Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2022

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

IUT/ITU/UIT/BEREC/ECC/CEPT

4U, ITU Genève

Le fonctionnement sporadique de 4U1ITU se poursuivra jusqu’au 3 juin. La station a été fermée pendant environ 2 ans, ce qui a eu des conséquences néfastes sur les antennes. Actuellement, seuls un dipôle en bande WARC et un SteppIR pour 40, 20, 15 et 10 m sont disponibles. Un poste d’exploitation de 6m est en préparation. Il s’agira peut-être de la dernière fenêtre d’exploitation avant la rénovation du bâtiment qui doit débuter fin 2022 et durer plusieurs années.

DXNL

UIT: Les jeunes Radioamateurs illuminent sur  l’air

Pour célébrer la Journée mondiale des Radioamateur, les Nouvelles de l’UIT ont rencontré DK6SP, également connu sous le nom de Philipp Springer, président du groupe de travail des jeunes de la région 1 de l’Union internationale des Radioamateurs (IARU).Youngsters on the Air était créée en 2011. Depuis 2014, l’initiative était dirigée par le groupe de travail jeunesse de la région 1 de l’IARU, qui couvre l’Europe, l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie du Nord. L’initiative se développe ; maintenant actif dans les régions 2 et 3 de l’IARU.
Nos buts et objectifs sont d’accueillir de nouveaux et jeunes opérateurs Radioamateur dans notre passe-temps commun, de promouvoir le Radioamateurisme et de s’engager dans le réseautage parmi les jeunes internationaux à travers les pays ainsi que les frontières culturelles. Lire l’intégralité de l’UIT Reportage  ICI
What is Amateur Radio? ICI
Cours de formation en ligne gratuit de la Radioamateur britannique Foundation ICI

DECISION DE LA CEPT  du 17/03/2022

Suspension de la Fédération de Russie et de la Biélorussie de l’adhésion à la CEPT le 17 mars 2022, 14:23
Résultat de la procédure écrite avec l’Assemblée de la CEPT concernant la suspension de la Fédération de Russie et de la Biélorussie de l’adhésion à la CEPT. Sur la base d’une demande d’un certain nombre de membres de la CEPT, la présidence de la CEPT mené une procédure écrite, conformément à l’arrangement de la CEPT, sur la proposition de suspendre indéfiniment et avec effet immédiat les adhésions de la Fédération de Russie et du Bélarus à la CEPT.
Trente-quatre réponses ont été reçues à la lettre de l’Assemblée de la CEPT en faveur de la proposition et une abstention. Sur la base de ce qui précède, l’Assemblée de la CEPT a donc décidé : de suspendre indéfiniment les adhésions de la Fédération de Russie et de la Biélorussie à la CEPT.
Que la suspension des dits membres de la CEPT prendra effet à partir de 00h00 (CET), le 18 mars 2022. que toute réadmission future à la CEPT suivra les règles habituelles établies dans l’arrangement CEPT, notamment la nécessité d’une majorité des deux tiers majorité des membres de la CEPT à entériner une telle décision. Par ailleurs, la Présidence de la CEPT a demandé au Bureau de prendre toutes les mesures nécessaires afin de mettre en place les décisions susmentionnées.
La présidence de la CEPT

WRC23 : le travail sur la bande 23 cm se poursuit à la CEPT

La 4e réunion de l’équipe du projet CEPT (CPG PTC) chargée d’élaborer le dossier CEPT pour le point 9.1b de l’ordre du jour de la CMR23 sur le service amateur dans la bande 23 cm et la coexistence du RNSS a eu lieu en mars 2022.
L’IARU R1 était présent et a apporté une contribution au document de travail . Un rapport de synthèse décrivant les contributions et l’activité de la réunion peut être trouvé ICI
La réunion n’a pas s’attaquer directement à toute étude technique, mais développer de brefs rapports et résumer les activités qui se déroulent dans d’autres groupes où elles sont menées.
Des mises à jour ont été apportées au contexte, y compris une description des travaux effectués par la communauté amateur à la CEPT et à l’UIT-R en ce qui concerne le décide 1 de la Résolution 774 de la CMR-19.
D’autres mises à jour ont été introduites pour décrire les travaux d’étude en cours à l’UIT. ‑R (WP 4C et 5A) Le projet de CEPT Brief fera l’objet d’un développement ultérieur au fur et à mesure de l’évolution des études techniques au sein de la communauté réglementaire au sens large, y compris à la fois la CEPT et l’UIT‑R.
La prochaine activité concernant ce sujet aura lieu dans l’arène CEPT (SE40) pour faire avancer les études techniques et le projet de rapport ECC
Source CEPT CPG ICI

L’ordre du jour et les résolutions pertinentes de la CMR-2

L’ordre du jour et les résolutions pertinentes de la CMR-23 sont désormais disponibles novembre au 15 décembre 2023, précédée de l’Assemblée des Radiocommunications 2023 (AR-23) du 13 au 17 novembre. Cette brochure est disponible dans les six langues de l’Union et offre un accès facile à l’ordre du jour de la CMR-23, ainsi qu’aux les résolutions pertinentes qui y sont référencées.
En outre, les études et activités préparatoires de l’UIT-R pour la CMR-23 peuvent être consultées ICI .
Télécharger la brochure de la CMR-23   ICI

Mise à jour sur les préparatifs de la WRC-23 en Finlande

La société finlandaise Radioamateur SRAL rend compte d’une récente réunion du groupe de travail national finlandais sur la préparation de la WRC-23
Une traduction du message de la SRAL sur la réunion du 24 novembre se lit comme suit :
Comme d’habitude, les points à l’ordre du jour de la prochaine conférence et les grandes lignes de préparation ont été discutées.
Pour de nombreux ordres du jour, les travaux ont progressé plus lentement que prévu, principalement en raison de réunions à distance avec des heures de travail plus courtes que les réunions normales. Les points à l’ordre du jour qui sont ressortis de la réunion intéressent les radioamateurs : )Ce point de l’ordre du jour examine la possibilité d’attribuer des fréquences supplémentaires au système de réseau mobile et au trafic migrant en fonction de la bande de fréquences étudiée.
Un représentant du SRAL s’est enquis du sort de l’hivernage des radioamateurs à la suite d’une éventuelle utilisation des IMT 10-10,5 GHz dans la Région 2 (Amériques et Groenland).
Il n’y a pas eu de réponse directe à cela, mais après la réunion, il est devenu clair qu’il existe une attribution amateur secondaire dans la gamme de fréquences et qu’aucune modification n’y est apportée. La façon dont l’utilisation des IMT l’affecte est une autre question.
La bande a également déjà son attribution mobile primaire, ce qui signifie que l’utilisation amateur n’est de toute façon pas protégée.
Point 9.1b de l’ordre du jour : GNSS et utilisation amateur dans la bande de fréquences 1 240-1 300 MHz. trafic radioamateur et radioamateur par satellite. En outre, d’éventuelles mesures techniques et opérationnelles visant à assurer la protection des récepteurs de radionavigation par satellite sans envisager de supprimer les incidents radioamateurs du Règlement des radiocommunications seront examinées. En Italie, des mesures de compatibilité avaient été effectuées au cours de l’été et, selon Traficom, il il y avait peu de compatibilité entre ces systèmes.
L’utilisation amateur est actuellement autorisée en Finlande avec des licences Radio distinctes. Un représentant du SRAL a souligné qu’il n’y avait eu aucun rapport de perturbation en Finlande concernant la perturbation du GNSS existant dû à une utilisation amateur à bande étroite. Cependant, selon Traficom, le système Galileo vient tout juste d’être utilisé à grande échelle dans cette bande.
Le groupe CEPT SE 40 prépare un rapport CEPT sur la compatibilité entre le RNSS et le transport amateur, et la CEPT s’apprête également à adopter une décision distincte du CEC à ce sujet.
Le WP 5A de l’UIT collecte des informations sur les systèmes amateurs et prépare le texte CPM. Un rapport de compatibilité sur le RNSS et la compatibilité du trafic amateur est en cours de préparation au sein du groupe de travail 4C de l’UIT. 40/66430/se40-21-035_annex-9_wd_draft-ecc-report-rnss-amateurs_final
Présentations de la région 1 de l’IARU pour le rapport CEPT ECC SE 40 à la réunion suivante 7-10.12.2021 : ICI
Point 1.12 de l’ordre du jour : Télédétection secondaire dans la gamme de fréquences 40-50 MHz. Ce point de l’ordre du jour explore la possibilité d’une nouvelle attribution de description de pays active secondaire dans la Bande de fréquence 40-50 MHz et conditions d’utilisation associées. Au cours de la période de recherche précédente, l’UIT a déjà défini les paramètres d’un dispositif de description de pays typique et mené des études préliminaires de compatibilité avec les types de trafic existants.
Cette utilisation se produirait très rarement et aurait été localisée principalement dans des zones inhabitées sur terre. Ce qui est intéressant à ce sujet, c’est que les satellites recueilleraient des données qui pourraient conduire à des conclusions sur l’évolution du changement climatique.
Les Radioamateurs s’inquiètent des conditions d’utilisation amateur de la bande adjacente 50-54 MHz. Selon Traficom, la nouvelle télédétection secondaire ne devrait pas être une préoccupation majeure pour un usage amateur. Source SRAL  ICI 
SRAL

Afrique du Sud : De nouvelles règles CEM

Pour les appareils électroniques des Radioamateurs. de nouvelles règles devraient contribuer grandement à retirer du marché les appareils électroniques qui provoquent des interférences radio, les appareils électroniques tels que les alimentations à découpage, les LED et les équipements électroniques où les circuits de suppression du bruit ont été omis pour réduire les coûts. La nouvelle règle intervient après que le SABS et l’Autorité indépendante des communications d’Afrique du Sud (ICASA) ont été critiqués après avoir tenté de mettre en œuvre un nouveau régime de conformité en 2017.
Parmi les préoccupations, seuls les certificats de conformité des laboratoires de test autorisés et intégrés dans le SABS
Le programme de laboratoire autorisé serait reconnu. ICASA et le SABS ont maintenant changé leur approche, reconnaissant les laboratoires accrédités internationalement.
Paradoxalement, la SARL a discuté à plusieurs reprises de cette question avec ICASA et est ravie que ce problème ait été résolu.
Cette nouvelle règle peut également avoir un impact positif sur la réception par type. La SARL a demandé une réunion urgente du comité de liaison SARL/ICASA pour poursuivre cette affaire.
Source SARL Weekly News ICI

Bande de 23 cm Études en cours à la CEPT et à l’UIT‑R
16 décembre 2021 · Spectre · Barry, G4SJH

Les activités préparatoires de la CMR23 se sont poursuivies dans un certain nombre de comités, groupes de travail et ateliers de l’UIT-R, de la CEPT et de la Commission européenne ici dans la Région 1. Les développements ont été activement soutenus par le SRLC et les présidents des comités de la PRC avec l’IARU écrit et apports verbaux. Un accent particulier se poursuit sur le sujet WRC23 AI 9.1b sur la coexistence entre les services d’amateur et les services de radionavigation par satellite (RNSS) dans 1240 – 1300 MHz.
En novembre, la réunion numéro 4 du groupe préparatoire à la conférence de la CEPT (CPG) s’est tenue et a examiné les mises à jour de la note d’information de la CEPT WRC23 sur AI9.1b. Au cours de cette réunion, la Région 1 de l’IARU a assumé le rôle de coordinateur de la CEPT pour AI9.1b et continuera à aller de l’avant, partageant le rôle avec la France. Le dossier de la CEPT continuera d’évoluer pour refléter les études en cours dans l’UIT-R WP4C/5A et la CEPT SE40 à mesure qu’elles atteignent un état stable.
Le GT5A de l’UIT-R s’est également réuni en novembre et a poursuivi ses travaux sur le même sujet en développant le texte du rapport de réunion préparatoire de la Conférence WRC23 (rapport CPM) qui résumera les études de l’UIT-R nécessaires pour traiter le sujet AI9.1b lors de la conférence. La réunion a commencé à analyser et à considérer le travail d’étude qui se poursuit dans le WP4C et a fourni des commentaires concernant les scénarios de simulation développés pour l’étude. Un tout premier projet de Recommandation de l’UIT-R a été proposé et pourrait servir de base à la recommandation d’orientations à l’intention des administrations concernées concernant la coexistence du service d’amateur avec le SRNS. Les travaux sur tous ces éléments se poursuivront jusqu’en 2022. Cliquez ici pour le rapport de synthèse.
Début décembre, la CEPT SE40 s’est réunie et a poursuivi l’élaboration de son projet de rapport ECC sur cette question. Ce travail est maintenant le plus avancé et l’IARU a travaillé dur pour s’assurer que les scénarios de simulation de coexistence reflètent correctement des scénarios réalistes pour les services d’amateur et d’amateur par satellite. Les travaux de simulation utilisant le modèle de propagation UIT-R (P.1546) menés par la France et considérant le système GALILEO se stabilisent et ont permis de prévoir la zone de brouillage autour d’une station d’amateur émettrice pour une gamme de niveaux de puissance et de configurations de stations. Ces simulations ont pris en compte des stations domestiques typiques utilisées pour l’exploitation de signaux terrestres faibles, la liaison montante par satellite, l’ATV et l’EME. Les émissions des stations de répéteur sont également prises en compte pour les opérations à bande étroite et ATV.
Les modèles de prédiction de propagation sont de nature statistique et des hypothèses doivent être faites sur le terrain et l’environnement. En supposant des scénarios suburbains, 50 % des emplacements et 50 % ou 1 % du temps, voici un échantillon des prévisions de zone brouillée du modèle de propagation pour une station d’accueil typique de 100 W utilisant une antenne à faisceau Yagi :

L’IARU continue de contribuer aux discussions pour fournir un contexte supplémentaire autour des résultats de ces simulations en tenant compte de la densité réelle des stations d’amateur et du facteur d’activité pour une population de stations de bande de 23 cm. Cliquez ici pour la contribution la plus récente.
Enfin, la Commission européenne a organisé un atelier conjoint CE/CEPT WRC23 couvrant tous les points de l’ordre du jour de la WRC23. Sur AI9.1b, l’IARU a profité de l’occasion pour prendre la parole et souligner l’importance de la bande 23 cm pour la communauté des micro-ondes amateurs et exprimer la nécessité de trouver des compromis afin de parvenir à des conclusions mutuellement acceptables pouvant permettre le développement continu des deux services. Cliquez ICI pour le rapport.
Imprimer cet article
Navigation des articles Bulletin de l’IARUMS Région 1 Novembre 2021

Source IARU R1

Interférence WPT : les Radioamateurs allemands

répondent à la consultation de la CEPT ECC

La « société nationale de radio amateur allemande » DARC a répondu à la consultation CEPT ECC sur les applications de transmission d’énergie sans fil (WPT) sans faisceau autres que WPT-EV fonctionnant en dessous de 30 MHz
Le rapport préliminaire 333 de l’ECC évalue la compatibilité entre les applications de transmission d’énergie sans fil (WPT) sans faisceau inductif dans diverses bandes de fréquences inférieures à 30 MHz et les services de Radiocommunication tels que les services d’amateur.
Une traduction du message du DARC se lit comme suit :
La DARC commente le projet de rapport 333 de la CEPT, actuellement en consultation publique. Dans son avis, la DARC exprime son soutien aux valeurs limites d’émissions indésirables énoncées à la section 4.4.1 du rapport et dans l’introduction du rapport. Les valeurs limites d’émission garantissent un niveau de protection sûr pour tous les services de radiocommunication. Le DARC attend avec intérêt de poursuivre les travaux sur l’inclusion de ces valeurs limites dans la recommandation ECC ERC 74-01 en temps voulu.
La procédure suivante produit des résultats acceptables que tous les utilisateurs prendront en considération. Cela évite les définitions de valeurs limites étendues, souvent incorrectes, liées aux exigences. Le terme perturbation cumulative (interférence) est utilisé pour discuter du phénomène où l’interférence peut provenir de plusieurs sources.
Les perturbations cumulées ne peuvent pas toujours être déterminées avec précision. Par conséquent, une définition de valeur limite typique liée à un seul appareil doit être définie par un certain facteur de puissance inférieur à l’intensité du champ d’interférence supposée par l’UIT comme typique selon les spécifications de l’UIT pour les différents environnements « rural », « zone résidentielle – résidentiel » et « urbain / industriel – et industriel urbain ».
Le DARC e.V. préconise donc une valeur limite de « 10 dB en dessous des intensités de champ d’interférence ITU pour les zones rurales », dans chaque cas sur la base de l’appareil individuel, mesurée dans des conditions de laboratoire définies pour les zones rurales. Cela rendrait également justice aux différents environnements. La ‘valeur fixe, 10 dB en dessous de la valeur de référence UIT pour les zones rurales’ garantit et continue ainsi à maintenir la spécification UIT de trois environnements différents. D’une part, la densité d’appareils en zone résidentielle ou en ville est plus élevée qu’en zone rurale ; d’autre part, les valeurs de référence de l’UIT pour les intensités de champ de brouillage attendues sont fixées en conséquence plus haut.
Source DARC  ICI
Projet de rapport du CEC 333 ICI Page de consultation publique du CEC ICI

ITU : bande Radioamateur 23cm et coexistence sat-nav

Au cours de la période du 20 au 29 octobre 2021, l’IARU a continué à participer aux travaux préparatoires du point 9.1b de l’ordre du jour de la CMR-23 au sein du Groupe de travail 4C de l’UIT-R (WP4C).
Les rapports de la Région 1 de l’IARU indiquent :
Le groupe de travail examine les simulations fournies par deux administrations pour estimer la zone brouillée qui pourrait exister autour d’un émetteur du service d’amateur dans la bande de 23 cm. Un certain nombre de configurations de stations d’amateur sont à l’étude, identifiées comme « Station d’accueil 1 », « Station d’accueil 2 » et « Station permanente » (par exemple, une station de répéteur) sur la base des caractéristiques développées et apportées par l’IARU. Les émissions à bande étroite et à large bande sont prises en compte. Deux autres scénarios sont inclus dans lesquels « Home Station 1 » fonctionne avec une antenne relevée en tant que station de liaison montante par satellite amateur et dans lequel « Home Station 2 » fonctionne avec une antenne relevée en tant que station E-M-E.
Les représentants de l’IARU ont contribué à une discussion par courrier électronique hors ligne pour s’assurer que les paramètres de la station d’amateur utilisés sont plus représentatifs que ceux qui avaient été proposés dans les documents de contribution originaux. Les études ont été révisées sur la base de ces négociations au cours de la réunion et sont reflétées dans le projet de document de travail. Les résultats intermédiaires montrent des distances de brouillage allant jusqu’à plusieurs kilomètres selon l’antenne et le niveau de puissance supposé. Les travaux sur ces études se poursuivront jusqu’à la prochaine réunion.
D’autres campagnes de mesures étudient l’effet du décalage de la fréquence de transmission de divers signaux amateurs par rapport à la fréquence centrale du signal RNSS et l’impact de la bande passante du récepteur RNSS.
L’IARU s’efforce de garantir que les services d’amateur sont représentés de manière réaliste dans les études à mesure qu’ils avancent et restent cohérents avec les informations développées dans le WP5A. Il demeure essentiel que les communautés nationales d’amateurs présentent leurs points de vue sur l’importance de cette bande à leurs régulateurs nationaux d’une manière consolidée et cohérente.
Les travaux sur ce sujet se poursuivront tout au long de l’année à la fois à l’UIT-R et dans les organisations régionales de télécommunications et l’IARU s’engage à faire en sorte que chaque groupe entende la position des amateurs sur cette importante bande micro-ondes.
Le rapport de synthèse de la réunion du WP4C est disponible   ICI
Les travaux parallèles de la CEPT SE40 suivent l’activité de l’UIT-R et se trouvent à un stade de développement similaire. Cela relève également de la compétence de la R1 SRLC.
Source Région 1 ICI 

États-Unis : projets de position du Comité consultatif de la CMR-23

L’ARRL a déclaré à la FCC qu’elle était d’accord avec deux projets de position du Comité consultatif (WAC) de la Conférence mondiale des radiocommunications (WRC) sur les points de l’ordre du jour de la CMR-23, mais avec des conditions
L’ARRL dit :
L’ARRL a fondé son soutien sur des dispositions selon lesquelles les attributions Radioamateur sont protégées et les opérations d’amateur ne sont pas limitées. Les deux éléments examinent les besoins en spectre pour le service d’exploration Terre via satellite (actif) et les résultats des études relatives aux capteurs météorologiques spatiaux.
L’ARRL a soutenu le point 1.12 de l’ordre du jour du projet de recommandation du WAC que les États-Unis soutiennent les études et l’examen éventuel d’une nouvelle attribution au service d’exploration  Terre via satellite (actif) à titre secondaire dans la gamme de fréquences 40 – 50 MHz pour les sondeurs radar spatiaux. Le projet du comité comprend une déclaration reconnaissant la nécessité de protéger et de ne pas imposer de contraintes aux services titulaires dans les bandes de fréquences adjacentes.

‘Notre soutien au projet de recommandation est conditionné à l’inclusion explicite dans la recommandation de la nécessité de fournir une protection et de ne pas imposer de contraintes aux services historiques dans les bandes de fréquences adjacentes’, a déclaré l’ARRL dans ses commentaires. « Notre attente est que de telles études identifieront la capacité et les moyens adéquats pour protéger les opérations de signal faible du service Radioamateur sur la bande adjacente 50 – 54 MHz sans imposer aucune restriction à ces opérations, si la nécessité d’utiliser ce spectre pour les satellites radars sondeurs est confirmée.
L’ARRL a noté que l’utilisation du 50 – 54 MHz par les Radioamateurs a été récemment étudiée et documentée dans le rapport UIT-Radiocommunication M.2478-0. ICI
L’ARRL a également exprimé son soutien au projet de recommandation du WAC concernant le point 9.1 de l’ordre du jour, sujet A, concernant les capteurs de météorologie spatiale. Le projet de recommandation du WAC a déclaré que les États-Unis devraient être d’avis que les modifications du Règlement des Radiocommunications ne relèvent pas du champ d’application du point 9.1 de l’ordre du jour et a appelé les États-Unis à exprimer leur soutien à « la réalisation des études demandées dans la Résolution 657 (Rév. CMR-19) » et s’engagent à contribuer « aux travaux requis en vertu de la résolution ».
L’ARRL a noté le champ d’application extrêmement large de la résolution 657, qui couvre les fréquences de 13 kHz à au moins 15 GHz, affectant potentiellement pratiquement toutes les opérations de Radioamateur. L’ARRL a en outre déclaré que l’UIT-R a entrepris des études relatives aux caractéristiques techniques et opérationnelles et aux besoins en spectre des capteurs de météorologie spatiale et que l’achèvement et la prise en compte de ces études sont essentiels pour atteindre l’objectif souhaité consistant à ne pas imposer de contraintes supplémentaires aux services en place. ‘
Lire l’histoire complète ICI
Appel aux commentaires de FAC ICI

CEPT à la recherche de documents de licence de radio amateur électronique

Le CEPT WGFM RadioAmateur Forum Group a été chargé d’élaborer une étude de faisabilité pour les certificats électroniques de radio amateur et les documents de licence
Résumé de la proposition originale Oct 2020:
L’administration roumaine propose d’adopter au niveau WGFM la possibilité de délivrance pour tous les certificats et licences avec équivalence CEPT pour les Radioamateurs, en format électronique.
Gardant cela à l’esprit, l’administration roumaine propose également au WGFM de diffuser un questionnaire aux États membres de la CEPT afin de parvenir à un consensus sur l’utilisation des certificats et licences Radioamateurs au format électronique, au niveau européen.
Par conséquent, l’administration roumaine s’efforce de délivrer des certificats et des licences au format électronique sous forme de fichiers PDF, dûment signés numériquement. Cette approche permettra une compatibilité totale avec le contrôle officiel en ligne et permettra aux titulaires d’emporter leurs documents partout où ils vont, puisque ces documents peuvent être facilement stockés sur les smartphones, tablettes et autres appareils portables ou mobiles.
Nous considérons qu’il sera utile d’étudier ce sujet au sein du « FM Radio Amateur Forum Group » afin d’en effectuer une analyse détaillée et de développer des modèles et des orientations pour la délivrance des certificats et licences d’amateurs au format électronique.
Le procès-verbal du WGFM n°98 février 2021 notait :
Le rapport résumait les résultats du questionnaire (FM(21)003rev2) concernant les propositions d’harmonisation de la documentation électronique de licence et de certification amateur et de développement d’une base de données CEPT correspondante. Les réponses positives au questionnaire de la majorité des répondants ont été notées et la réunion a convenu d’aller de l’avant avec une proposition du RA-FG pour envisager une étude de faisabilité afin de comprendre les éléments détaillés et la portée des travaux nécessaires avant un engagement total.
Le WG FM a chargé RA-FG de développer une nouvelle proposition d’élément de travail pour une étude de faisabilité pour la prochaine réunion du WG FM #99
CEPT Groupe de travail sur la gestion des fréquences WGFM#97 19-23 oct. Docs d’entrée ICI
CEPT WGFM#98 8-12 février compte rendu de réunion ICI
Compte rendu de la réunion du CEPT WGFM n°99 du 24 au 28 mai ICI
Groupe du forum des radioamateurs de la CEPT (RAFG) ICI

Liste des attributions Radioamateurs de la CEPT!

Le DARC a mis à disposition une liste complète des allocations Radioamateur pour les licences CEPT Classe 1 et CEPT Novice dans tous les pays signataires de la CEPT
La licence CEPT est basée sur l’idée de base que les opérations Radioamateurs peuvent être effectuées pendant un court séjour dans un autre pays sans avoir à demander une licence d’invité pour ce pays. Il existe deux recommandations de la CEPT à cet effet, qui ne s’appliquent toutefois dans le pays concerné que si elles y ont été mises en œuvre dans le droit national.
La recommandation CEPT T/R 61-01 décrit la licence Radioamateur CEPT. Elle correspond à la classe allemande A. La recommandation CEPT ECC/REC/(05) 06 concerne la licence CEPT Novice Radio Amateur. Il correspond à la classe allemande E.
La liste contient les paramètres de fonctionnement (gammes de fréquences, classes de puissance, modes de fonctionnement, etc.) pour un fonctionnement à court terme dans les pays concernés.
Téléchargez la liste ICI
En plus du CEPT Class 1 (equiv USA Extra) et du CEPT Novice (equiv USA Général) de nombreux pays membres de la CEPT ont également mis en œuvre l’équivalent de la licence de niveau d’entrée de la CEPT (équiv. Technicien américain) qui est couvert dans le rapport ECC 89 ICI
Bien que le Royaume-Uni ne se soit pas encore joint à d’autres pays pour autoriser les opérations réciproques de niveau amateur ou de novice, les titulaires de licence UK Foundation et Intermediate peuvent opérer lorsqu’ils sont en vacances dans de nombreux autres pays s’ils contactent d’abord le régulateur national par e-mail et demandent la permission.

L’IARU dans les groupes de travail de la CEPT

Les bénévoles de l’IARU ont participé aux groupes de travail CEPT FM et SE s’occupant des intérêts des services d’amateur et d’amateur par satellite. CEPT WG-SE #88 a eu lieu en avril et WG-FM #99 a eu lieu fin mai!
Un rapport sur le site IARU Région 1 dit :
Les équipes de projet de WG-FM s’attaquent à un large éventail d’applications du spectre civil et développent d’importants livrables réglementaires relatifs au transfert de puissance sans fil et au sujet de la coexistence RNSS dans la bande 23 cm, entre autres. Les travaux sur ces deux sujets sont en cours.
Le CEPT « Radio Amateur Forum Group » (RAFG) est hébergé par WG-FM et est présidé par l’IARU pour le moment. Sa tâche principale est la pourmaintenir les recommandations CEPT TR61-01 et TR61-02. Une proposition de fusion des activités du RAFG dans l’équipe de projet FM58 (Maritime) a été faite mais la décision finale a été reportée à la prochaine réunion du WG-FM. Le RAFG a été chargé lors de cette réunion d’un nouvel élément de travail pour examiner la faisabilité de développer une base de données électronique de la documentation de licence amateur à l’échelle de la CEPT. Cela a été soutenu par six administrations. ICI …..

Documents ETSI relatifs aux Radioamateurs!

Le document Ofcom IR 2028 contient les exigences pour la licence et l’utilisation des Radioamateurs et il fait référence à plusieurs documents ETSI Ces documents ETSI apparaissent dans le « RSGB Bandplan » sous Information d’Elements (10-11):  

  • EN 301 783-1
  • EN 301783-2
  • EN 301 489-1
  • EN 301 489-1

Alors qu’une URL est donnée pour le « RSGB Bandplan », il n’est pas immédiatement clair où les autres documents peuvent être trouvés.
Le site ETSI dispose d’une fonction de recherche et la saisie du numéro de référence approprié ou simplement la recherche de « Radioamateur » fera apparaître les fichiers appropriés à télécharger, ICI
ETSI TR 103088 V2.1.1 (2019-07) Compatibilité électromagnétique et spectre radioélectrique (ERM); L’utilisation de la série EN 301 489 de normes CEM fournit des conseils sur l’utilisation de la série ETSI EN 301 489 [i.2] de normes CEM harmonisées produites par ETSI ERM ICI