Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Ofcom

45 millions de personnes ciblées par des appels et SMS frauduleux cet été

Près de 45 millions de personnes ont été la cible de SMS ou d’appels frauduleux potentiels au cours des trois derniers mois, révèle une nouvelle étude de l’Ofcom.
Plus de huit personnes sur dix (82 %) ont déclaré avoir reçu un message suspect, sous la forme d’un SMS, d’un message enregistré ou d’un appel téléphonique en direct vers une ligne fixe ou mobile. Cela représente environ 44,6 millions d’adultes au Royaume-Uni.
Les escroqueries sont plus fréquemment tentées par SMS avec sept personnes sur 10 (71 %) déclarant avoir reçu un SMS suspect, et les trois quarts (75 %) des 16-34 ans ont été ciblés.
Nos recherches montrent également que les appels suspects continuent d’être une menace pour les utilisateurs de lignes fixes, les personnes âgées étant particulièrement sensibles. Trois personnes sur cinq (61 %) âgées de 75 ans et plus ont déclaré avoir reçu un appel frauduleux potentiel sur leur ligne fixe.
L’Ofcom encourage toute personne recevant un message texte suspect à le signaler en transférant le message au 7726, qui dirige le message vers l’opérateur mobile.
Si vous avez reçu un appel frauduleux, vous pouvez le signaler à Action Fraud, qui est le centre de signalement des fraudes et de la cybercriminalité en Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord. Les signalements de fraude et de tout autre crime financier en Écosse doivent être adressés à Police Scotland via 101.
Un communiqué de presse avec plus de détails sur l’annonce est également disponible.

Approbation du nouveau code de pratique de la Phone-Paid Services Authority

Ofcom a approuvé aujourd’hui une nouvelle édition du code de pratique de la Phone-paid Services Authority pour réglementer les services surtaxés.
Ofcom a la responsabilité globale de s’assurer que les personnes qui utilisent des services surtaxés sont protégées, en veillant à ce que des règles appropriées soient en place et appliquées. Pour ce faire, nous avons désigné la Phone-paid Services Authority (PSA) pour assurer la régulation au jour le jour de ces services, ce qu’elle fait en appliquant les règles énoncées dans son code de bonnes pratiques.
L’année dernière, le PSA a procédé à une révision stratégique majeure de ses règles, afin de s’assurer qu’elles restent adaptées à leur objectif dans les années à venir. Toute modification du code doit être approuvée par l’Ofcom avant de pouvoir prendre effet.
Après consultation, nous avons approuvé les changements proposés par le PSA

L’Ofcom inflige une amende à Colt Technology Services

pour avoir fourni des informations incomplètes

L’Ofcom a infligé aujourd’hui une amende de 15 000 £ à Colt Technology Services Group (« Colt ») pour n’avoir pas fourni d’informations complètes en réponse à une demande d’informations statutaire, dans le cadre d’une étude de marché de l’Ofcom.
Nous demandons régulièrement des informations aux entreprises dans le cadre de notre travail visant à protéger les consommateurs sur tous les marchés que nous réglementons.
Ces informations sont vitales pour notre prise de décision, et il est essentiel que les entreprises répondent dans les délais, avec des informations précises et complètes, afin que nous puissions nous fier aux informations que nous recevons. Si les entreprises ne le font pas, elles s’exposent à une action de l’Ofcom.
Dans le cadre de notre examen du marché des télécommunications fixes de gros, nous avons demandé des informations à Colt – un opérateur de réseau basé à Londres – sur ses réseaux et ses services.
Colt a initialement fourni des informations incorrectes et incomplètes, et en raison du temps nécessaire pour les corriger, il n’a pas fourni les informations requises dans le délai imparti.
Nous prenons ces manquements au sérieux et avons décidé d’imposer une amende de 15 000 £ à Colt pour ce manquement à ses obligations réglementaires. La pénalité comprend une réduction de 25 % par rapport à la pénalité que nous aurions autrement imposée, à la suite de l’acceptation de la responsabilité de Colt et de la conclusion d’un règlement volontaire.

Indicatif spécial du centenaire de la BBC

Les membres du radioclub de la BBC, « The London BBC Radio Group », ont reçu un indicatif d’appel spécial pour toute l’année afin de célébrer le centenaire de la BBC en 2022.
L’Ofcom permettra à GB100BBC de fonctionner tout au long de l’année, à partir de minuit le jour du Nouvel An, à partir de la station centrale de Broadcasting House, à Londres.
Des créneaux d’exploitation seront ensuite attribués à des membres individuels et à des groupes locaux d’opérateurs, à partir de leur QTH d’origine ou des locaux de la BBC dans tout le Royaume-Uni.

Droits de licence pour le spectre 412 MHz

L’Ofcom a fixé aujourd’hui les droits de licence pour le spectre apparié 412–414 MHz et 422–424 MHz, qui est concédé sous licence à Arqiva et Airwave.
Arqiva a remporté ce spectre lors d’une vente aux enchères en 2006, avec une période de licence initiale de 15 ans. La période initiale se termine en octobre 2021, date à laquelle une redevance annuelle deviendra payable. Arqiva a échangé le spectre avec Airwave en 2008, faisant d’Airwave le co-titulaire de la licence.
Après consultation, nous avons décidé de fixer des frais de licence annuels de 396 000 £ par MHz et par an pour le spectre de 412 MHz, qui sont basés sur les frais que les utilisateurs de Business Radio paient déjà pour une licence à l’échelle du Royaume-Uni dans les bandes voisines.
La redevance annuelle s’appliquera à partir du 31 octobre 2021.

Ofcom : clarification supplémentaire de la politique relative aux indicatifs d’appel

En réponse à une demande d’accès à l’information, l’Ofcom a publié des éclaircissements supplémentaires sur sa politique d’indicatif d’appel.
Ofcom dit :
En ce qui concerne l’existence d’une politique antérieure, je crains qu’il n’y ait rien de plus que je puisse ajouter à ma réponse précédente.
En ce qui concerne la politique actuelle, j’ai parlé avec l’équipe Ofcom concernée qui a confirmé que, lors de l’attribution d’indicatifs individuels, notre système ignore activement tout indicatif qui a été utilisé auparavant.
Bien qu’ils aient signalé une occurrence où une erreur du système a causé l’attribution d’un indicatif  précédemment utilisé, dans tous les autres cas, cela signifie que les indicatifs attribués par le système sont nouveaux et n’auront pas été attribués auparavant.
Le seul cas où un indicatif  aura déjà été attribué à une autre personne est celui où il est expressément demandé par un demandeur, auquel cas la règle de la retraite de deux ans s’applique.
L’équipe a indiqué qu’il pourrait y avoir deux scénarios dans lesquels l’Ofcom pourrait sanctionner un indicatif d’appel « utilisé dans les mois suivant la mort d’une personne ».
Premièrement, lorsque le titulaire a été inactif pendant deux ans mais qu’il décède ensuite, la période d’inactivité est prise en considération si quelqu’un d’autre (généralement un ami ou un membre de la famille souhaitant préserver la mémoire du titulaire) a demandé l’indicatif .
Deuxièmement, lorsque la licence a été détenue par une personne au nom d’un club et que le club souhaite continuer à utiliser cet indicatif d’appel. La correspondance complète relative à la demande de FoI par Ian Hope M5IJH faite à l’origine le 2 juin 2021, est disponible ICI

Rapport 2021 de l’Ofcom sur la diversité dans la radiodiffusion :

les radiodiffuseurs confrontés à une fuite de talents diversifiés

L’Ofcom a découvert que plus de gens quittent les industries de la télévision et de la radio qu’ils n’y rejoignent, les diffuseurs étant confrontés à une perte inquiétante de talents divers.
L’examen quinquennal de l’Ofcom  ICI sur la diversité et l’égalité des chances dans la radiodiffusion au Royaume-Uni révèle que les radiodiffuseurs ont du mal à retenir les talents au lendemain de la pandémie, avec plus de femmes, en particulier, quittant le secteur de la radiodiffusion que celles qui s’y joignent.
L’Ofcom a le devoir de promouvoir l’égalité des chances en matière d’emploi dans le secteur de la radiodiffusion. Nous pouvons demander aux radiodiffuseurs de fournir des informations sur leurs politiques d’égalité des chances et la composition de leur main-d’œuvre.
Le rapport de cette année montre que les entreprises de télévision et de radio ont maintenant une bien meilleure compréhension de la composition de leur main-d’œuvre et que la représentation des groupes minoritaires s’est généralement améliorée au cours des cinq dernières années. Mais le manque de diversité parmi les décideurs de haut niveau à travers l’industrie reste important.
L’Ofcom appelle aujourd’hui les radiodiffuseurs à créer collectivement un secteur plus inclusif pour tous. Cela comprend une plus grande concentration sur la rétention ainsi que sur le recrutement.
Un communiqué de presse est disponible.ICI

Commutation large bande simplifiée en une journée seulement

Les clients haut débit et fixes trouveront plus facile que jamais de changer de fournisseur et d’obtenir une meilleure offre, dans le cadre d’un nouveau processus « One Touch Switch » annoncé aujourd’hui par l’Ofcom.
Le changement signifie que tous les utilisateurs du haut débit à domicile – y compris les clients du câble et de la fibre optique complète – n’auront qu’à contacter leur nouvelle entreprise pour changer, sans avoir besoin de parler à leur fournisseur actuel avant de déménager.
Les gens peuvent déjà basculer entre les fournisseurs sur le réseau cuivre d’Openreach, tels que BT, Sky et TalkTalk en suivant un processus où leur nouveau fournisseur gère le changement.
Mais pour la première fois, les clients passant d’un réseau ou d’une technologie à l’autre – par exemple, d’un fournisseur utilisant le réseau Openreach à un autre utilisant CityFibre, ou de Virgin Media à Hyperoptic – seront couverts par le processus plus simple.
Actuellement, ces clients doivent contacter à la fois leur fournisseur existant et leur nouveau fournisseur pour coordonner le changement, ce qui comprend la tentative de combler l’écart entre la fin de l’ancien service et le début du nouveau.
Un communiqué de presse de l’ Ofcom avec plus de détails sur l’annonce est également disponible.

Guide du spectre radio pour les Jeux du Commonwealth de Birmingham 2022

L’Ofcom a publié un guide contenant des conseils clés pour les personnes qui envisagent d’utiliser des équipements radio aux Jeux du Commonwealth de Birmingham 2022
La fiabilité des appareils sans fil, des talkies-walkies utilisés par les organisateurs d’événements aux caméras de télévision diffusant à un public mondial, sera essentielle à livraison réussie des Jeux, lorsque la demande sur le spectre radio sera sans précédent.
Ofcom est responsable de la protection et de la gestion des ondes utilisées pour les communications sans fil. Ainsi, nous avons publié un guide pour les personnes qui ont besoin d’une licence pour utiliser ces appareils à des emplacements à l’intérieur ou à proximité des sites des Jeux.
Compte tenu de la forte demande de spectre et de la disponibilité limitée des ressources radio dans ces endroits, nous encourageons les demandes de licence précoces.
Téléchargez le guide des Jeux du Commonwealth ICI
Page des événements de l’Ofcom ICI

Les attitudes du public à l’égard du langage

offensant à la télévision et à la radio révélées

Les téléspectateurs et les auditeurs ont déclaré à l’Ofcom qu’ils étaient généralement plus détendus à propos de la plupart des jurons à la télévision et à la radio, en particulier s’ils sont accidentels et que des excuses s’ensuivent rapidement. C’est selon nos dernières recherches sur les attitudes du public envers le langage offensant à la télévision et à la radio ICI  .
Le public dit qu’il souhaite toujours que les radiodiffuseurs examinent attentivement quand et comment un langage offensant est utilisé, afin que les enfants, en particulier, soient protégés. Mais beaucoup de gens reconnaissent que, dans le bon contexte, il peut jouer un rôle important dans les programmes – par exemple, pour créer un impact dramatique, apporter de l’humour, refléter la vie réelle, ou même informer et éduquer.
Les participants nous ont également dit, cependant, qu’ils se sentaient de plus en plus préoccupés par le langage discriminatoire à la télévision et à la radio – en particulier autour de la race – et s’attendent à ce qu’un tel langage ne soit utilisé que lorsqu’il est fortement contextualisé.
Alors que les opinions sur les anciens programmes contenant un contenu et un langage potentiellement problématiques étaient partagées, la plupart des participants ont convenu que des avertissements clairs et spécifiques sur le type de langage et de contenu pouvant offenser étaient importants pour aider le public à faire un choix éclairé.
Les résultats d’aujourd’hui aideront les radiodiffuseurs à mieux comprendre les attentes du public concernant l’utilisation d’un langage potentiellement offensant dans leurs programmes, et les mesures qu’ils pourraient devoir prendre pour protéger les téléspectateurs et les auditeurs.
Le rapport aidera également l’équipe des normes et de la protection du public d’Ofcom à comprendre et à prendre en compte les points de vue du public actuel lors de la prise de décisions concernant un langage potentiellement offensant à la télévision et à la radio, tout en respectant pleinement la liberté d’expression.
Nous publions aujourd’hui une note aux radiodiffuseurs pour alerter les radiodiffuseurs des résultats de notre recherche.ICI

L’Ofcom publie des candidatures pour

une deuxième série de licences DAB à petite échelle

Ofcom a publié les demandes que nous avons reçues pour exploiter des multiplexes radio à petite échelle dans le nord-ouest de l’Angleterre et le nord-est du Pays de Galles.
Le DAB à petite échelle est une technologie innovante qui offrira un itinéraire à faible coût pour les stations de musique locales commerciales, communautaires et spécialisées à prendre sur les ondes numériques.
Au total, 30 candidatures ont été reçues pour 18 des domaines annoncés. Aucune candidature n’a été reçue pour : Chester et Ellesmere Port; Clitheroe ; Rhyl, Ruthin & Moisissure ; et Wirral.
Les licences seront attribuées par l’Ofcom dans le cadre d’un processus concurrentiel, chaque candidat étant jugé en fonction de critères spécifiés.
Futures séries de licences DAB à petite échelle
La liste des zones de licence multiplex que nous prévoyons de faire de la publicité lors de la troisième ronde est disponible.
Les annonces pour les licences multiplex à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre, initialement prévues pour le quatrième tour, devraient désormais être publiées à une date ultérieure. Cela est dû aux retards dans l’obtention d’accords internationaux de coordination du spectre dans cette partie du Royaume-Uni.
La pression sur le spectre disponible dans cette partie du Royaume-Uni signifie que nous devrons également étendre la taille de la « macro zone» du sud-est de l’Angleterre pour inclure des emplacements supplémentaires qui étaient auparavant en dehors de celle-ci.
Nous prévoyons d’annoncer les zones de licence qui seront annoncées dans le quatrième tour en même temps que nous publions les annonces de licence du troisième tour à la fin de 2021 ou au début de 2022. Pour les raisons décrites ci-dessus, il est peu probable que le quatrième tour inclue des zones dans le sud-est de l’Angleterre. zone macro, mais inclura à la place des zones d’autres régions du Royaume-Uni.

Déclaration : Services de programmes à la demande – qui doit notifier l’Ofcom ?

Ofcom a publié aujourd’hui de nouvelles directives ICI  pour aider les fournisseurs à évaluer eux-mêmes s’ils répondent à la définition élargie d’un fournisseur de services à la demande (ODPS) et doivent donc notifier l’Ofcom, suite aux modifications apportées aux règles statutaires.
La loi sur les communications a été révisée pour tenir compte des modifications apportées au cadre réglementaire en vertu de la directive sur les services de médias audiovisuels 2018, entrée en vigueur le 1er novembre 2020. Cela comprenait des modifications des critères déterminant si un service répond à la définition d’un service à la demande. Service des programmes.
Les critères révisés signifient qu’un plus large éventail de services sont désormais tenus de notifier en tant qu’ODPS à l’Ofcom. Nos conseils visent à aider les prestataires à faire cette évaluation.
Plus de détails, ainsi que nos directives finales dans leur intégralité, sont disponibles.

L’Ofcom lance un appel à témoignages sur la neutralité du net

L’Ofcom a publié aujourd’hui un appel à contributions sur la neutralité du net , dans le cadre de son examen du fonctionnement du cadre actuel.
Le principe de la neutralité du net est que les internautes – et non leur fournisseur d’accès à large bande – ont le contrôle sur ce qu’ils voient et font en ligne. Depuis la mise en place des règles actuelles en 2016, il y a eu un certain nombre de développements importants dans le monde en ligne, notamment une augmentation de la demande de capacité, le déploiement de la 5G et le rôle croissant du cloud.
Ainsi, à la lumière de ces développements, l’Ofcom procède à une révision du cadre pour s’assurer qu’il continue de servir au mieux les intérêts des gens tout en soutenant la concurrence, l’innovation et l’investissement. Nous n’avons fait aucune recommandation à ce stade et toute modification du cadre relèverait du gouvernement britannique.
Nous accueillons les preuves des parties intéressées d’ici le 2 novembre 2021 et nous visons à publier nos premières conclusions au printemps 2022.

L’Ofcom inflige une amende à Star China Media Limited

pour avoir enfreint les règles d’équité et de confidentialité

Ofcom a infligé aujourd’hui à Star China Media Limited une amende de 200 000 £ pour de graves violations de nos règles d’équité et de confidentialité sur ses services CCTV et CGTN.
À la suite d’une enquête, nous avons maintenu deux plaintes après avoir constaté que les personnes concernées avaient été traitées de manière injuste et que leur vie privée avait été violée de manière injustifiée. Entre autres choses, la CGTN n’a pas obtenu son consentement éclairé pour être interrogé. En outre, les faits matériels qui jetaient un doute sérieux sur la fiabilité de leurs prétendus aveux ont été exclus des programmes.
Compte tenu de la gravité de ces manquements, nous avons imposé deux sanctions financières de 100 000 £ chacune, pour un total de 200 000 £, qui seront répercutées sur HM Paymaster General. De plus amples informations sur ces décisions de sanctions sont disponibles.
La licence du service CGTN a été détenue par Star China Media Limited jusqu’au 4 février 2021, date à laquelle elle a été révoquée par l’Ofcom.

Ofcom interrogé sur les poursuites PMR 446MHz

Dans une réponse à une demande d’ accès à l’ information Ofcom a reconnu qu’ils ont jamais poursuivi un utilisateur de PMR 446
Ofcom ont été posées:
Je me demandais s’ était  possible me donner des chiffres sur le nombre de poursuites ont été faites contre une personne ou des personnes pour la spécifique infraction relative à l’utilisation d’équipements sur la bande PMR 446 (446Mhz) contre les conditions de licence. J’apprécie qu’il s’agisse d’une bande exempte sans licence, mais par exemple, pouvez-vous me dire si quelqu’un a déjà été poursuivi pour avoir utilisé un équipement dépassant les 0,5 watts autorisés ou pour avoir utilisé une antenne externe.
L’Ofcom a répondu :
Nous n’avons connaissance d’aucune poursuite contre des personnes pour des infractions spécifiques liées à l’utilisation d’équipements sur la bande PMR 446 (446Mhz) contre les conditions de licence.
Voir la réponse complète de l’Ofcom ICI
Vous pouvez soumettre une demande d’accès à l’information à l’Ofcom  ICI