Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2021

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Chronique SWL Nationale ANRPFD

nl

Associations Partenaires de l’ANRPFD

Cluster-DX-FOR-ME

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Cluster Dx Fun

Twitter

Prévisions Météo

Spectre

France: Règlementation Radioamateurs

Pour ceux qui s’intéressent à la réglementation des Radioamateurs en France, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) a une page pratique qui fournit des liens vers tous les textes juridiques pertinents.
Réglementation en Français ICI
Règlement ANFR Radio Amateur en anglais  ICI
La page ANFR Amateur Radio a un lien vers le répertoire des licences qui vous permet de rechercher des Radioamateurs individuels, des Radioclubs ou des Répéteurs en utilisant soit leur nom d’indicatif.
Page Radio Amateur ANFR en Français ICI
Page Radio Amateur ANFR en anglais  ICI

Modifications réglementaires d’exemption de licence et nouvel IR-2030

L’Ofcom a confirmé les changements apportés aux réglementations d’exemption de licence pour les appareils à courte portée (SRD), 500 mW ERP est désormais autorisé dans 870,0-874,4 MHz
Les appareils sans licence de puissance plus élevée fonctionnant dans 57-71 GHz ont été affectés par la nouvelle réglementation EMF de l’Ofcom. Ces appareils ne sont plus exonérés et il y aura des frais de 75 £ tous les 5 ans pour une licence.
Ofcom dit:
Les SRD incluent des appareils tels que des routeurs Wi-Fi, des compteurs intelligents et des appareils Internet des objets (IoT). Nous avons précédemment annoncé la décision d’apporter un certain nombre de changements concernant leur utilisation, ce qui libérerait plus de spectre pour ces appareils et pourrait signifier une meilleure expérience pour les personnes qui les utilisent.
Ces nouveaux règlements mettent ces changements en vigueur et comprennent:
• Allocation de 500 MHz de nouveau spectre pour le Wi-Fi dans la bande 6 GHz et mise à jour des exigences techniques pour les routeurs Wi-Fi.
• Harmonisation des conditions techniques des SRD sur plusieurs bandes.
• Harmonisation des conditions techniques et de l’approche d’autorisation dans la bande 870 à 874,4 MHz – rendant la bande plus utilisable par les réseaux de données.
• Passer d’une approche exempte de licence à une approche sous licence pour une transmission à large bande de puissance plus élevée – comme pour le haut débit sans fil – dans la bande 57 à 71 GHz.
La déclaration est ICI
Le document d’exigence d’interface mis à jour IR-2030 ICI

2300-2320 MHz en Finlande

La société nationale de radioamateur SRAL de Finalnd a fait part de ses préoccupations concernant 2300-2320 MHz auprès du régulateur des communications FICORA
FICORA a proposé:
Il a été proposé de modifier le décret gouvernemental sur les fréquences afin d’inclure deux bandes de fréquences réservées à l’utilisation des réseaux de communications locaux. Au sens de l’article 6 de la loi sur les services de communications électroniques (917/2014), il serait possible de mener des activités locales de télécommunications publiques mineures sur un réseau mobile dans une zone limitée au sens du nouveau paragraphe 4 de la loi sur les services de communications électroniques (917/2014). Le règlement attribuerait les bandes de fréquences 24,25-25,1 GHz et 2300-2320 MHz en tant que telles bandes.
La modification du règlement tiendrait compte des propositions du gouvernement visant à modifier le règlement gouvernemental sur les fréquences concernant ces bandes dans le règlement sur le spectre radioélectrique de l’Agence finlandaise des transports et des communications. La disposition prévoirait également d’autres utilisations des bandes. En plus de la téléactivité mobile locale à faible restriction, la bande de fréquences 2300-2320 MHz aurait été attribuée aux réseaux radio locaux basés sur la technologie des communications mobiles pour un circuit d’utilisateur pré-restreint et une bande de fréquences de 24,25-25,1 GHz pour des terminaux similaires. systèmes adaptés à la fourniture de services de communications électroniques (réseaux privés fermés). « 
Une traduction du message SRAL se lit comme suit:
L’association a émis un avis le 8 avril 2021 concernant l’utilisation de la bande de fréquences 2300-2320 MHz.
« La bande de fréquences est également attribuée avec des droits secondaires au trafic radio amateur. Dans sa déclaration, le SRAL a souligné le droit des utilisateurs existants de la bande de continuer à utiliser la bande. »
En réponse à l’avis de SRAL, l’Agence finlandaise des transports et des communications déclare:
« Les radioamateurs peuvent également continuer à utiliser la bande de fréquences 2300-2320 MHz, en tenant compte des règlements de l’Agence finlandaise des transports et des communications 4 (réglementation des radiofréquences) et 6 (amateur régulation radio). « 
Demande d’avis ICI
Réglementation des radiofréquences mise à jour ICI
Avis sur le projet de règlement sur le spectre radioélectrique (M4)ICI
Cliquez sur ce lien
Annexe ICI
Source SRAL  ICI

L’Ofcom attribue une deuxième vague de licences multiplex DAB à petite échelle

Ofcom a octroyé aujourd’hui des licences de multiplex radio DAB à petite échelle pour quatre autres régions en Angleterre et en Écosse.
Le DAB à petite échelle est une technologie innovante qui offre un moyen peu coûteux aux services de musique locaux commerciaux, communautaires et spécialisés de passer sur les ondes numériques.
À l’issue d’un processus concurrentiel, où chaque candidat a été jugé en fonction de critères spécifiques, des licences multiplex ont été attribuées dans les domaines suivants:

  • Cambridge: licence attribuée à Cambridge Digital Radio Limited
  • Inverclyde: licence attribuée à UK DAB Networks Limited
  • Sheffield & Rotherham: licence attribuée à Shefcast Digital Limited
  • Winchester: licence attribuée à UKDAB Networks Limited

D’autres attributions de licences pour les 16 zones restantes qui ont été annoncées lors de la première ronde seront annoncées au cours des prochaines semaines. Les zones de licence de la deuxième ronde dans le nord-ouest de l’Angleterre et le nord-est du Pays de Galles seront annoncées le 1er juin 2021.

Inmarsat poursuit le gouvernement néerlandais

pour un plan d’attribution de spectre 5G

Le site Web Via Satellite rapporte qu’Inmarsat sollicite une injonction contre le gouvernement néerlandais devant un tribunal civil néerlandais pour examiner les modifications d’attribution de spectre qu’il a apportées dans une récente mise à jour du plan national de fréquences (NFP) du pays, a annoncé l’opérateur le 29 mars 2021.
Le gouvernement néerlandais souhaite réaffecter le spectre utilisé pour les services de sécurité maritime par satellite aux fournisseurs de services de connectivité 5G. Inmarsat a qualifié la réallocation de «inutile» et a affirmé que les services maritimes par satellite et 5G peuvent coexister dans la bande de spectre sans interférer les uns avec les autres.
Inmarsat fournit gratuitement des services de sécurité et de détresse par satellite aux gens de mer qui opèrent près de Burum dans la partie nord des Pays-Bas. Inmarsat a déclaré que ces services seraient menacés si la réaffectation des services sans fil 5G nationaux progressait comme prévu. L’opérateur a déclaré avoir cherché une solution à l’amiable à ce problème avec le gouvernement néerlandais pendant plus de 18 mois et a accusé «l’intransigeance du ministère des Affaires économiques» de l’impasse.
«Inmarsat souhaite poursuivre les services de sécurité de Burum, dont dépendent quotidiennement des millions de marins, de passagers et d’équipages de l’aviation, parallèlement à ses opérations commerciales là-bas», a déclaré Inmarsat dans un communiqué de la société. «Cependant, si un mouvement est imposé à Inmarsat, alors le calendrier proposé pour le changement d’utilisation des fréquences dans le NFP est irréaliste et nécessitera un long terme de transition pour mener à bien le mouvement totalement évitable.»
Par satellite ICI

Les Radioamateurs obtiennent un sursis partiel sur 3,5 GHz!

L’ARRL rapporte qu’en attendant une action future de la FCC, l’utilisation secondaire Radioamateur du segment de bande 3,3 – 3,45 GHz peut se poursuivre indéfiniment.
La FCC, dans le cadre d’un long deuxième rapport et ordre (R&O) pour l’octroi de licences commerciales de 3,45 à 3,55 GHz adopté le 17 mars, a convenu avec l’ARRL que l’accès continu par les  Radioamateurs à 3,3 – 3,45 GHz devrait être autorisé jusqu’à l’examen de la 3.1 Spectre -3,45 GHz dans une procédure ultérieure. L’action de la FCC dans WT Docket 19-348 représente un sursis partiel – et temporaire – de la proposition de décembre 2019 de la FCC de supprimer aux  Radioamateurs de l’ensemble de la bande, et elle rend disponible 50 mégahertz supplémentaires par rapport à une proposition de la FCC l’automne dernier pour permettre aux amateurs temporaires utilisation de 3,3 – 3,4 GHz.
L’exploitation secondaire amateur dans la bande 3,45 – 3,50 GHz doit cesser 90 jours après la notification publique de la clôture des enchères de spectre et du début des licences. Cela devrait se produire au début de 2022. La FCC a annoncé l’ouverture de 3,45 à 3,55 GHz aux enchères aux intérêts commerciaux de la 5G le 17 mars 2021.
La FCC a déclaré: «Bien que nous adoptions notre proposition de bifurquer la bande, nous ajustons notre proposition et définissons 3450 MHz comme fréquence à laquelle la bande sera divisée.» Il était d’accord «avec l’évaluation de l’ARRL selon laquelle la bande de garde n’est pas nécessaire d’un point de vue technique. Nous reconnaissons également que la nature des réalités de l’équipement amateur rend le 50 mégahertz à 3400-3450 MHz particulièrement précieux pour les opérateurs amateurs, car cela signifie que l’équipement existant peut continuer à fonctionner dans la bande pour le moment.
Cela permet «aux opérations amateurs de se poursuivre dans la partie inférieure de la bande tandis que [les utilisateurs de la FCC et du gouvernement fédéral] continuent d’analyser si ce spectre peut être réaffecté pour une utilisation flexible», a déclaré la FCC. La FCC avait proposé de diviser la bande à 3,4 GHz, permettant une utilisation amateur dans 100 mégahertz de spectre «tout en fournissant également un tampon pour protéger les opérations à utilisation flexible au bord inférieur de la bande 3,45 GHz».
Lire l’article complet sur l’ARRL ICI

L’Ofcom sollicite des candidatures pour des licences de radio FM à « couverture limitée  »

L’Ofcom lance un appel à candidatures pour des licences Radio de service restreint FM à «couverture limitée» dans le cadre d’un nouvel essai.
L’essai testera si l’utilisation du spectre FM à couverture limitée – à faible puissance et sur une courte portée allant jusqu’à environ 1 km de rayon – est un moyen viable de rendre plus de spectre disponible pour l’octroi de licences de services Radio restreints à l’avenir. Nous nous attendons à ce qu’il soit particulièrement adapté à la fourniture de services radio à des établissements définis tels que les hôpitaux ou les casernes de l’armée.
L’Ofcom envisage de délivrer 10 de ces licences d’essai, chacune pour une durée de 12 mois.
Pour participer, les candidats devront répondre aux critères d’éligibilité énoncés dans notre document d’invitation à postuler. Les candidats retenus devront également fournir à l’Ofcom des rapports réguliers sur leurs expériences de participation à l’essai.
La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 avril 2021 à 17 heures.
En savoir plus  ICI

Platesformes de partage de vidéos – qui doit notifier à l’Ofcom?

L’Ofcom a publié aujourd’hui des conseils pour aider les fournisseurs à auto-évaluer s’ils doivent notifier à l’Ofcom en tant que plates-formes de partage de vidéos établies au Royaume-Uni.
Les platesformes de partage de vidéos (VSP) sont un type de service vidéo en ligne qui permet aux utilisateurs de télécharger et de partager des vidéos avec le public.
En vertu de la nouvelle réglementation VSP, il existe des critères juridiques spécifiques qui déterminent si un service répond à la définition d’un VSP et s’il relève de la juridiction britannique. Les plateformes doivent auto-évaluer si elles remplissent ces critères, et celles qui le font seront formellement tenues de le notifier à l’Ofcom entre le 6 avril et le 6 mai 2021.
Après consultation, nous avons publié aujourd’hui nos orientations finales pour aider les prestataires de services à faire cette évaluation.

Radioamateurs : deux nouveaux arrêtés ont été publié au JO du 06 mars 2021

L’Arrêté du 02 mars 2021 modifiant l’arrêté du 21 septembre 2000 fixant les conditions d’obtention des certificats d’opérateur, d’attribution et de retrait des indicatifs des services d’amateur sera applicable à partir du 07 juin 2021, les principales modifications sont listées ci-dessous :

  • Modification du barème d’examen radioamateur pour ne plus pénaliser le candidat en retirant un point en cas de mauvaise réponse ou d’absence de réponse.
  • Mise à jour de l’arrêté pour prendre en compte la suppression des taxes depuis le 1er janvier 2019.
  • Précisions sur les informations reprises sur le certificat radioamateur et les notifications d’indicatifs.
  • Précisions concernant les documents à transmettre pour toutes demandes d’indicatifs.
  • Mises à jour liées aux retraits d’indicatifs.
  • Ajout à l’annuaire radioamateurs des notifications d’indicatifs spéciaux.
  • Mise à jour des libellés des chapitres concernant le programme d’examen.
  • Modification de la grille de codification des indicatifs pour la rendre plus claire.

L’Arrêté du 2 mars 2021 précisant les conditions d’utilisation en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, à Wallis-et-Futuna et dans les Terres australes et antarctiques françaises des installations des services d’amateur abroge l’arrêté du 30 janvier 2009 et reprend les articles de la décision n° 2012-1241 du 2 octobre 2012 modifiée applicable désormais dans les collectivités d’outremer avec mise à jour de l’annexe liée aux bandes de fréquences autorisées dans les régions 1 et 3. En particulier, il précise les obligations afférentes aux radioamateurs (article 3), les conditions applicables lorsqu’une station radioélectrique des services d’amateur et d’amateur par satellite est connectée à un réseau ouvert au public.

Source Actualités ANFR ICI

Bande de 23 centimètres dans la région 1 en discussion avant la CMR-23

Avant la 23e Conférence mondiale des Radiocommunications (CMR-23), l’attribution aux Radioamateurs à 1240-1300 MHz (23 centimètres) reste à l’honneur dans la région 1 de l’Union internationale des télécommunications (UIT) (Europe, Moyen-Orient et Afrique). Le président de l’Union internationale des radioamateurs ( IARU ), Région 1, Affaires du spectre, Barry Lewis, G4SJH, a indiqué que les travaux préparatoires se sont poursuivis pendant la réunion du 15 au 19 février  2021 du Groupe de travail 4C de l’UIT-R. Ole Garpestad, LA2RR, représentait également l’IARU, avec d’autres membres de l’IARU présents au sein des délégations nationales d’Australie, du Brésil, du Canada et des États-Unis.Le point de l’ordre du jour de la CMR de 23 centimètres a lancé des études techniques axées sur la coexistence entre les services d’amateur et le GPS Galileo (service de radionavigation par satellite ou RNSS). L’IARU a participé à la réunion et a fourni des informations clés sur les activités amateurs dans cette bande hyperfréquence.
«Cette information est vitale pour garantir aux services amateurs qu’ils soient représentés de manière réaliste dans les études à mesure qu’ils progressent», a déclaré Lewis. «Il demeure essentiel que les communautés nationales d’amateurs présentent leur point de vue sur l’importance de cette bande à leurs organismes de réglementation nationaux d’une manière consolidée et cohérente. Pour apporter son aide, la Région 1 de l’IARU élabore du matériel d’appui auquel les sociétés membres peuvent se référer lorsqu’elles abordent le sujet avec les régulateurs nationaux.
Les travaux sur ce sujet se poursuivront tout au long de l’année et au-delà, tant à l’UIT-R que dans les organisations régionales de télécommunications (RTO). Le compte-rendu de réunion Rapport pour la réunion du Groupe de travail 4C dit: « La seule administration qui peut être considéré comme favorable vers le traitement approprié des services d’ amateur dans ce travail est l’ Allemagne. » Il a encouragé le soutien de l’extérieur de l’Europe. Le Groupe de travail 4C se réunira à nouveau en juillet. – Merci à AMSAT News Service et AMSAT-UK

Jusqu’où pouvez-vous tourner la molette lors de la transmission SSB?

Il est important que les Radioamateurs maintiennent leurs transmissions complètement dans la bande, la région 1 de l’IARU fournit des conseils pour la bande 5 MHz (60 m)  de WRC-15.
A maintes reprises, la question se pose de savoir jusqu’où vous pouvez tourner le bouton de réglage lors de la transmission en SSB mode vocal. Jusqu’au bord de la bande passante? En utilisant la bande de 60 m comme exemple, nous allons discuter de la question ici.
Selon la CMR-15, la plage de 5351,5 à 5366,5 kHz, également appelée «bande 5 MHz», est attribuée au service Radioamateur à titre secondaire. Ainsi, par exemple, les Radioamateurs sont-ils autorisés à transmettre sur 5366,0 kHz dans la bande 60 m en USB de WRC-15?
La soi-disant «fréquence de numérotation» indique uniquement la fréquence de la porteuse supprimée en BLU. Cependant, la plage de modulation pour USB s’étend jusqu’à 3,0 kHz plus haut. Cela signifie 5366,0 kHz + 3 kHz = jusqu’à 5369,0 kHz. Cela signifie qu’une grande partie du signal est en dehors de la plage assignée au service Radioamateur.
Lisez l’article complet de la région 1 de l’IARU ICI

Le Fonds de réaménagement du spectre, un outil qui s’est avéré indispensable à la mise à disposition

de la bande 3,5 GHz pour la 5G

Les opérateurs de téléphonie mobile peuvent, depuis mi-novembre, utiliser la bande 3,4-3,8 GHz qui était auparavant occupée par des réseaux régaliens et par des réseaux destinés à fournir de l’Internet haut débit à des utilisateurs isolés. Leur migration a été rendue possible par le Fonds de réaménagement du spectre (FRS) qui a engagé des sommes importantes à cet effet. C’est l’occasion ici de détailler les mécanismes de cet outil.
Quel coût pour la mise à disposition de la bande 3,4-3,8 GHz pour la 5G ? 73 millions d’euros
Le spectre est utilisé de plus en plus densément et la bande 3,4-3,8 GHz n’est pas une exception à la règle. Suite à l’identification de la bande 3,5 GHz comme bande cœur de la 5G en Europe, deux ensembles d’utilisateurs ont, en 2018 et 2019, été mis dans l’obligation de faire fonctionner leurs équipements dans d’autres bandes de fréquences. Cela concernait :
Les ministères de l’Intérieur et des Armées pour plusieurs réseaux régaliens ;
Les collectivités territoriales qui exploitaient des réseaux de Boucle Locale Radio en technologie Wimax pour fournir un accès Internet à des abonnés isolés.
Compte tenu du calendrier de déploiement de la 5G, il était nécessaire de mobiliser rapidement un budget important pour effectuer les changements de fréquences dans un délai inférieur à deux ans. Aussi l’Arcep, le ministère des Armées et celui de l’Intérieur ont-ils sollicité l’intervention du Fonds de réaménagement du spectre (FRS) que gère l’ANFR.
Le premier travail de l’ANFR a consisté à évaluer la migration de la bande 3,4-3,8 GHz à au plus 73 millions d’euros :
Pour la BLR, la migration a été estimée à au plus 48 millions et les engagements……

Licence Radioamateur gratuite proposée pour les Radioamateurs VK!

Le régulateur radio australien (ACMA) a publié cette semaine un document de consultation sur les modifications proposées au service Radioamateur en Australie
Trois options sont proposées, qui vont de l’absence de changement à une licence de classe gratuite.
Aucun changement n’est proposé aux examens, aux classes de licence ou aux privilèges par classe.
Bien sûr, la licence de classe gratuite est assortie de certaines conditions. L’ACMA propose qu’une licence de classe amateur fonctionnerait sans brouillage ni protection. Cela signifie qu’une station amateur ne peut bénéficier d’aucune protection contre les interférences. Les lumières LED bon marché de votre voisin pourraient effacer 40 mètres et l’ACMA ne sera pas obligée de prendre des mesures.
C’est clairement inacceptable.
D’autres changements proposés sont que l’Australian Maritime College gérera directement la question de l’indicatif, plutôt que de simplement faire une recommandation à l’ACMA.
L’ACMA propose également un document de réglementation très simplifié, les questions opérationnelles étant supprimées dans un document distinct à gérer par le secteur amateur.
Ici, à la Radio Amateur Society of Australia, nous travaillons sur une réponse provisoire au document de consultation de l’ACMA. Nous publierons la réponse et un appel à commentaires dans un proche avenir.
Le document est disponible sur le site Web de l’AMCA ICI
73 Glenn VK4DU Président RASA

Ofcom: les technologies qui façonnent les communications du futur

Un nouveau rapport de l’Ofcom met en lumière les technologies innovantes et émergentes qui pourraient façonner l’industrie des communications à l’avenir
Les services de communication et les technologies utilisées pour les fournir sont en constante évolution. En tant qu’organisme de réglementation des communications du Royaume-Uni, il est essentiel que nous soyons conscients des développements dans les secteurs que nous surveillons et de la manière dont ils pourraient changer dans les années à venir – en particulier lorsque nous assumons de nouvelles responsabilités telles que la réglementation des préjudices en ligne.
L’année dernière, nous avons donc lancé un appel aux gens pour qu’ils nous fassent part de leurs réflexions sur les technologies émergentes qui ont le potentiel de transformer les communications à l’avenir. Nous avons reçu des contributions d’entreprises, d’organisations et d’experts en technologie du monde entier.
Aujourd’hui, nous avons publié un rapport mettant en évidence des exemples de technologies qui nous sont soumises – y compris une analyse de la façon dont chaque technologie ferait une différence pour les personnes et les entreprises.
Les Technologies innovantes pour soutenir le déploiement de meilleurs services mobiles et à large bande; le rôle de la technologie satellitaire dans la connexion des zones les plus difficiles à atteindre; et des développements passionnants dans le secteur de la radiodiffusion – comme une couverture améliorée et sur mesure des événements sportifs – tous figurent dans le rapport. De nouvelles technologies immersives permettant aux gens de toucher – et même sentir – à distance, sont également mises en avant.
Téléchargez le rapport ICI
De plus amples détails sur ces technologies sont expliqués dans une série de vidéos que nous avons publiées parallèlement au rapport.  LCL
 Ofcom: Technologies façonnant les communications pour l’avenir
Un nouveau rapport Ofcom met en lumière les technologies innovantes et émergentes qui pourraient façonner l’industrie des communications à l’avenir .

Les Radioamateurs israéliens perdent l’accès à une grande partie du spectre micro-ondes

Les Radioamateurs en Israël ont perdu une grande partie de leur spectre entre 1 et 6 GHz et ont subi une réduction de puissance draconienne sur 10 GHz
Israël a trois classes de licence amateur:

  • Classe A (avancée) jusqu’à 1500 watts
  • Classe B (général) jusqu’à 250 watts
  • Classe C (novice) 100 watts sur 4 bandes HF, puissance plus faible sur certaines bandes supérieures

Document d’allocations d’amateur du ministère israélien des Communications produit le 17 novembre 2020, montre ces changements aux attributions d’amateur entre 1 et 10,5 GHz:

  • la bande 23 cm (anciennement 1240 -1300 MHz) a été réduit à seulement 1260-1270 MHz et ne peut être utilisé que par les détenteurs de classe A pour la liaison montante via satellite d’une puissance maximale de 25 watts.

La bande de 13 cm semble être restée la même, les classes A et B ont:

  • 2320-2340 MHz 15 watts
  • 2400-2402 100 watts
  • 2402-2450 100 milliwatts

La bande de 9 cm qui était autrefois 3400-3475 MHz a été entièrement perdue 

  • La bande de 6 cm était de 5650-5850 MHz maintenant seuls les segments de satellite restent 5650-5670 MHz 50 watts et 5830-5850 MHz 200 milliwatts. Seule la classe A peut les utiliser et il semble que ce soit un fonctionnement par satellite uniquement.

La bande de 3 cm a subi une réduction de puissance dramatique.
La puissance maximale de 10,00 à 10,45 GHz n’est plus que de 100 milliwatts et appartient uniquement à la classe A (elle était de 100w classe A, 25w classe B) 10,45-10,50 est uniquement satellite, classe A 100 watts, classe B 25 watts
Un PDF des nouvelles allocations d’amateurs d’Israël est disponible  ICI
L’AGA de « Israel Amateur Radio Club » a eu lieu le 30 décembre 2020. Une vidéo de l’événement Zoom sur YouTube avec le segment « Danger Amateur Radio » à 02h53 : 25, on peut le voir ICI