Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Radioamateurs

Concours SARL VHF/UHF Analogique

La deuxième étape du Concours Analogique VHF/UHF SARL se déroulera de 05h00 à 11h00 UTC (07h00 à 13h00 CAT) les samedi 13 et dimanche 14 novembre.
Chaque jour, les six heures de compétition sont divisées en tranches de deux heures pour 6 mètres, 2 mètres et 70 cm.
Tous les QSO doivent être bidirectionnels point à point et les stations doivent échanger des rapports de signal ainsi que leur localisateur complet de Maidenhead à six chiffres.
La feuille de log VHF/UHF est disponible sur la page Concours du site Web de la Ligue. Vos feuilles de route doivent être soumises avant 23h59 CAT le dimanche 21 novembre 2021 par e-mail ICI   au nom du 46 VHF/UHF Group
ICI

Contact ARISS prévu pour les élèves de l’école primaire

South Yarra South Yarra, Victoria, Australie

La Station spatiale internationale (ARISS) Radioamateur   a reçu une confirmation d’horaire pour un contact radio ARISS avec des astronautes.
ARISS est le groupe qui met en place des contacts Radioamateurs spéciaux entre les étudiants du monde entier et les membres d’équipage titulaires de licences Radioamateurs sur la Station spatiale internationale (ISS).
Il s’agira d’un contact en  phonie via les Radioamateurs et les étudiants poseront à tour de rôle leurs questions à Mark Vande Hei, indicatif d’appel Radioamateur KG5GNP. Les protocoles locaux Covid-19 sont respectés selon le cas pour chaque contact ARISS. La fréquence de liaison descendante pour ce contact est de 145,800 MHz et peut être entendue par les auditeurs qui se trouvent dans l’empreinte de l’ISS qui englobe également la station relais de télépont.
Les opérateurs Radioamateur de Silver Spring, dans le Maryland, utiliseront l’indicatif d’appel K6DUE pour servir de station au sol du relais Radioamateur ARISS.
Le contact radio ARISS est prévu pour le 9 novembre 2021 à 20h58 AEDT (South Yarra, AU), (9h58 UTC, 4h58 EST, 3h58 CST, 2h58 MST et 1 : 58 h 00 HNP).

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du

SIDC-ON-RWC BELGIUM 2021 6Nov. à  20:37:05

La nouvelle région du disque, la région NOAA 2894, a produit la plus forte éruption de la période, une éruption C2.3 culminant à 21:57UT. Comme il tourne plus loin sur le disque, il montre maintenant qu’il est bipolaire avec quelques petites taches de fuite.
Les taches de la région NOAA 2891 ont considérablement diminué et semblent sur le point de disparaître complètement, tandis que la région a produit une faible éruption  C dans le période.
La région NOAA 2893 est restée calme.
Il reste probable qu’une fusée  de C se produira dans les prochaines 24 heures.
Aucun CME dirigé vers la Terre n’a été enregistré dans les données du coronographe.
Le flux de protons de plus de 10 MeV était à des valeurs de fond et devrait restent aux valeurs de fond.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV atteint brièvement au-dessus du seuil de 1000 pfu  pendant le maximum diurne et le fera probablement de nouveau aujourd’hui.
La fluence des électrons sur 24h est restée à des niveaux normaux mais devrait être à des niveaux normaux à modérés ou même élevés avec la poursuite des conditions d’augmentation du  vent et de l’énergie solaire.
La vitesse du vent solaire est restée élevée dans le sillage du CME. Il a diminué à 600km/s en début de période à environ 500km/s, mais a encore vu un pic à plus de 600km/s ce matin. Le champ magnétique interplanétaire a montré un schéma similaire, passant de 10nT à moins de 5nT mais avec à nouveau un pic plus de 10nT vers minuit. L’orientation du champ magnétique était variable et sans périodes prolongées de forte composante sud.
On s’attend à ce que les conditions du vent solaire continuent d’abord à diminuer, mais elles peut redevenir légèrement élevé à partir de demain tard le 7 novembre ou plus tôt le 8 novembre en raison d’éventuelles influences faibles du flux à grande vitesse liées à un petit trou coronal équatorial de polarité positive.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes à actives (NOAA Kp 3-4 et local K Dourbes 2-4).
On s’attend à ce que les conditions géomagnétiques soient pour la plupart calmes à instables les jours suivants.Source SIDC.

TechMinds : Test de DragonOS Focal, une ISO Linux

avec de nombreux programmes SDR intégrés

Dans le passé, nous avons publié plusieurs fois sur DragonOS, une image Ubuntu Linux préinstallée avec plusieurs packages logiciels SDR. Cela évite d’avoir à compiler et à installer des programmes sur Linux, dont certains peuvent souvent être très difficiles et longs à mettre en place et à exécuter. Aaron, le créateur de DragonOS, gère également une chaîne YouTube où il propose plusieurs didacticiels et démos du logiciel installé.
Cette semaine sur la chaîne YouTube Tech Minds, l’hôte Matt teste DragonOS dans une machine virtuelle et donne un large aperçu de ce dont DragonOS est capable. Il montre comment configurer VMWare Workstation afin de créer la machine virtuelle, installe Dragon OS, montre quels programmes sont inclus et montre quelques programmes en action. ICI

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du

SIDC-ON-RWC BELGIUM 2021 3Nov. à  20:37:05

L’éruption la plus forte de la période a été une éruption C5.2 culminant à 21:17 de la Région active NOAA 2887 (Catania group 66) alors qu’elle retourne vers le membre occidental.
La simple région unipolaire NOAA 2893 (groupe de Catane 68) est restée calme car la région NOAA 2891 (groupe Catane 67) qui semble évoluer vers une tache unipolaire.
Une nouvelle région se tourne également vers l’hémisphère Sud à l’Est, qui a produit un fusée  C3.5 culminant à 10:55UT.
Dans l’ensemble, d’autres éruptions de C sont attendues dans les prochaines 24 heures avec seulement une possibilité mineure d’un fusée de classe M.

Aucune nouvelle CME dirigée vers la Terre n’a été enregistrée dans les données coronogrpahe.

Le flux de protons de plus de 10 MeV est resté légèrement augmenté et brièvement a culminé au-dessus du seuil de l’événement à 20h55UT avec l’arrivée du CME.
Une décroissance douce est attendue, mais il reste une possibilité d’un événement proton.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu. La fluence des électrons sur 24h est à des niveaux normaux et devrait être de normale ou niveaux modérés au cours des prochains jours.

Le vent solaire a vu l’arrivée de la série attendue de CME, un peu plus tôt que prévu. Compte tenu de la vitesse du vent solaire mesurée, il est probable que l’ICME observée est liée à l’EMC du 2 novembre qui est très probablement rattrapé par les CME précédentes. ????
Un choc a été observé dans les données de vent solaire enregistrées par DSCOVR lorsqu’à 19:24UT La vitesse du vent solaire est passée de 498 km/s à 542 km/s et le champ magnétique interplanétaire est passé de 4nT à 9nT. Depuis, le vent solaire dont la vitesse a fluctué autour de 700 km/s et le champ magnétique interplanétaire a culminé au-dessus de 20 nT et était systématiquement dans la plage de 10 à 24 nT. La composante Bz était négative pendant un laps de temps important avec des valeurs allant jusqu’à -18 nT.
Le vent solaire devrait rester renforcé pour le reste de la journée et jusqu’au 5 novembre à mesure que les CME passent.
Les conditions géomagnétiques ont atteint des niveaux de tempête mineurs à majeurs (NOAA Kp atteignent 7 alors que le local K Dourbes atteignait 6).
On peut s’attendre à d’autres orages géomagnétiques mineurs à modérés, car les CME passent. Source SIDC

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du

SIDC-ON-RWC BELGIUM 2021 5 Nov. à  20:37:05

Seules deux poussées de C se sont produites au cours de la période, dont la plus importante a culminé à une magnitude C2.9 à 14:53UT, depuis la nouvelle région du Sud-Est qui est maintenant numéroté NOAA 2894.
Cette nouvelle région attend d’être analysée plus en détail. Pendant ce temps la région unipolaire 2893 est restée globalement stable avec quelques autres plus petites des taches émergent, tandis que la région 2891 reste la plus complexe sur le disque cependant montrant des signes de dégradation.
Les fusées éclairantes C sont tout à fait probables, avec une très faible chance pour une fusée éclairante M.
Aucune nouvelle CME dirigée vers la Terre n’a été enregistrée dans les données du coronographe.
Le flux de protons de plus de 10 MeV est presque revenu au bruit de fond des conditions qui devraient rester dans des conditions de fond.
Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV était inférieur au seuil de 1000 pfu.
La fluence des électrons sur 24h est à des niveaux normaux et devrait augmenter des niveaux normaux à modérés voire élevés au cours des prochains jours à la suite de les conditions de vent solaire améliorées.
Les conditions de vent solaire ont été améliorées en raison du passage CME qui a commencé fin novembre. La vitesse du vent solaire a suivi une tendance à la baisse jusqu’à maintenant sous 600 km/s. L’amplitude du champ magnétique interplanétaire a également suivi une tendance à la décroissance à moins de 10nT alors que la composante Bz était positive tout au long de la période.
Les conditions du vent solaire devraient rester améliorées au cours des prochains jours, car
Les effets CME s’estompent.
Les conditions géomagnétiques étaient initialement à des niveaux de tempête mineurs à modérés (NOAA Kp 6 et local K Dourbes 5) mais comme la composante  Bz est restée positive au cours de la période, seules des conditions calmes à actives ont été enregistrées pendant le reste
de la période.
Des conditions calmes à actives sont attendues dans les prochaines 24-48 heures avec une tendance globale à la baisse, et des niveaux de tempête encore mineurs au départ sont possible en fonction de l’orientation du champ magnétique du vent solaire. Source SIDC .

Modèle d’essai en laboratoire de ‘Sputnik 1 EMC/EMI’, 1957

Modèle d’essai à l’échelle 1:1 du satellite ‘Sputnik-1’, numéro de série. ‘0K6-1/004/1957’, avec émetteur intégré (y compris alimentation 12 volts moderne), sphère en acier inoxydable poli, composée de deux hémisphères filetés d’env. 23 pouces de diamètre avec deux paires d’antennes de 95 pouces et 105 pouces à un angle de 35 degrés par rapport à l’axe, sur support avec joint torique, support d’env. 59 po de hauteur, tenez-vous debout et modélisez ensemble env. 79 pouces de haut, accompagné d’un récepteur radio Tesla Maj 620A, fabriqué à Prague c. 1956, état de fonctionnement restauré, y compris le remplacement de la pile argent-zinc par une alternative moderne et un nouveau boîtier métallique pour l’émetteur électronique.
Remarque : Construit à l’usine Experimental Design Bureau-1 (OK?-1/OKB-1), également connue sous le nom de S.P. Korolev Rocket and Space Corporation Energia, Koroljow, Union soviétique, en 1957, peu de temps avant le lancement de Spoutnik-1. –
Un artefact impressionnant de l’aube de l’ère spatiale, dont peu de modèles sont connus. – Provenance : De la collection du Dr Frank Malina, USA/CSSR. ICI
Prix ​​de départ : 85 000 EUR

Prévisions de l’Activité Solaire Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM à 12h30

L’activité de fusée solaire a été élevée au cours des dernières 24 heures, avec une éruption X1 détectée à partir de la région active de la NOAA (AR) 2887 le 28 octobre à 15 h 48 UT. Une fusée M1 a été produit par NOAA AR 2891 aujourd’hui avec un pic à 02:53 UT. Ces deux AR étaient responsables de nombreuses fusées éclairantes de classe C au cours des dernières 24 heures.
Plusieurs autres AR apparaissent sur le disque, mais n’ont produit aucun effet notable d’activité. NOAA AR 2887 est susceptible de produire une activité des fusées de classe M et NOAA
L’AR 2891 pourrait également produire des fusées éclairantes au niveau de la classe M dans les 24 prochaines
heures. Une autre fusée de classe X de la NOAA AR 2887 pourrait avoir lieu pendant la prochaines 24 heures.
Un halo d’éjection coronale de cass (CME) a ​​été détecté par CACTUS à partir d’Images SOHO/LASCO-C2. Il a été causé par une éruption qui a eu lieu le 27 oct a 15 . 50 TU près du méridien central solaire et dans le sud solaire de l’hémisphère. Sur la base des mesures STEREO/COR2, sa vitesse est estimée à environ 800 km/s. En tant que tel, il est presque certainement géo-efficace et son l’heure d’arrivée est estimée aux premières heures TU du 31 octobre.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV a augmenté au-dessus des niveaux nominaux pendant les dernières 24 heures probablement à cause de la CME mentionnée ci-dessus. Ça venait au-dessus du seuil de 10 particules cm-2 s-1 sr-1 le 28 oct 17:35 TU et a culminé à 30 particules cm-2 s-1 sr-1 aujourd’hui vers 02h50 TU. L’événement est toujours en cours et devrait se terminer dans les 24 heures. Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV est resté inférieur au seuil d’alerte de 1000 pfu et devrait rester en dessous de ce seuil au cours des prochaines 24 heures. La fluence des électrons était à des niveaux nominaux et devrait le rester.
Les conditions de vent solaire (SO) étaient typiques du régime lent de SW pour le dernières 24 heures. La vitesse SW (telle que mesurée par DSCOVR) variait entre 280 et 310 km/s au cours des dernières 24 heures. Le champ magnétique total (Btot) était à de faibles niveaux, entre 1 et 6 nT, tandis que la composante Bz variait entre -2 et 4 nT au cours des dernières 24 heures. L’angle phi du champ magnétique interplanétaire était presque exclusivement dans le secteur négatif (orienté vers le Soleil) au cours des dernières 24 heures. Les conditions de vent solaire devraient rester dans le régime du vent solaire lent pendant les prochaines 24 heures, à moins que l’ICME devrait arriver le 31 octobre, devient géo-efficace beaucoup plus tôt.
Les conditions géomagnétiques étaient globalement et localement calmes (NOAA Kp et K Dourbes 0-2). Les conditions géomagnétiques devraient rester calmes pour les prochaines 24 heures. Source SIDC

Concurrent Radioamateur bien connu et DXer Will Roberts, AA4NC, SK

L’ARRL rapporte qu’un membre expérimenté et couronné de succès de la communauté des concours de radio amateur et du DX a perdu la vie le 21 octobre à la suite d’un petit accident d’avion.
William ‘Will’ Roberts, AA4NC, d’Apex, en Caroline du Nord, pilotait l’avion, qui s’est écrasé peu de temps après le décollage dans une zone boisée du comté d’Onslow, en Caroline du Nord, près de l’aéroport de Holly Ridge/Topsail Island, tuant Roberts et un autre passager, identifié comme Willie Hobbs, Jr. Deux enfants ont été hospitalisés avec des blessures. Roberts, 61 ans, était le propriétaire de l’avion Mooney M20J et détenait une licence de pilote professionnel.
Radioamateur agréé depuis 1976, Roberts s’est très tôt intéressé à la compétition et au DXing et aimait être «du côté DX du carambolage», comme il l’a dit dans son profil QRZ.com. Au fil des ans, Roberts a opéré à partir de nombreux endroits, dont certains en Amérique du Sud et en Amérique centrale et d’autres dans des endroits plus exotiques. Il était un habitué du Dayton Hamvention®.
Il figurait sur le tableau d’honneur du DXCC, avait atteint le DXCC à neuf bandes sur HF et le VUCC sur 6 mètres. Il a également apprécié RTTY. AA4NC a régulièrement participé à des événements tels que le concours ARRL 160-Meter et le concours ARRL de novembre. Il a participé au premier championnat du monde par équipes de radiosport (WRTC) en 1990 à Seattle et a été juge au WRTC 2018 en Allemagne.
Membre du Potomac Valley Radio Club (PVRC), Roberts était l’administrateur de W4MR, utilisé occasionnellement dans des concours de sa station de concours d’origine.
Roberts était également un guitariste et chanteur qui a joué des concerts acoustiques en solo dans les Carolines côtières et appartenait à la Flying Musicians Association (FMA).
Diplômé de la North Carolina State University, Roberts était ingénieur électricien, spécialisé dans les télécommunications.
Des enquêteurs du National Transportation Safety Board (NTSB) se sont rendus sur les lieux de l’accident pour en déterminer la cause.
ARRL

Salon Sud Radio au Thor (84) 2021 Photos ANRPFD de F4JBD!

Voskhod

Samedi, nous avons publié un lien vers une vidéo qui semblait montrer un satellite russe défunt faisant un retour fougueux sur Terre. Une boule de feu au-dessus du Michigan a probablement tué la rentrée du satellite russe?
Cela m’a rappelé les scènes d’ouverture d’un court métrage de science-fiction Radioamateur que nous avons publié en avril de l’année dernière.
Il s’appelle ‘Voskhod’ et concerne un Radioamateur reclus qui, après avoir réparé sa Radio avec des pièces trouvées dans la forêt, reçoit un appel de détresse d’un cosmonaute soviétique bloqué en orbite!
Veuillez noter : Ceci n’est pas une actualité et a été inclus uniquement pour votre divertissement.
Prendre plaisir!

La Cour confirme l’interdiction de l’antenne radio  de 11 mètres pour le toit

La Cour suprême de la Colombie-Britannique a confirmé l’interdiction du conseil des « strates de Surrey » (Colombie-Britannique) à un propriétaire de logement de construire une antenne Radioamateur de 11 mètres sur un patio.
Dans le courant de 2017, Stanley Williams a construit l’antenne dans un patio arrière adjacent à son unité. Il l’a fixé avec des cordes s’étendant sur le toit de la suite et les attachant avec un crochet à son abri d’auto.
Le patio arrière était une propriété commune au sens de la « Strata Property Act. » Williams n’a pas obtenu l’approbation de « strates (commité) » pour l’installation de l’antenne ou les éléments avec lesquels il l’a sécurisée.
Le « conseil de strate » l’a avisé que la construction semblait être une modification non autorisée d’un lot de « strate » en contravention d’un règlement. On lui a dit de l’enlever.
Plus tard, on lui a dit que l’antenne et le système de support enfreignaient également un règlement interdisant la construction d’antennes paraboliques ou de structures similaires.
‘Monsieur. Williams a informé les strates que son installation était de la nature d’un mât de drapeau et qu’il n’y avait aucune similitude technique ou opérationnelle entre cette isolation et une antenne parabolique », a déclaré le tribunal.
Après l’annulation de 700 $ d’amendes, Williams a informé les strates qu’il avait l’intention de « ériger une tour autoportante à des fins de communications Radioamateurs ». Cette tour ferait 15 mètres de haut.
Cette demande a été refusée.
Certaines parties ont finalement été démontées mais d’autres se trouvaient au-dessus de la hauteur du bâtiment.
Les strates ont rapidement déposé une plainte auprès du Tribunal de résolution civile pour que Williams se conforme. Il a déposé une demande reconventionnelle demandant une modification des statuts de la strate.
Le tribunal a rejeté ses demandes, y compris une affirmation selon laquelle le règlement sur l’utilisation des terres de Surrey lui accordait l’usage exclusif de son patio arrière sans se conformer aux règlements de la strate. ICI
Source : Nouvelles de la Côte-Nord ICI

Un satellite russe défaillant s’écrase sur Terre au-dessus des États-Unis et du Canada

Le vaisseau spatial n’a pas atteint l’orbite et est sorti dans un éclat de gloire à la place
Une boule de feu qui a tracé une lente piste dans le ciel au-dessus du Michigan et d’autres États et provinces voisins mardi soir n’était pas un météore mais plutôt un vaisseau spatial faisant un retour inattendu.
Des dizaines de photos, de vidéos et de témoignages oculaires ont afflué à l’American Meteor Society depuis la région des Grands Lacs et jusqu’au Tennessee.
L’astronome Jonathan McDowell, un observateur de premier plan des satellites et autres engins spatiaux orbitaux, n’a pas tardé à noter sur Twitter que les observations correspondaient très étroitement à ‘l’heure exacte prévue de passage de Kosmos-2551 au-dessus de la région’.
Kosmos-2551 était un satellite de reconnaissance russe qui a été lancé le 9 septembre mais n’a pas été mis en orbite.
Des vidéos capturées dans toute la région montrent une boule de feu se frayant un chemin dans le ciel du soir pendant près d’une minute. C’est un indice que l’objet enflammé n’était probablement pas naturel, car les météores sont généralement beaucoup plus petits et peuvent se déplacer plus rapidement, leur permettant de brûler rapidement. Un satellite volumineux, en revanche, peut prendre plus de temps à se désintégrer et rencontre plus de résistance lorsqu’il rentre dans l’atmosphère, ce qui entraîne une combustion plus prolongée.
Bien que les images semblent montrer le satellite artificiel se rapprochant de plus en plus du sol alors qu’il se dirige vers l’horizon, McDowell a précisé qu’il était en fait observé à une altitude d’environ 64 kilomètres.
La boule de feu n’est pas la seule à être vue cette semaine. Les Orionides ont atteint un pic jeudi matin, et les boules de feu de cette pluie de météores pourraient continuer à illuminer le ciel tout au long du week-end.
Source : ICI

DXNL 2271 – 13/10/ 2021

DX Newsletter a free and weekly service of
DARC Committee « DX »
(http://www.darcdxhf.de)

Editor: Klaus Poels, DL7UXG
(e-mail: dxmb@darcdxhf.de)

translation by: Oliver Bock, DJ9AO