Site Associatif ANRPFD

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

CLUSTER F8BDX

nl

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

FCC

FCC ULS rouvert, sauf le système
de classement électronique par lots

Mercredi matin 21 juin 2023, la FCC avait rouvert le système universel de licences (ULS) et les systèmes de support, selon un e-mail distribué aux organisations VEC. Cependant, à 16h00 mercredi, le système de dépôt électronique par lots (EBF), utilisé par les organisations VEC pour classer les sessions d’examens, les demandes individuelles et les demandes de licence de club, n’était toujours pas disponible comme promis. Malheureusement, cela signifie que les demandes de licences nouvelles et mises à niveau, et les dépôts de licences individuelles et de club ne peuvent toujours pas être téléchargés dans le système pour émission.
Lorsque le système EBF sera disponible, la Commission demande aux CVE de limiter les soumissions dans le système de classement. Dans un e-mail envoyé par la FCC, tous les déclarants EBF ont été invités à respecter un calendrier de téléchargement restreint afin de maintenir la stabilité du système EBF et d’éviter tout problème technique potentiel. La FCC surveillera pour s’assurer que le système EBF est stable pendant cette période de réouverture. S’ils estiment que le volume de téléchargement est trop élevé, ils enverront un autre avis avec des instructions pour réduire le nombre de téléchargements par heure.
ARRL VEC se conformera à la directive FCC, limitant nos transmissions mais envoyant autant de sessions en retard que possible sans surcharger leur système. Les dossiers seront soumis à la FCC dans l’ordre dans lequel ils ont été reçus, en commençant par les dossiers du lundi 12 juin, et en avançant à partir de là. ARRL VEC commencera à soumettre les demandes en attente dès que le système EBF sera disponible, et en supposant que tous les systèmes FCC restent stables.
Dans un avis de la FCC publié le 21 juin 2023 (https://www.fcc.gov/document/uls-tcns-e-106-and-asr-available), la Commission a prévu une prolongation du délai pour les dépôts dans l’ULS et le système d’enregistrement de structure d’antenne (ASR), expliquant: «Parce que les parties ne pouvaient pas faire de dépôts électroniques ou afficher le contenu des systèmes concernés pendant qu’ils n’étaient pas disponibles, nous prolongeons les délais pour tous les dépôts réglementaires qui étaient dus dans les systèmes concernés entre juin 9, 2023, et 29 juin 2023, jusqu’au vendredi 30 juin 2023. Nous notons que nous avons prévu une prolongation plus longue pour ces dépôts que celle initialement envisagée dans l’avis public du 13 juin en prévision des volumes de trafic élevés sur ces systèmes dans les jours à venir. À cet égard, nous encourageons les déposants à envisager de reporter les dépôts discrétionnaires cette semaine, et nous encourageons les déposants préparant des soumissions volumineuses à se coordonner à l’avance avec [le] personnel des Bureaux. Info ARRL.

Les applications du système de licence universelle de la FCC ne sont pas disponibles

Le système de licence universel (ULS) de la FCC, qui comprend le dépôt électronique par lots (EBF) utilisé par les VEC pour les demandes de nouvelles licences et mises à niveau et les demandes de licence de club, la recherche d’applications, la recherche de licences, le système de gestion des licences utilisé pour déposer les demandes directement auprès de la FCC, Tower Le système de notification de construction, le système E-106, le dépôt en ligne et les recherches d’enregistrement de structure d’antenne, TOWAIR et toutes les recherches spécialisées ULS sont actuellement en panne.
Les systèmes de classement EBF et License Manager de la FCC ont cessé d’accepter et de traiter tous les fichiers et demandes de session d’examen radioamateur. Le système EBF n’a traité aucune demande de licence VEC et aucun dossier de session d’examens depuis lundi après-midi. Les autres systèmes ne sont plus disponibles depuis le vendredi 9 juin à la fermeture des bureaux.
La responsable de l’ARRL VEC, Maria Somma, AB1FM, a déclaré que son bureau avait contacté le personnel de la FCC, qui a déclaré que les systèmes étaient en panne en raison de la maintenance, mais n’a pas estimé combien de temps les systèmes seraient en panne. ‘Dès que le personnel de la FCC aura corrigé le problème du système EBF, nous déposerons immédiatement l’arriéré via le système automatisé, ce qui ne prendrait que quelques heures ou moins à libérer’, a estimé Somma. Lorsque le système License Manager sera à nouveau disponible, les amateurs pourront déposer des renouvellements de licence, des demandes d’indicatif d’appel personnalisé et d’autres mises à jour de licence en ligne directement auprès de la FCC. Source ARRL

Gomez nommé pour le siège vacant de la FCC,
deux commissaires renommés

Le président Joe Biden a annoncé trois candidats à la Commission fédérale des communications (FCC) le 22 mai 2023. Le président nommera Anna M. Gomez pour un siège vacant à la FCC. Deux commissaires en exercice, Geoffrey Starks et Brendan Carr, seront nommés pour de nouveaux mandats en même temps.
Gomez est un avocat avec des décennies d’expérience dans le droit et la politique des communications nationales et internationales. Gomez est actuellement conseillère principale pour la politique internationale de l’information et des communications au Bureau du cyberespace et de la politique numérique du Département d’État, où elle dirige les préparatifs américains pour la conférence WRC-23 d’un mois qui débutera le 20 novembre à Dubaï. ARRL L’Association nationale des Radioamateurs a représenté les intérêts des Radioamateurs américains en préparation de la conférence, et le spécialiste des relations techniques de l’ARRL Jon Siverling, WB3ERA, a été nommé à la délégation américaine au WRC-23. L’ARRL soutient également activement les travaux de l’Union internationale des radioamateurs (IARU), qui, en tant que membre du Secteur des radiocommunications de l’UIT, participe aux travaux préparatoires de la conférence et dont les représentants assisteront également à la CMR-23 sur invitation en tant qu’observateurs à titre consultatif.
Plus tôt dans sa carrière, Gomez a occupé pendant 12 ans divers postes à la FCC, notamment celui de chef adjoint du Bureau international et de conseiller juridique principal du président de l’époque, William E. Kennard. De 2009 à 2013, elle a été administratrice adjointe de l’administration nationale des télécommunications et de l’information. Gomez a également été brièvement conseiller au sein du sous-comité des communications du comité sénatorial du commerce, des sciences et des transports, ainsi que chef de cabinet adjoint du Conseil économique national sous l’administration Clinton. Avant de rejoindre le département d’État en 2023, Gomez était associé du cabinet d’avocats Wiley LLP de Washington, DC. Gomez a également été vice-président pour les affaires gouvernementales fédérales et étatiques chez Sprint Nextel et associé au cabinet d’avocats Arnold & Porter.
Les audiences du Sénat sur les trois candidats devraient avoir lieu en juin.

L’ARRL défend les Radioamateurs
 la FCC propose des modifications à la bande de 60 m

La Federal Communications Commission (FCC) sollicite des commentaires sur la modification de l’attribution secondaire disponible pour les Radioamateurs sur 60 mètres. La FCC a publié un avis de proposition de réglementation (NPRM) le 21 avril 2023, qui traite du groupe. Dans une pétition antérieure, l’ARRL, l’Association nationale des Radioamateurs, a demandé instamment de protéger l’utilisation existante de la bande par les amateurs lors de l’ajout d’une nouvelle attribution adoptée au niveau international.
Actuellement, les Radioamateurs aux États-Unis ont accès à cinq canaux discrets sur une base secondaire : 5 332 kHz, 5 348 kHz, 5 358,5 kHz, 5 373 kHz et 5 405 kHz. Les utilisateurs de ces canaux sont limités à une puissance apparente rayonnée (ERP) de 100 W PEP.
La FCC propose d’allouer 15 kHz de bande passante contiguë entre 5351,5 et 5366,5 kHz sur une base secondaire avec une puissance maximale de 15 W EIRP (équivalent à 9,15 W ERP). Cette attribution a été adoptée lors de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2015 (CMR-15).
Le gouvernement fédéral est le principal utilisateur du spectre de 5 MHz. Le responsable gouvernemental de l’utilisation du spectre, l’Administration nationale des télécommunications et de l’information (NTIA), a exprimé son soutien à la mise en œuvre de l’attribution telle qu’adoptée à la CMR-15. Cela entraînerait la perte d’accès des amateurs à quatre des cinq canaux discrets, et les limites de puissance seraient réduites de 100 W ERP à 9,15 W ERP. Cependant, il donnerait accès à une nouvelle bande contiguë de 15 kHz qui comprend l’un des cinq canaux actuels.
En 2017, l’ARRL a demandé à la FCC de conserver les quatre canaux de 60 mètres qui se situent en dehors de la nouvelle bande, ainsi que les règles de fonctionnement actuelles, y compris la limite de 100 W PEP ERP.
La pétition de l’ARRL déclarait: ‘Une telle mise en œuvre permettra aux radioamateurs engagés dans les communications d’urgence et de secours en cas de catastrophe, et en particulier celles entre les États-Unis et le bassin des Caraïbes, de mener ces communications de manière plus fiable, plus flexible et plus compétente.’
L’ARRL a déclaré que des années d’expérience Radioamateur utilisant les cinq canaux discrets ont montré que les amateurs peuvent coexister avec les utilisateurs principaux à 5 MHz tout en respectant les réglementations établies pour leur utilisation. La pétition indiquait également: « Ni l’ARRL, ni, apparemment, la NTIA, n’ont connaissance d’un seul cas signalé d’interférence avec un utilisateur fédéral par un radioamateur fonctionnant à 5 MHz à ce jour.
Dans le NPRM, la FCC reconnaît que le Canada a déjà adopté des allocations de 60 mètres et des règles connexes qui s’alignent sur celles proposées par l’ARRL. La Commission a écrit: ‘Enfin, nous notons que le Canada a essentiellement mis en œuvre les mêmes règles que l’ARRL a demandées.’
La FCC a proposé d’attribuer la bande passante de 15 kHz, mais s’est abstenue de faire une proposition sur la question de savoir si les canaux existants devraient rester attribués àux Radioamateurs et quelles devraient être les limitations de puissance. Ils ont demandé des commentaires sur leur proposition et sur les problèmes de canal et de puissance connexes.
Les commentaires seront dus 60 jours après la publication du NPRM dans le Federal Register, qui est attendue dans les deux prochaines semaines. Source ARRL.

La FCC accorde sept nouvelles licences d’opérateur
de Radioamateur aux résidents de Caribou

CARIBOU, Maine — Sept résidents de la région de Caribou ont réussi l’examen de licence de la « Federal Communications Commission » pour leur licence d’opérateur de Radioamateur le mardi soir 21 mars. Au cours des dernières semaines, les étudiants, dont un ancien shérif, homme d’affaires , agriculteur et ministre à la retraite, se réunissent deux fois par semaine pour se renseigner sur les communications d’urgence, la conception et la sécurité des radios et des antennes et les réglementations de la FCC. Le cours était parrainé par le Caribou Radio Amateur Civil Emergency Service, un groupe de bénévoles au service de l’Agence de gestion des urgences de la ville. Dans le cadre de la division FEMA du Département de la sécurité intérieure, les unités locales RACES opèrent selon des réglementations strictes de la défense civile pour soutenir les gouvernements locaux pendant les périodes d’urgence déclarées ou si le président invoque la loi sur les pouvoirs de guerre. Les radioamateurs ont joué un rôle essentiel dans toutes les catastrophes majeures depuis la Seconde Guerre mondiale. Par AB7RG + ARRL.

La FCC recherche des ingénieurs en électronique
pour le programme de distinction

La Commission fédérale des communications (FCC) a annoncé cette semaine qu’elle ouvrait une nouvelle fenêtre pour les candidatures dans le cadre de son programme d’ingénieur spécialisé. Le programme de perfectionnement d’un an peut déboucher sur une nomination à durée déterminée ou permanente. La Commission accepte les candidatures de jeunes diplômés titulaires d’un diplôme d’ingénieur et d’étudiants actuels diplômés en décembre 2022. différents émetteurs pour valider la coexistence avec les systèmes voisins.
Les projets peuvent également impliquer diverses applications de génie logiciel et scientifiques. Un communiqué de presse de la FCC décrit que les ingénieurs spécialisés travailleront aux côtés des cadres supérieurs sur des projets, notamment : développer des règles techniques et des approches politiques pour permettre aux États-Unis d’introduire de nouvelles technologies et services de communication tels que 5G, 6G, Wi-Fi avancé, Internet des objets, télédiffusion de nouvelle génération et nouveaux systèmes satellitaires à large bande ; Faciliter le déploiement des services à large bande sans fil et filaires dans tout le pays, y compris dans les zones rurales et mal desservies ; Identifier les technologies pour améliorer l’accès aux services de communication pour tous les Américains, en particulier les personnes handicapées ;
Permettre aux agences de sécurité publique et de sécurité intérieure ainsi qu’à diverses entreprises de divers secteurs du marché tels que les soins de santé, l’énergie, l’éducation et les transports d’introduire de nouvelles technologies de communication ; et Développer des politiques qui encouragent l’innovation et l’investissement dans et les transitions vers les nouvelles technologies, appareils et services de communication qui soutiendront la création d’emplois et la croissance économique. le portefeuille de politiques de la FCC regorge de travaux d’ingénierie intéressants et stimulants », a déclaré la présidente de la FCC, Jessica Rosenworcel. ‘Notre programme d’ingénieur spécialisé est une opportunité unique pour les ingénieurs les plus récents de travailler en étroite collaboration avec des professionnels expérimentés dans ce domaine afin de s’assurer que la FCC est mieux préparée à relever les défis des réseaux de communication de nouvelle génération.’ reçu ou le 2 décembre 2022 ; selon la première éventualité.
Visitez USAJOBS pour le résumé complet du poste et pour postuler, ICI .

Info ARRL

La Nouvelle-Zélande agit sur l’importation

d’émetteurs-récepteurs portables.

Le journal « Northern Advocate » rapporte qu’un homme du Northland qui a enfreint la loi sur les radiocommunications encourt une amende pouvant aller jusqu’à 30 000 dollars. Il s’agit de l’importation de deux types d’émetteurs-récepteurs portables qui n’auraient dû être vendus qu’à des Radioamateurs agréés. La Nouvelle-Zélande a des réglementations spécifiques concernant l’utilisation des Radios bidirectionnelles. Les inquiétudes à leur sujet ont conduit à l’introduction d’un avis en 2018 interdisant l’importation, la vente et la distribution de radios bidirectionnelles sans licence spéciale approuvée. a récemment comparu devant le tribunal de district de « Whangārei », plaidant coupable d’avoir enfreint la loi de 1989 sur les Radiocommunications en important des Radios interdites sans restriction 2 sans licence. Prévu pour être condamné plus tard cette année, il encourt une amende pouvant aller jusqu’à 30 000 $. L’accusation est liée à un envoi de 50 radios bidirectionnelles Baofeng UV-5R et 2 Baofeng UV-82, qui a été adressé au domicile de l’homme et intercepté par Customs. Radio Spectrum Management avait précédemment émis des avis d’avertissement et d’infraction à l’homme pour avoir proposé des appareils similaires à la vente via Trademe. L’accusé a continué d’ignorer ces avis qui ont abouti à l’interception des émetteurs radio illégaux et aux accusations subséquentes. violé-la-loi-sur-les-radiocommunications-face-à-une-amende-de-jusqu’à-30k ICI.

Les résidents de la Floride reçoivent une formation

Radioamateur Licence de technicien Radio FCC.

Dr. Gordon Gibby KX4Z enseigne une partie de la formation et  a déclaré qu’il est important d’apprendre à utiliser une Station Radioamateur en cas de panne du réseau électrique. ‘Vous regardez Katrina, vous regardez l’ouragan Sandy et vous regardez l’ouragan Michael et vous regardez tous les catastrophes qui se sont produites et vous pensez quel est mon rôle comment puis-je aider mon voisin?
Donc, beaucoup de gens de notre groupe sont simplement altruistes, ils veulent aider. ‘Obtenir votre licence demande du temps pour étudier, mais Gibby reconnaît que n’importe qui peut réussir ce test. ‘Tout le monde peut réussir ce test, un enfant de 9 ans a réussi ce tester c’est pas si dur.
Mais nous leur apprendrons beaucoup et pour être bénévoles dans le comté d’Alachua, nous leur demandons de suivre encore plus de formation afin qu’ils comprennent l’intervention d’urgence communautaire et l’intervention professionnelle. »
Source WCJB  ICI
La licence de techniciens Radioamateurs qu’ils ont obtenue autorise jusqu’à 200 watts dans quatre bandes HF et jusqu’à 1 500 watts dans les bandes à 50 MHz et plus .

Interférence : la FCC poursuit ‘la plus grande amende de son genre

‘Le quotidien Moscow-Pullman (ID/WA) rapporte l’action de la FCC suite à une interférence avec la communication radio des avions impliqués dans la lutte contre les incendies ‘la plus grosse amende du genre’ contre un homme de Lewiston qui, selon l’agence, s’est égaré alors qu’il tentait d’aider les pompiers lors de leurs efforts pour éteindre un incendie près « d’Elk River » l’été dernier.
Selon un avis de responsabilité apparente de confiscation approuvé par la commission mercredi, Jason Frawley a interféré avec les communications radio guidant les avions lors des efforts visant à réprimer l’incendie de Johnson de 1 000 acres et demande une amende    de 34 000 $ contre l’homme, bien qu’un chiffre final dans la procédure civile n’ait pas encore été déterminé. Au cours de deux jours en juillet , l’agence allègue que Frawley a effectué huit transmissions non autorisées en utilisant des fréquences gouvernementales tout en s’identifiant comme ‘comm tech’ et en faisant donc, interféré avec la communication entre les pilotes et les équipes au sol. Selon la commission, interférer avec de telles communications est interdit par la loi sur les communications.
Lire l’article complet sur ce lien ICI .