Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2022

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

CEM

Calculateur EMF RSGB mis à jour

Le RSGB a publié une version mise à jour de son calculateur EMF en ligne pour permettre aux Radioamateurs de vérifier les limites d’exposition aux CEM /EMF
La version v2.0.1 est disponible en tant qu’application Web sur ICI
RSGB CEM/EMF page ICI

Contrôlez les interférences électromagnétiques, ne jetez pas les récepteurs AM

Un article de Radio World par Pooja Nair appelle les fabricants de véhicules électriques à consacrer des ressources suffisantes pour atténuer les interférences électromagnétiques (ICE). Bien que la nature et la gravité de ces interférences puissent être difficiles à modéliser et à prévoir, elles sont clairement plus perturbatrices pour la réception radio AM, provoquant souvent des parasites gênants et limitant la couverture. En conséquence, certains fabricants de véhicules électriques ont commencé à retirer les radios AM – mais pas FM – de leurs véhicules. véhicule. Dans les récepteurs, les EMI peuvent être limitées en isolant et en protégeant les sections d’antenne et RF, en filtrant les connexions et en mettant soigneusement à la terre et en plaçant les composants du récepteur. Les fabricants de véhicules électriques qui ont réussi à contrôler les EMI en utilisant ces méthodes continuent de fournir des services radio AM dans leurs véhicules. article  ICI .

Radioamateur et AMSAT-UK camp EMF 2022!

Le populaire événement de  Champ électromagnétique a lieu du 2 au 5 juin au Eastnor Castle Deer Park, Herefordshire, Royaume-Uni . Imaginez un festival de camping avec un réseau électrique et un accès Internet haut débit ; un village temporaire de geeks, d’artisans et de passionnés de technologie qui s’illumine la nuit et bourdonne d’activité pendant la journée.
Des milliers de personnes curieuses descendront sur l’espace ouvert convivial pour apprendre, partager et parler de ce qu’elles aiment. Le camp EMF proposera un programme complet de conférences et d’ateliers et il y aura à la fois un village de radio amateur GX1EMF et un village AMSAT-UK .

Amateur Radio Village ICI

Village:Amateur_RadioAMSAT-UK Village ICI

Village:AMSAT-UK Les informations sur le camp EMF/CEM sont ICI

Twitter ICI

Présentation d’Engineers Ireland

Jeffrey, EI7IRB, nous informe que la division Incendie et Sécurité « d’Engineers Ireland « présente une conférence de l’ingénieur Diarmuid Moran, intitulée ‘Sécurité des radiofréquences, y compris les stations de base 5G sur le toit’. Cette conférence pourrait intéresser les Radioamateurs car la présentation passe en revue et explore les exigences et les normes de sécurité applicables aux stations de base et aux structures d’antennes sur les toits.
Des exemples d’identification des dangers et de contrôle des risques liés à l’exposition professionnelle et publique aux champs électromagnétiques (EMF/CEM) et à la sécurité RF seront également abordés. La présentation aura lieu sur la plateforme Zoom et est prévue le jeudi 24 mars 2022 à 19h : 00 h
Pour réserver une place à cet événement gratuit, visitez le site Web ICI
IRTS

Les Radioamateurs brésiliens recherchent une plus grande protection du spectre

En 2021, la société nationale Radioamateurs du Brésil a eu des discussions avec le gouvernement fédéral, des agences techniques nationales et internationales, visant à maintenir et à étendre les bandes Radioamateurs un grand nombre de contributions institutionnelles lors des consultations publiques menées par le gouvernement fédéral, les agences techniques nationales et internationales visant à maintenir et à étendre les portées des Radioamateurs, ainsi qu’une plus grande protection du spectre vis-à-vis des interférences générées par des sources non intentionnelles. révision du plan d’attribution des bandes de fréquences (PDFF) il a été préconisé le maintien des gammes existantes, les notes internationales liées, l’augmentation du service primaire à 70 cm, l’extension de 4 mm (suivant le Règlement des radiocommunications de l’Union internationale des télécommunications – UIT) et une nouvelle gamme 4 m (bas d’expériences dans la RÉGION 1 de l’UIT), demandes encore en cours d’évaluation.
En ce qui concerne la consultation sur les procédures opérationnelles de déclaration de conformité des produits avec la marque Anatel, il a été préconisé que les produits commerciaux d’émission involontaire, l’une des principales causes d’interférences radio, respectent les exigences de compatibilité électromagnétique (CEM).
Dans la consultation sur la structure et fonctionnement des CBC (commissions brésiliennes des communications), il a également été renforcé les études et le confinement des émissions non intentionnelles entre les actions des groupes de déclaration respectifs.
En ce qui concerne Inmetro, LABRE et a participé tout au long de l’année à plusieurs discussions sur la révision de la réglementation technique complexe sur les systèmes photovoltaïques prônant l’insertion de critères de compatibilité électromagnétique, avec des contributions à des consultations tant internes que publiques, avec le soutien de l’IARU (Union Internationale des Radioamateurs Amateurs) en apportant, lors de réunions spécifiques, les informations demandées par LABRE sur le contexte international du secteur  par rapport à la CEM.
La même chose a été développée pour une autre consultation d’Inmetro, pour la consolidation des ordonnances relatives aux exigences métrologiques des compteurs d’énergie électrique, indiquant l’insertion des limites d’émissivité de ces équipements et systèmes conformément aux réglementations internationales.
Ces deux suggestions sont en cours d’évaluation par les autorités. Le groupe a également participé aux réunions des commissions CEM de la Cobei (Commission brésilienne de l’électricité, de l’électronique, de l’éclairage et des télécommunications) qui ont traité de la nationalisation des normes dans le domaine par l’ABNT (Association brésilienne des techniciens Standards), dont CISPR-32 et 35 (CEM pour équipements multimédia), IEC 61000-6-3, 6-4 et 6-8 (normes génériques d’environnement).
Toujours par l’intermédiaire du Cobei, il a été possible de participer aux consultations de la CEI (Comité électrotechnique international) sur la révision et la mise à jour des normes techniques, en pouvant, par exemple, exprimer son opposition à l’assouplissement des limites de perturbation aux basses fréquences. LABRE/GDE est également resté actif au sein des Commissions brésiliennes des communications (Anatel/CBC), lors de leurs réunions préparatoires aux réunions des groupes d’étude de l’UIT et du CITEL (Comité interaméricain des télécommunications).
Dans ces groupes, les points de l’ordre du jour de la Conférence mondiale de 2023 sont discutés. , qui mettent à jour le Règlement des Radiocommunications en tant que nouvelles parts et attributions entre les services les plus différents. LABRE surveille, intégré à l’équipe de l’IARU, plusieurs éléments qui affectent directement ou indirectement la radio amateur, exigeant une protection pour des bandes telles que 6 m, 23 cm et 3 cm.
D’autres éléments font également l’objet d’un suivi car leurs développements, au cours du cycle d’études, peuvent affecter d’autres gammes. Dans les commissions d’études de l’UIT, de nouveaux rapports et recommandations sont également examinés ou élaborés. Le LABRE/GDE participe à l’élaboration d’une nouvelle question d’études sur les brouillages de sources non intentionnelles, d’un nouveau rapport sur les RFI des appareils électroménagers, à l’examen des recommandations sur les caractéristiques de service, ainsi qu’au suivi d’autres documents pouvant avoir un impact sur le spectre, tels que en tant que recommandations sur le WPT (Wireless Power Transfer).
Le LABRE/GDE est également actif en interne à l’IARU dans la coordination des affaires CITEL, le comité du plan de bande (BPC) et le comité de coordination des fréquences satellitaires. Cette année, il a été possible de contribuer aux consultations internes au BPC sur les bandes VHF et supérieures, et aux propositions de révision du Plan Bandes qui visent une harmonisation mondiale dans certaines bandes. Source LABRE ICI 

La Suède impose un prélèvement plus élevé

sur les factures d’électricité pour l’EMCS

Le gouvernement suédois augmente le prélèvement prélevé sur les factures d’électricité des ménages pour permettre à l’Agence suédoise de sécurité électrique d’améliorer la conformité CEM et de réduire la pollution RF des appareils électroniques.
Le magazine Elektronik déclare : frais de sécurité électrique pour 2022. L’argent sera utilisé pour réduire les interférences entre les produits électriques, en pratique, il s’agit du travail de l’Agence suédoise de sécurité électrique sur les problèmes de CEM.
Comme nous utilisons de plus en plus de produits électriques et électroniques, nous devenons dépendants de la communication sans fil , il est de plus en plus courant que les appareils interfèrent les uns avec les autres. Par conséquent, à la fois des informations sont nécessaires pour prévenir les problèmes, mais également des travaux pratiques sur le terrain lorsque les systèmes sont perturbés.
Afin que l’Agence suédoise de sécurité électrique suive les développements dans le domaine, le gouvernement a décidé dans le budget d’augmenter les ressources administratives de l’agence crédits pour 2022.
Les activités de l’Agence suédoise de sécurité électrique sont financées par les redevances de sécurité électrique et pour financer l’augmentation. Pour les entreprises, la redevance de sécurité électrique augmente d’environ 85 couronnes suédoises par an et les coûts des ménages augmentent de 0,85 couronne suédoise année.Source
Elektronik Magazine ICI

Nouveau règlement EMF : satellite QO-100 / Fonctionnement micro-ondes

BATC a publié une vidéo d’une conférence en ligne donnée par Ian GM3SEK et Peter G4SDE sur les calculs EMF /CEM pour les micro-ondes et les opérations du satellite QO-100
La conférence a été donnée lors de la convention en ligne BATC CAT21.
La présentation au format PDF et PPS est disponible en téléchargement ICI
Regarder les CEM micro-ondes
Les amateurs britanniques doivent avoir mis en place des évaluations de champ électromagnétique (CEM) pour un fonctionnement au-dessus de 110 MHz à partir du 18 novembre 2021. Le calculateur RSGB et les conseils sur les CEM  ICI

PROMOTION ADHÉSION 2022

Dès Maintenant

Bonjour à tous,
Vous vous intéressez de près ou de loin à l’ANRPFD via différents médias et sites, vous êtes adhérent ou vous avez été adhérent ou futur adhérent.
Notre devise rendre des services aux Radioamateurs, Ecouteurs SWL et Auditeurs de Radiodiffusion.
Notre association existe date depuis 6 juin 2012, vous offre divers services :
L’ANRPFD :
Un site Radioamateurs de news actualités avec presque 39000 articles publiés depuis 2012 et des millions de visites et de page visitées, nous sommes un des premiers site d’actualités de diffusion nationale et internationale
Un site Tweeter de 4 104 abonnements 2 738 abonnés
Facebook:
Voici le lien de nos 26 groupes et 16 Pages sur Facebook! ICI

  • Formation à l’examen HAREC de l’ANFR
  • Promotion du Radioamateurisme
  • Droits à l’antenne si complexe en France…!
  • Bureau et service National QSL
  • Les Radioamateurs, Ecouteurs-SWL Francophones et Auditeurs de Radiodiffusion
  • Radioclubs Radioamateurs Ecouteurs SWL…….
  • Technique, Logiciels et informatique, Modes numériques etc……
  • Publication Mensuelle de notre Chronique Ecouteurs-SWL et Auditeurs de Radiodiffusion très lue environ 10000 visites
  • Un Bureau et Service QSL actifs 2021 avec un transit important de QSL entrante et sortante
  • Notre tarif des adhésions n’a pas changé depuis 2012 et les moins des associations (service QSL compris)

Vu le contexte sanitaireactuel,  nous vous offrons à partir de maintenant l’adhésion 2022. Pour les Jeunes adhérents la cotisation est gratuite jusqu’à 20 ans. Toutes autres propositions seront étudiées par le Conseil d’Administration de l’ANRPFD.

EMF : Comprendre les modifications apportées

aux règles d’exposition RF de la FCC

Découvrez si ces changements affectent votre station et comment vous pouvez facilement l’évaluer pour se conformer aux réglementations FCC concernant l’exposition aux RF
L’ARRL a mis à disposition un PDF d’un article d’ Ed Hare W1RFI sur les nouvelles règles de la FCC concernant l’exposition à l’énergie RF EME,EMF) entré en vigueur le 3 mai 2021.
Lisez l’article sur ce lien
ARRL Online RF Exposure Calculator  ICI

Ofcom : mise à jour des directives relatives aux conditions de licence EMF/CEM

L’ OFCOM a publié des versions mises à jour de leurs conseils simplifiée sur les nouvelles conditions de licence sur les  champs électromagnétiques (CEM) qui s’appliquera aux titulaires du spectre, ainsi que d’une nouvelle FEM Calculatrice  
Le 17 Juin Ofcom a annoncé:
En mai , nous avons publié notre décision finale d’inclure cette nouvelle condition dans les licences. La nouvelle condition vise à garantir que les titulaires de licences de spectre exploitent leur équipement conformément aux directives internationales relatives à l’exposition aux CEM. Nous avons également publié la version finale de notre condition de licence ainsi que des directives détaillées sur la façon dont les titulaires de licence pourraient s’assurer qu’ils se conforment à la nouvelle condition.
Nous avons publié aujourd’hui des versions mises à jour des documents d’orientation simplifiés suivants, qui expliquent étape par étape comment vérifier la conformité à la nouvelle condition :
• Orientations simplifiées pour tous les utilisateurs du spectre
• Orientations supplémentaires pour les titulaires de licence de radio de navire
• Orientations supplémentaires pour les utilisateurs Radioamateurs
• Orientations supplémentaires pour les utilisateurs de radio aéronautique
Nous avons également publié une version mise à jour de notre calculateur EMF /CEM que les titulaires de licence peuvent utiliser pour vérifier leur conformité ICI
https://ofcom.org.uk/manage-your-licence/emf/calculator
Documents d’orientation Ofcom  ICI
RSGB EMF  ICI

Vidéo de la calculatrice EMF de la version RSGB

Le RSGB a mis à disposition une vidéo montrant comment utiliser la calculatrice RSGB / Ofcom EMF / CEM ainsi qu’une nouvelle version de la calculatrice v0.1.2-rsgb.v9e.
La vidéo utile a été créée par le directeur du conseil d’administration du RSGB et président d’EMC John Rogers M0JAV .
Des liens vers la vidéo et la calculatrice YouTube sont disponibles sur le site RSGB  ICI

Nouveau calculateur RSGB EMF disponible

Une nouvelle version du RSGB / Ofcom EMF Calculator v0.1.2-rsgb9c est disponible en téléchargement gratuit sur la page RSGB EMF
L’Ofcom a produit un document d’orientation expliquant ce que les radioamateurs doivent savoir sur la nouvelle condition de licence EMF. Il comprend un organigramme de conformité pratique qui vous montre étape par étape ce que vous devez faire pour effectuer votre évaluation.
La première étape consiste à déterminer le PIRE de votre station, le calculateur du RSGB vous aidera à le calculer et vous donnera la valeur PIRE moyenne requise. Si cette valeur est de 10 watts ou moins, tout ce que vous avez à faire pour l’évaluation est d’enregistrer la valeur calculée, rien d’autre.
On pense qu’un nombre important de stations HF amateurs trouveront que leur valeur PIRE moyenne est de 10 watts ou moins, si c’est le cas, la distance de conformité ne s’applique pas.
Si le PIRE est supérieur à 10 watts, vous devrez suivre les autres étapes de l’organigramme.
Lisez ce que vous devez savoir en tant qu’utilisateur radio amateur d’Ofcom ICI
Page RSGB EMF avec calculatrice ICI

L’Ofcom écrit aux radioamateurs sur le changement des règlements CEM/EMF

Le mercredi 3 mars, l’Ofcom a écrit à tous les Radioamateurs au sujet de leur intention d’ajouter une nouvelle clause CEM/EMF à la licence. Dans
un certain nombre de cas, l’e-mail d’Ofcom s’est retrouvé dans le dossier Spam, il se peut donc que certains ne l’aient pas encore vu, si vous ne l’avez pas, vérifiez votre spam. Il est supposé que ceux qui n’ont pas fourni d’adresse e-mail à l’Ofcom recevront une lettre papier.
L’e-mail d’Ofcom se lit comme suit:
Cher détenteur de licence,
Nous vous écrivons pour vous informer de certains changements importants que nous proposons d’apporter à votre (vos) licence (s) Wireless Telegraphy Act délivrée par l’Ofcom.
En février et octobre de l’année dernière, nous avons publié deux consultations publiques sur notre proposition d’exiger formellement que les titulaires de permis se conforment aux niveaux convenus au niveau international dans les lignes directrices de la Commission internationale sur la protection contre les rayonnements non ionisants (ICNIRP) pour la protection du grand public contre les champs électromagnétiques. (CEM/EMF). Nous appelons ces niveaux les limites publiques générales de l’ICNIRP. En octobre, nous avons également publié une déclaration énonçant notre décision d’exiger officiellement que les titulaires de licence se conforment aux limites publiques générales de l’ICNIRP et nous avons récemment publié une mise à jour sur la façon dont nous proposons de mettre en œuvre cette décision.  
Nous vous écrivons maintenant pour vous informer de notre proposition de modifier les termes et conditions de votre (vos) licence (s) afin de vous obliger à vous conformer aux limites publiques générales de l’ICNIRP. Conformément à la loi sur la télégraphie sans fil et à votre (vos) licence (s), nous vous informons de notre proposition en publiant un avis général sur notre site Web.
Nous avons mis toutes les informations pertinentes sur notre proposition, y compris l’avis général, sur une page Web dédiée à la CEM  ICI Vous trouverez ici des détails sur le processus de modification de licence ainsi que l’historique des modifications et de nombreuses FAQ pour vous aider à comprendre ce que notre proposition signifie pour vous.
Si, après avoir lu les informations ci-dessus, vous souhaitez faire une déclaration à l’Ofcom concernant notre proposition de modifier votre (vos) licence (s), vous avez jusqu’au 18 avril 2021 pour le faire. Cependant, si vous ne souhaitez pas faire de représentation, vous n’avez aucune action à entreprendre pour le moment. Pour plus d’informations sur le processus de représentation, visitez la page Web « Ofcom EMF ».
Nous examinerons toutes les représentations avant de prendre une décision finale sur la modification de votre (vos) licence (s). Nous publierons notre décision finale sur la page EMF/CEM de notre site Web avant le 18 mai 2021. Nous vous expliquerons si nous avons décidé de modifier votre (vos) licence (s) pour inclure la condition CEM/ EMF. Si votre (vos) licence (s) a été modifiée, nous vous enverrons une mise à jour de celle-ci ou des informations sur l’endroit où une nouvelle version peut être obtenue.
À l’avenir, nous avons l’intention d’utiliser davantage les avis généraux publiés sur notre site Web et ne pouvons pas vous contacter individuellement pour vous informer que nous en avons publié un. Nous invitons donc tous les titulaires de licence à consulter régulièrement le site Web de l’Ofcom ou à s’abonner aux mises à jour du spectre par e-mail en accédant à la page suivante de notre site Web ICI
Si vous avez des questions sur ce changement et ce que cela signifie pour vous, de plus amples informations peuvent être trouvées sur la page Web dédiée à EMF en utilisant l’adresse fournie ci-dessus.
Bien à vous, Ofcom UK

L’outil mesure l’EMI de la ligne électrique

Kenneth Wyatt KX7KW écrit pour EDN à propos d’un adaptateur EMI de ligne électrique qui peut être utilisé avec des analyseurs de spectre ou des oscilloscopes pour évaluer l’EMI de ligne électrique conduite le problème croissant du bruit RF sur les lignes électriques
Depuis que nous sommes passés de l’éclairage incandescent à l’éclairage LED et de l’éclairage linéaire Pour les alimentations à découpage, les interférences électromagnétiques sur les lignes électriques ont commencé à devenir un problème, en particulier pour ceux d’entre nous qui apprécient encore la Radio AM et les Ondes Radioamateurs de 0,54 à 30 MHz.
Ajoutez les arcs et les amorçages de la ligne de transmission électrique défectueuse, et de nombreux amateurs de radio amateur et opérateurs militaires ne peuvent tout simplement pas recevoir les stations nationales et internationales avec le hachage résultant sur leurs récepteurs.
Lisez l’article EDN complet ICI

Expertise sur le DAS : l’ANFR fait l’acquisition d’un banc de test

L’ANFR a retenu, dans le cadre d’un appel d’offres lancé en juillet dernier, la société française ART-FI pour l’acquisition d’un nouveau banc de test de mesures du DAS des téléphones portables. Avec cet appareil innovant, l’Agence se dote d’un véritable laboratoire pour expertiser les évolutions matérielles et logicielles des téléphones, notamment dans le contexte de l’arrivée de la 5G. L’ANFR conforte ainsi son rôle d’acteur de référence dans le domaine.
Dans le cadre de sa mission de contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR réalise des vérifications sur les téléphones portables et  les équipements radioélectriques émettant plus de 20 mW et ayant vocation à être utilisés à proximité du corps. L’ANFR s’assure en particulier de la conformité du DAS de ces appareils à la réglementation. Elle procède à des prélèvements inopinés d’appareils sur les lieux de vente.
Des contrôles de plus en plus exigeants
Actuellement, les contrôles de DAS réalisés par l’ANFR dans le cadre de la surveillance du marché sont externalisés. Cette externalisation, indispensable compte tenu du volume de mesures réalisées, doit néanmoins s’accompagner d’expérimentations pour affiner les protocoles de test et contribuer ainsi aux nombreuses évolutions de ce domaine.
Les évolutions possibles du téléphone ayant une incidence sur l’exposition sont d’une part matérielles, avec des téléphones dont les composants peuvent varier au cours de leur fabrication, et d’autre part logicielles, le téléphone étant doté de plus en plus d’outils pour gérer en temps réel la puissance transmise de façon à respecter la réglementation. De plus, la nouvelle technologie 5G  a fait évoluer les téléphones avec l’intégration de plusieurs antennes dans le terminal, ce qui nécessite d’ajuster le protocole de mesure en conséquence.  La nouvelle bande de fréquence 26 GHz, quant à elle, va également apporter des questions nouvelles : l’exposition ne sera plus mesurée avec le DAS (Watt par kilo) mais avec la densité de puissance (Watt par m²) puisque l’énergie dissipée dans les tissus reste localisée à la surface de la peau lorsqu’on monte en fréquence.
Enfin, dans le contexte des évolutions des normes envisagées à la suite du dernier avis de l’Anses sur le sujet, le DAS tronc, aujourd’hui évalué à 5 mm, pourrait être évalué à des distances moindres, notamment au contact.
Pour répondre à ces nouveaux défis, l’ANFR s’est dotée d’un nouveau banc de mesures du DAS qui lui permettra d’approfondir son expertise dans le domaine et de mieux appréhender la manière dont les nouveaux téléphones portables gèrent leur puissance tandis qu’il interagissent avec les réseaux mobiles.  Cette connaissance apparaît indispensable pour s’assurer que les contrôles réalisés couvrent bien les caractéristiques des nouveaux terminaux mis sur le marché ainsi que ces « usages raisonnablement prévisibles » que prévoit la norme. Elle permettra également, le cas échéant, de proposer des évolutions du protocole de mesure pour qu’il réponde au mieux aux nouvelles technologies déployées au sein des téléphones.
Un partenariat avec la start-up française ART-FI
L’acquisition du nouveau banc de test de mesure du DAS fait l’objet d’un partenariat avec la start-up ART-FI, labellisée French Tech, qui a développé et breveté le système de mesure ART-MAN.
Ce banc est constitué d’une partie appelée fantôme qui simule la tête ou le corps. Il s’y trouve une grille rectangulaire de capteurs conçue pour mesurer sur cette surface les deux composantes de champ électrique tangentielles orthogonales. La mesure vectorielle des champs en amplitude et en phase sur une seule surface suffit pour récupérer instantanément la distribution volumique du champ électrique. Elle peut alors déterminer le niveau de DAS maximal dans une configuration donnée, sans avoir besoin d’approcher les lois physiques de la propagation du champ électromagnétique.
Ce système de capteurs fixe permet de faire des mesures rapides sans avoir à déplacer les sondes dans tout le volume du fantôme. Cela entraine un gain de temps par rapport aux mesures traditionnelles, mais aussi la possibilité de visualiser en temps réel la variation du DAS au cours du temps.

La vidéo ICI