, plus précisément de l’Europe centrale à la côte est des États-Unis (voir effet Dellinger). Les transmissions radio à des fréquences inférieures à 30 MHz ont été atténuées pendant plus d’une heure après l’éruption. Une autre éruption M dans l’après-midi du 11 mai était une éruption de protons. Une autre CME le 11 mai est venue des taches solaires de l’autre côté – l’une juste derrière la branche orientale du Soleil et l’autre juste derrière la branche ouest. Nous ne nous attendons pas à ce que le vent solaire autour de la Terre s’intensifie à nouveau. ‘Effet Dellinger : ICI .  Les nombres de taches solaires du 5 au 11 mai 2022 étaient de 85, 64, 66, 89, 71, 62 et 84, avec une moyenne de 74,4.
Le flux à 10,7 cm était de 119,9, 119,2, 118.
Source ARRL K7RA.

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA ICI

La mise à jour solaire K7RA

De nombreuses activités solaires ont animé les conditions HF au cours de la dernière semaine de rapport, du 31 mars au 6 avril. Le nombre moyen de taches solaires quotidiennes est passé de 90,1 à 94,6 et le flux solaire quotidien de 132,7 à 135,3. Il semble que le flux solaire puisse culminer ce mois-ci à 140 du 24 au 28 avril. Depuis le 18 mars, nous n’avons pas pu obtenir le flux solaire quotidien de l’observatoire de « Penticton », en Colombie-Britannique, donc pendant quelques semaines, nous nous sommes appuyés sur des sources secondaires qui étaient toutes en nombres entiers, au lieu de se résoudre à 0,1. De multiples demandes à l’observatoire n’ont jamais abouties , mais maintenant les données sont de retour en ligne sur ICI  . J’ai dû falsifier la valeur du flux pour le 31 mars, car la valeur de 239,5 était évidemment une erreur, probablement due à un CME écrasant le récepteur de 10,7 cm à l’observatoire, j’ai donc fait la moyenne des lectures du matin et de l’après-midi à 149,3.
La valeur officielle du flux quotidien provient toujours de la lecture de midi local de 2000 UTC. Les conditions géomagnétiques étaient assez actives du 31 mars au 2 avril. .Spaceweather.com a signalé 146 éruptions solaires au cours du mois de mars et en prévoit encore plus pour avril. Ils rapportent également que le cycle 25 progresse plus vite et plus fort que les prévisions précédentes. Un nouveau groupe de taches solaires est apparu le 31 mars, deux autres le 1er avril, un autre le 2 avril et un de plus le 3 avril, et un de plus le 5 avril.
Le flux solaire prévu est de: 108 les 8 et 9 avril, 105 le 10 avril. 11, 100 les 12-14 avril, puis 110, 115 et 120 les 15-17 avril, 125 les 18-19 avril, 130 les 20-23 avril, 140 les 24-28 avril, 135 les 29-30 avril, 130 le 1er mai, 120 les 2 et 3 mai, 125 les 4 et 5 mai, 120 le 6 mai, 115 les 7 et 8 mai, 110 les 8 et 9 mai, 115 le 11 mai et 120 les 12 et 14 mai.
L’indice planétaire a prévu est : 12, 15, 10 et 8 du 8 au 11 avril, 5 du 12 au 19 avril, 10 du 20 au 21 avril, puis 5, 15, 10 et 8 du 22 au 25 avril, 5  le 26 avril -28, puis 18, 12, 10 et 8 du 29 avril au 2 mai, 5 du 3 au 7 mai, puis 12 et 10 du 8 au 9 mai, et 5 du 10 au 16 mai. Le vent solaire dans l’actualité : ICI
DF.K. Janda, OK1HH rapporte : « L’activité solaire totale a diminué. Les CME récentes générées par les éruptions solaires ne se sont généralement pas dirigées vers la Terre. Le 6 avril, on s’attendait à ce que le vent solaire s’intensifie à partir d’une CME généré par une éruption de filaments le 3 avril, mais seule une petite partie du nuage de plasma solaire a atteint la Terre. les 4 et 7 avril. L’activité géomagnétique accrue dans la nuit du 3 au 4 avril a aggravé les conditions diurnes de propagation des ondes courtes le 4 avril. Par la suite, malgré la baisse continue de l’activité solaire, les conditions de propagation des ondes courtes se sont améliorées. s’attendre à une baisse de l’activité solaire.
Sa progression en deuxième quinzaine de mois entraînera à nouveau une amélioration de la propagation en ondes courtes. Cependant, le développement sera légèrement irrégulier. » Une autre prévision vidéo informative de WX6SWW, Dr. Tamitha Skov :  ICI B8VLC rapporte de l’Oregon : « Une autre semaine amusante sur 10 mètres mais seulement SSB/CW et pas beaucoup Activité FM. Cependant, l’activité SSB/CW était forte avec des signaux vers l’Afrique du Sud, Taïwan, les Philippines, l’île Norfolk et l’Australie. Une petite partie de son journal : le 3 avril, c’était la Nouvelle-Zélande le matin et l’Australie la nuit, suivies de la Chine et des Philippines 2344 UTC N7ET/DU7 28.014 CW 599 Philippines2340 UTC BV1EL 28.010 CW 599 Taiwan2311 UTC VK3NX 28.015 CW 599 Australie1900 UTC ZS3Y 28.373 SSB 55 Afrique du SudK5JRN rapporte sur 6 mètres depuis Austin, Texas : ‘Conditions intéressantes observées ici les 4 et 6 avril. En utilisant FT8 sur 6 mètres le 4/4/22, j’ai travaillé HK3X (FJ24) à Columbia et HC1MD/2 (EI97 ) en Équateur tout en exécutant 30 W sur un dipôle intérieur enroulé autour de quelques piquets de tomates en bambou collés bout à bout. «Ce même combo m’a aidé à accrocher HC2DR (FI07) en Équateur aujourd’hui (4/6). Mes signaux n’étaient pas forts, allant de -13 à -24 en Colombie et en Équateur.  J’ai aussi été entendu en Argentine et j’ai copié plusieurs Radioamateurs argentins, dont LU9AEA (GF05), mais je n’ai pas encore travaillé un Argentin sur 6. « Aujourd’hui, j’ai également été entendu en Uruguay par CX7CO (GF15) mais déjà entendu aucune station CX. En effet, je ne reçois personne d’autre sur le 6 sauf quelques locaux et ces stations sud-américaines. Les chemins nord-sud ressemblent à des pipelines étroits. » En parlant de « pipelines étroits », d’ici dans le nord-ouest, je vois souvent cela sur 10 et 12 mètres en utilisant FT8.
Surveillant » pskreporter.info », le 7 avril à 16h30 UTC sur 12 mètres, mon signal n’a été signalé que par des stations de la côte Est sur une bande étroite, toutes de 2296 à 2359 miles de moi, au début uniquement par de nombreuses stations en Virginie et en Caroline du Nord , mais pas en Caroline du Sud. Plus tard, à 16 h 45 UTC, la couverture s’est étendue à la Floride et à la Géorgie, mais toujours dans cette limite de kilométrage étroite. ….
Le nombre de taches solaires du 31 mars au 6 avril 2022 était de : 84, 109, 118, 129, 86, 75 et 61, avec une moyenne de 94,6. Le flux à 10,7 cm était de 149,3, 146,6, 143,3, 140,2, 128, 122,4 et 117, avec une moyenne de 135,3. Les indices planétaires A estimés étaient de 27, 17, 22, 10, 11, 6 et 8, avec une moyenne de 14,4. L’indice A de latitude moyenne était de 18, 12, 19, 7, 8, 6 et 6, avec une moyenne de 10,9.

Source ARRL K7RA

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA du 01/04/2022 ICI

La mise à jour solaire K7RA

De nombreuses éruptions solaires et CME se sont produites au cours de la semaine de référence (du 24 au 30 mars), mais avec des coups d’œil et des quasi-accidents, cela n’a pas été reflété dans les indicateurs géomagnétiques jusqu’à jeudi, le dernier jour de mars.
L’indice planétaire A a atteint un sommet pour la semaine de déclaration du 19 le 27 mars. L’indice planétaire moyen quotidien A a augmenté légèrement de 6,3 à 10.
Le nombre moyen de taches solaires quotidiennes est passé de :  33,4 à 80,1, tandis que le flux solaire est passé de 99,9 à 132,7. L’augmentation de l’activité solaire nous a apporté un quantité énorme de couverture de 10 mètres. Chaque jour, j’ai reçu des rapports de partout en Amérique du Nord d’opérateurs entendant ma balise de propagation K7RA/B sur 28,2833 MHz.
Le flux solaire prévu est de : 150, 145 et 130 du 1er au 3 avril, 115 du 4 au 5 avril, 110 du mois d’avril 6-8, puis 118, 115 et 110 du 9 au 11 avril, 105 du 12 au 14 avril, 108 du 15 avril, 105 du 16 au 19 avril, 110 du 20 au 21 avril, 115 du 22 avril, 125  Du 23 au 26 avril, puis 123, 118 et 118 du 27 au 29 avril, puis 108 du 30 avril au 2 mai, 112 le 3 mai, 115 du 4 au 6 mai et 112 le 4 mai, puis chute à 105 jusqu’au 2 mai. mi-mai. L’indice planétaire A prévu est de : 32, 10, 15 et 10 du 1er au 4 avril 819, du 5 au 6 avril, 5 du 7 au 19 avril, 10 du 20 au 21 avril, puis 5, 15 et 10 du 22 au 24 avril, puis 5 du 25 au 29 avril, 12 et 8 du 30 avril au 1er mai et 5 du 2 au 15 mai.
Un rapport de F.K. Janda, OK1HH : « Nous avons une semaine de développement un peu plus sauvage derrière nous. Sa première indication était deux groupes de taches solaires sur la branche nord-est du disque solaire le 24 mars. Le deuxième d’entre eux, la région 2976, était plus grand. «La région 2975 avait une structure magnétique plus complexe et s’est développée progressivement. Une éruption solaire à protons a été observée le 28 mars à 11 h 29 UTC, accompagnée d’une augmentation significative des niveaux de protons. Et surtout, elle a été suivie d’une CME se dirigeant vers la Terre ! « Exactement comme prévu, l’arrivée de la CME a provoqué une perturbation géomagnétique le 31 mars. Sa phase positive de développement s’est accompagnée, surtout aux heures UTC du matin, d’une importante amélioration des conditions de propagation des ondes courtes à l’échelle mondiale. Une autre éruption solaire a été observée dans la même zone le 30 mars avec un maximum à 1737 UTC.
Bien que les niveaux de rayons X aient augmenté plus que le 28 mars, suivis à nouveau par le CME (quoique plus faible, à 1823 TU), rien ne s’attend à ce qu’il soit suivi d’une augmentation similaire de l’activité géomagnétique. Angel Santana, WP3GW, de Trujillo Alto, Porto Rico a écrit : « Les conditions étaient correctes pour le concours le week-end dernier. Dix mètres, c’était aussi bien qu’en octobre dernier, mais la propagation s’améliore encore, car les stations étaient aussi hautes à 28,6 MHz, mais lors d’une grande saison, les stations seraient entendues au-delà de 29 MHz. Avec les nouvelles radios qui ont des analyseurs de spectre, vous pouvez voir cela…….
Le nombre de taches solaires du 24 au 30 mars 2022 était de : 44, 50, 48, 97, 125, 124 et 73, avec une moyenne de 80,1. Le flux de 10,7 cm était de 112, 112, 119, 130, 156, 149 et 151 , avec une moyenne de 132,7.
Les indices planétaires A estimés étaient de 9, 10, 7, 18, 10, 8 et 8, avec une moyenne de 10. L’indice A de latitude moyenne était de 6, 3, 6, 11, 4, 7 et 6, avec une moyenne de 8.1.

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes

de K7RA du 12/03/2022 ICI

La mise à jour solaire K7RA

Tad Cook, K7RA, Seattle, rapporte : Le 11 mars à 0431 UTC, le Space Forecast Center australien a émis cet avertissement : « Une lente éjection de masse coronale a été observée tard le 10 mars, et la modélisation des événements suggère une arrivée sur Terre tard le 13 mars. . Une activité géomagnétique accrue est attendue pour le 14 mars 2022.
‘Nous avons observé un soleil actif cette semaine. Les indicateurs géomagnétiques ont culminé le samedi 5 mars, lorsque l’indice A du collège de haute latitude de l’Alaska a atteint 42. Encore cette semaine, les taches solaires ont recouvert le soleil tous les jours.
Le nombre moyen de taches solaires quotidiennes est passé de: 44 à 87,4 et le flux solaire quotidien moyen est passé de 98,5 à 115,5. Les indicateurs géomagnétiques étaient également plus élevés.
L’indice A planétaire moyen quotidien est passé de: 7,3 à 11,4. Le flux solaire prévu est de 120 les 11 et 12 mars ; 115 le 13 mars ; 110 du 14 au 16 mars ; 105 le 17 mars ; 100 du 18 au 21 mars ; puis 101 et 103 les 22 et 23 mars ; 104 du 24 au 27 mars ; puis 110, 115 et 116 du 28 au 30 mars ; 118 du 31 mars au 1er avril ; 120 le 2 avril ; 116 les 3 et 4 avril ; puis 115 et 112 les 5 et 6 avril ; 110 du 7 au 9 avril, 108, 102, 98 et 99 du 10 au 13 avril et 100 du 14 au 17 avril.
L’indice planétaire A prévu est de : 12 le 11 mars ; 5 les 12 et 13 mars ; 10, 18, 15, 5 et 8 du 14 au 18 mars ; puis 12 du 19 au 20 mars 15 du 21 mars 7 du 22 au 24 mars ; puis 5, 10 et 8 du 25 au 27 mars ; 5 les 28 et 29 mars ; puis les 10, 12, 25, 20 et 10 du 30 mars au 3 avril ; 5 du 4 au 6 avril ; puis les 15, 20 et 12 du 7 au 9 avril ; 5 du 10 au 13 avril ; 8 le 14 avril et 10 le 15 et 16 avril……
Les nombres de taches solaires : du 3 au 9 mars étaient de 92, 77, 95, 82, 84, 93 et ​​89, avec une moyenne de 87,4. Le flux de 10,7 centimètres était de 110,9, 113,1, 120,1, 115,7, 118,3, 115,3 et 114,8, avec une moyenne de 115,5.
Les indices planétaires A estimés étaient de :5, 10, 27, 18, 9, 6 et 5, avec une moyenne de 11,4.
L’indice A de latitude moyenne était de 3, 7, 19, 13, 7, 5 et 4, avec une moyenne de 8,3……

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA du 04/02/2022 ICI

La mise à jour solaire K7RA

Tad Cook, K7RA, Seattle, rapporte : Notre soleil a été beaucoup plus actif au cours de la semaine dernière, le nombre moyen quotidien de taches solaires ayant plus que doublé, passant de 39,6 la semaine précédente à 81,3 au cours de la semaine de rapport actuelle du 27 janvier au 2 février.
Moyenne de l’indicateur géomagnétique l’indice planétaire A quotidien est passé de 8,3 à 10,1, tandis que l’indice A moyen de latitude moyenne est resté inchangé à 6,4.
Le flux solaire prévu à court terme est de :  126, 130 et 125 du 4 au 6 février ; 120 du 7 au 10 février ; 128 les 11 et 12 février ; 125 les 13 et 14 février ; 120 du 15 au 17 février ; 128 du 18 au 21 février ; 125 du 22 au 25 février ; 128 le 26 février ; 132 les 27 et 28 février ; 135 du 1er au 3 mars ; 125 du 4 au 7 mars ; 128 du 8 au 11 mars et 125 du 12 au 13 mars.
L’indice planétaire A prédit est de: 12, 20, 18 et 10 du 4 au 7 février; 5 du 8 au 10 février ; 8 le 11 février ; 5 du 12 au 16 février ; puis les 10, 12, 8 et 5 du 17 au 20 février ; 10, 8, 5 et 8 du 21 au 24 février ; 12, 8, 5 et 8 du 25 au 28 février ; 10, 5 et 5 du 1er au 3 mars ; 20 et 12 les 4 et 5 mars ; 5 du 6 au 8 mars ; puis les 12 et 8 les 9 et 10 mars ; 5 du 11 au 15 mars, et 10, 12 et 8 du 16 au 18 mars.
Ceci est le ‘Commentaire hebdomadaire sur le Soleil, la magnétosphère et l’ionosphère de la Terre, 3 février 2022’ de F.K. Janda, OK1HH : ‘Le flux radio solaire de 130 et le nombre quotidien de taches solaires jusqu’à 100 à la fin janvier, comparés à la longueur héliographique égale dans les rotations solaires passées, ont montré le manque de fiabilité de la quasi-périodicité de 27 jours comme ligne directrice pour prédictions.
L’éruption solaire M1 en AR2936 le 29 janvier a également été une surprise en raison de la configuration magnétique. Au contraire, il n’est pas surprenant que le LDE accompagné, qui a déclenché le halo CME, ait été suivi d’une intensification du vent solaire et d’une augmentation de l’activité du champ géomagnétique terrestre. Une tempête majeure était attendue le 2 février, mais elle est arrivée un jour plus tard et a inclus des changements majeurs dans les paramètres de l’ionosphère terrestre sous la forme de sa phase positive, vers 1200 UTC.’
Voici une nouvelle mise à jour intéressante du cycle solaire 25, grâce à K9LA et K1HTV.
Ce graphique montre pourquoi Turner est sceptique. ‘Le cycle solaire 25 fait quelque chose d’intéressant. Il imite l’ancien cycle solaire 24 (SC24) », a-t-il déclaré.
‘J’ai pris les nombres de taches solaires des premières années de SC24 (la ligne pointillée rouge) et les ai superposés sur SC25 [et] ils correspondent presque parfaitement.’ C’est important parce que le cycle solaire 24 est devenu le cycle solaire le plus faible de un siècle. Son démarrage à chaud n’a pas conduit à un fort maximum.
Turner ne dit pas que le cycle solaire 25 sera également un raté. Mais, plutôt, ‘ces premiers nombres de taches solaires ne suffisent pas à garantir un cycle fort.’ Weather Woman Tamitha Skov, WX6SWW. Les nombres de taches solaires du 27 janvier au 2 février étaient de 85, 77, 74, 70, 100, 88 et 75, avec une moyenne de 81,3. Le flux de 10,7 centimètres était de : 107,1, 113,4, 125,3, 129,6, 129,5, 128,6 et 128,2, avec une moyenne de 123,1……
Les indices planétaires A estimés étaient de : 7, 8, 17, 10, 10, 7 et 12, avec une moyenne de 10,1. L’indice A de latitude moyenne était de 5, 5, 7, 7, 3, 10 et 8, avec une moyenne de 6,4.
Le nombre de taches solaires pour la période du 27 janvier au 2 février était de : 85, 77, 74, 70, 100, 88 et 75, avec une moyenne de 81,3. Le flux de 10,7 centimètres était de 107,1, 113,4, 125,3, 129,6, 129,5, 128,6 et 128,2, avec une moyenne de 123,1. Les indices planétaires A estimés étaient de 7, 8, 17, 10, 10, 7 et 12, avec une moyenne de 10,1. L’indice A de latitude moyenne était de 5, 5, 7, 7, 3, 10 et 8, avec une moyenne de 6,4.
Source ARRL ICI

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA du 17/12/2021 ICI

La mise à jour solaire K7RA

Tad Cook, K7RA, Seattle, rapporte : L’activité des taches solaires était considérablement plus faible cette semaine, mais de nouveaux groupes de taches solaires sont apparus les 31 décembre, 1er janvier, 4 janvier et 5 janvier.
Le nombre quotidien moyen de taches solaires est passé de :  110,1 à 36,4, tandis que Le flux est passé de 124 à 91,4.
L’activité géomagnétique était encore assez calme, même avec un certain nombre d’éruptions et d’éjections de masse coronale (CME), avec un indice A planétaire quotidien moyen passant de 6,4 à 7,7 et un indice A moyen de latitude moyenne de 4,4 à 6.
Le flux solaire prévu pour le mois prochain montre des valeurs de flux de :  10,7 centimètres culminant à 120 du 16 au 24 janvier, et à nouveau à 120 à la mi-février.
Les valeurs quotidiennes prédites sont de: 94 le 7 janvier ; 96 du 8 au 14 janvier ; 115 le 15 janvier ; 120 du 16 au 24 janvier ; 110 le 25 janvier ; 100 les 26 et 27 janvier ; 95 et 90 du 28 au 29 janvier ; 88 du 30 au 31 janvier ; 85 du 1er au 5 février ; 90, 95 et 100 du 6 au 8 février ; 115 du 9 au 11 février et 120 du 12 au 20 février.
L’indice A planétaire prévu est de : 5 du 7 au 8 janvier ; 12, 14 et 8 du 9 au 11 janvier ; 5 du 12 au 14 janvier ; 8 et 12 du 15 au 16 janvier ; retour à 8 les 17 et 18 janvier ; 5 du 19 au 22 janvier ; 10 le 23 janvier; 8 du 24 au 26 janvier ; 5 et 10 du 27 au 28 janvier ; 8 du 29 au 30 janvier ; 5 du 31 janvier au 6 février ; 10 du 7 au 8 février ; 5 du 9 au 10 février et 8, 12, 8 et 8 du 11 au 14 février…..

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM 02/01/2022.

Seules deux poussées de C ont été observées sur la période. Tous les deux jours  de la région NOAA2918 (groupe de Catane 96). La plus grande éruption C2.3 culminant à 19h09UT. Cette région est maintenant sur le point de basculer sur le limbe ouest.
La région la plus importante sur le disque reste la région NOAA 2916 (groupe de Catane 97) qui est restée calme et stable. La région alpha simple 2919 s’est désintégrée en plage tandis que les deux groupes bipolaires (NOAA 2921 et 2923) sont restés calmes et semblent se désintégrer. La fusée au niveau C reste probable avec encore une petite chance de torche pour atteindre les niveaux de classe M. données du coronographe. Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des dernières 24 heures et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV est resté sous le seuil de 1 000 pfu. La fluence des électrons sur 24 h était normale niveaux et devrait être à des niveaux normaux au cours des prochaines 24 heures.
Les flux d’électrons devraient recommencer à augmenter dans les prochains jours avec les vitesses de vent solaire élevées attendues. Flux à grande vitesse.
Les conditions de vent solaire ont persisté tout au long de la période. La vitesse du vent solaire a progressivement diminué de 550 km/s à 520 km/s tandis que la magnitude du champ magnétique a diminué de 9 nT à 7 nT, avec une composante Bz variable.
L’angle phi du champ magnétique indiquait une connexion à un secteur de polarité positive. La vitesse du vent solaire devrait diminuer progressivement vers des conditions de vent solaire lent au cours des prochaines 48 heures. Les conditions géomagnétiques étaient calmes à instables (NOAA Kp et local K Belgium1-3) et sont devrait être calme à instable au cours des prochains jours. Source SIDC

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA du 17/12/2021 ICI

La mise à jour solaire K7RA

Tad Cook, K7RA, Seattle, rapporte : Les taches solaires ont disparu du 8 au 11 décembre. Le nombre quotidien moyen de taches solaires et le flux solaire n’ont pratiquement pas changé, avec des taches solaires à 24,4 pendant la semaine de rapport du 9 au 15 décembre, contre 24,6 la semaine dernière, et une moyenne quotidienne le flux solaire passe de 82,6 à 82,9, passant à 102,5 mercredi. Mais, les taches solaires sont revenues de façon spectaculaire au cours des derniers jours, le nombre quotidien de taches solaires atteignant 127 le 16 décembre, lorsque la lecture du flux solaire de 10,7 centimètres à midi à l’Observatoire fédéral de radioastrophysique (DRAO) du Canada était de 117,9, atteignant 121,5 au 2200. Lecture UTC.

L’activité géomagnétique était calme. L’indice A planétaire quotidien moyen est passé de : 7,6 à 5, et l’indice A de latitude moyenne quotidienne moyen de 5,3 à 3,9.
Un nouveau groupe de taches solaires est apparu le 12 décembre, avec deux autres le lendemain, deux autres le 15 décembre et deux autres le 16 décembre.
Le flux solaire prévu pour le mois prochain semble très bon pour cette semaine à 118 du 17 au 21 décembre ; 115 et 110 les 22 et 23 décembre ; 82 du 24 au 27 décembre ; 80 le 28 décembre ; 78 du 29 décembre au 3 janvier ; puis 80 du 4 au 10 janvier ; 82 le 11 janvier et 84 du 12 au 17 janvier. Les valeurs de flux prévues tombent en dessous de 80 après le 24 janvier.
L’indice A planétaire prévu est de 8 le 17 décembre; 5 du 18 au 19 décembre ; 8, 16, 12 et 8 du 20 au 23 décembre ; 5 du 24 au 26 décembre ; 15, 18 et 12 du 27 au 29 décembre ; 8 du 30 décembre au 1er janvier ; 5 du 2 au 8 janvier ; 8 et 5 du 9 au 10 janvier ; 12, 10, 10 et 8 du 11 au 14 janvier ; 5 du 15 au 22 janvier ; puis 15, 18 et 12 du 23 au 25 janvier et 8 du 26 au 28 janvier 2022……..
Voici les prévisions d’activité géomagnétique du 17 au 23 décembre de Tomas Bayer à l’Observatoire géomagnétique national près de Budkov en République tchèque.

  • Calme : 17 – 18, 22 – 23 décembre
  • Non réglé : du 18 au 22 décembre
  • Actif : 18 – 19 décembre
  • Orage mineur : peu probable vers le 19 décembre
  • Tempête majeure : 0
  • Forte tempête : 0
  • Vers la fin de la période de prévision actuelle, nous nous attendons tout au plus à des conditions calmes à instables.
  • Max White, M0VNG, a noté cet article, ‘Swarm and Cluster get to the bottom of geomagnetic storms’, de l’Agence spatiale européenne.

L »YL météorologique spatiale Tamitha Skov, WX6SWW, a publié plus de son cours continu sur la météorologie spatiale.
Le nombre de taches solaires du 9 au 15 décembre était de :  0, 0, 0, 12, 40, 40 et 79, avec une moyenne de 24,4. Le flux solaire de 10,7 centimètres était de : 76,7, 75,7, 76,2, 79,9, 80,6, 88,9 et 102,5, avec une moyenne de 82,9. Les indices A planétaires estimés étaient de 3, 4, 5, 3, 6, 5 et 9, avec une moyenne de 5. L’indice A de latitude moyenne était de 2, 2, 3, 2, 6, 4 et 8, avec une moyenne de 3.9.
Une archive des bulletins de propagation est disponible. Pour des graphiques de propagation personnalisables, visitez le VOACAP en ligne pour Ham Ra

K7RA

Prévisions de Propagation des Ondes de K7RA du 10/12/2021 ICI

La mise à jour solaire K7RA

Tad Cook, K7RA, Seattle, rapporte : Un nouveau groupe de taches solaires est apparu le 4 décembre, mais 4 jours plus tard, il avait disparu, et le jeudi 9 décembre, nous avons vu un deuxième jour sans taches solaires.
Le nombre quotidien moyen de taches solaires est passé de /  46,1 à 24,6. Le flux solaire quotidien moyen est passé de 90,9 à 82,6.
Le flux solaire prévu pour le mois prochain ne semble pas prometteur. Les prévisions du 9 décembre indiquent 77 le 10 décembre; 80 du 11 au 14 décembre ; 82 le 15 décembre ; 84 du 16 au 17 décembre ; 85 le 18 décembre ; 87 du 19 au 22 décembre ; 86 du 23 au 27 décembre ; 84 le 28 décembre ; 82 du 29 décembre au 2 janvier ; 80 du 3 au 5 janvier ; 82 du 6 au 8 janvier ; 80 du 9 au 10 janvier ; 82 le 11 janvier ; 85 du 12 au 14 janvier et 87 du 15 au 18 janvier 2022.
L’indice A planétaire prévu est de / 10, 8, 10 et 8 du 10 au 13 décembre ; 8 du 13 au 14 décembre ; 5 du 14 au 15 décembre ; 10, 8, 12, 10 et 8 du 16 au 20 décembre ; 5 du 21 au 26 décembre ; 15, 18 et 12 du 27 au 29 décembre ; 8 du 30 décembre au 3 janvier ; 5 du 4 au 5 janvier ; 10, 8, 5, 12 et 10 du 6 au 10 janvier ; 5 du 11 au 12 janvier ; 15, 12, 10 et 8 du 13 au 16 janvier et 5 du 17 au 22 janvier.
De F.K. Janda, OK1HH : Commentaire hebdomadaire sur le Soleil, la magnétosphère et l’ionosphère de la Terre, 9 décembre 2021 :
Le seul groupe de taches solaires sur la région active 2904, dans lequel nous avons observé trois taches (= R = 13) le 7 décembre, était calme et s’est dégradé en plage. R = 0 s’applique, depuis le 8 décembre, nous enregistrons donc un minimum dans la fluctuation quasi-périodique de 27 jours. Dans le même temps, le vent solaire s’est affaibli, le champ géomagnétique s’est calmé et, par conséquent, les valeurs les plus basses de f0F2 (fréquence critique de la couche F2). Cependant, la longueur décroissante de la lumière solaire dans l’hémisphère nord de la Terre y contribue également.
Jusqu’à la fin de l’année, on peut s’attendre à une augmentation progressive de l’activité solaire jusqu’au niveau de fin novembre, une alternance irrégulière du champ magnétique terrestre entre calme et instable, et une augmentation progressive des valeurs quotidiennes de f0F2 juste légèrement au-dessus de la moyenne. …..
Le nombre de taches solaires du 2 au 8 décembre 2021 était de : 45, 29, 35, 36, 14, 13 et 0, avec une moyenne de 24,6. Le flux de 10,7 centimètres était de 86,6, 85,3, 88,1, 82,7, 80, 78,9 et 76,9, avec une moyenne de 82,6. Les indices A planétaires estimés étaient de 10, 8, 9, 9, 7, 5 et 5, avec une moyenne de 7,6. L’indice de latitude moyenne A était de 7, 4, 7, 6, 6, 3 et 4, avec une moyenne de 5,3.
Source ARRL/K7RA ICI

Un alignement de planètes

Le spectacle de 5 jours commence ce soir, le 6 décembre, lorsque le croissant de Lune passe près de Vénus, et se poursuit jusqu’au vendredi 10 décembre, lorsque les corps célestes s’étirent en une ligne droite dramatique à travers le ciel du sud-ouest.
Cartes du ciel et conseils d’observation  ICI Spaceweather.com.