Site Associatif ANRPFD

Adhérer à l’ANRPFD en 2023

ANRPFD TV

nl

RRF : Réseau Relais Français!

Carte Relais Français

Nos Moyens de Communications

ADHEREZ VIA PAYPAL Facile!

QTR UTC

Revue et Chronique SWL Nationale

nl

Ecoute Satellite QO100!

News ANRPFD depuis 26/02/2017

Propagation

Relais Radioamateur

Grey Line

Relais Radioamateur

Associations Partenaires de l’ANRPFD

DXWATCH-Cluster

Twitter – Facebook

Catégories

Twitter infos

Liens Techniks, Om, RC, Divers

Propagation Bandes HF

Twitter

Prévisions Météo

Ecouteurs-SWL – Auditeurs Radioffusion

Qui sont les Radioamateurs ?

jeune-radioamateur

L’Examen et la Licence sont gratuits

LE RADIOAMATEURISME est une Passion (Hobby)

C’est l’activité par laquelle des personnes ayant la passion de la radio, pratiquent la communication et la technique sans but lucratif. Le terme « amateur » s’entend par opposition au terme « professionnel » non-péjoratif et cette passion est exercée comme une passion. Cette pratique de communication reste privée, non-commerciale, et demande un haut niveau de connaissances techniques.

Qui sont les Radioamateurs ?

Ce sont des personnes, qui ont pour centre d’intérêt la radioélectricité, les communications en général. Ils ont reçu l’autorisation officielle de communiquer, par radio, avec d’autres personnes, elles aussi légalement autorisées. Ces communications se font sur les bandes de fréquences allouées par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) aux services Radioamateurs et Radioamateurs par satellites.
Le radioamateur pratique une activité à caractère technique; ses compétences sont contrôlées par l’administration de tutelle des services amateurs. L’ANFR délivre un certificat d’opérateur radioamateur (après réussite de l’examen d’Opérateur Radio) et attribue un indicatif.
Les Radioamateurs doivent s’acquitter  annuellement d’une redevance pour exercer son activité.
Il n’est possible d’émettre sur une bande amateur qu’après réception de sa licence et de son Indicatif personnel, obtenus après un examen portant sur la technique radioélectrique et la réglementation ce qui permet d’installer une station Radioélectrique privée.

Le Certificat :

Un examen comportant 2 parties sous forme de QCM sur un ordinateur :

  • la législation en vigueur
  • connaissances techniques.

Après le succès de l’examen et  une demande d’indicatif, une autorisation d’émettre est accordée sous forme de licence par l’autorité officielle compétente (ANFR) et d’un certificat d’opérateur Radio, puis la délivrance d’un  indicatif pour la station d’émission réalisée.
La disponibilité du Radioamateur, son désir de servir, l’efficacité reconnue avec laquelle il utilise son matériel personnel, son sens du devoir, fait de lui un auxiliaire précieux pour les autorités de l’État qui le sollicite  en cas d’Urgence.

Ou passer l’examen d’Opérateur Radio ICI  :

ANFR ICI

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

ICI en anglais ou ICI

Au cours des dernières 24 heures, le niveau d’activité d’éruption solaire a augmenté. Au total, 19 fusées éclairantes ont été signalées, dont fusées éclairantes 5 de classe M et 14 étaient des fusées éclairantes de classe C. La majeure partie de l’activité d’éruption provenait de NOAA AR 3213, qui a toujours un champ magnétique photosphérique bêta-gamma
configuration et il a produit la fusée éclairante la plus forte signalée, une classe M6.4 éruption qui a culminé à 23:04UT le 07 février.
D’autres groupes de taches solaires observés du côté visible du disque solaire ont encore un alpha ou un bêta configuration du champ magnétique photosphérique. Nous prévoyons une activité d’éruption solaire rester à des niveaux similaires, avec des fusées éclairantes de classe C attendues et avec une possibilité de fusées éclairantes de classe M.
Au cours des dernières 24 heures, il n’y a pas eu de coronale potentiellement dirigée vers la Terre d’ éjections massives détectées dans les observations coronographiques disponibles.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des 24 dernières heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV a été inférieur à 1000 pfu seuil et devrait le rester. La fluence électronique 24h était à des niveaux nominaux et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures.
La Terre est toujours à l’intérieur du vent solaire rapide, avec une vitesse de vent solaire d’environ 530 km/s. La magnitude du champ magnétique interplanétaire variait de 6 à 9 nT.
Nous nous attendons à ce que ces conditions persistent pour les prochaines 24 heures.
Au cours des dernières 24 heures, les conditions géomagnétiques ont été perturbées (K-Bel=2-3 NOAA-Kp=3). Les conditions géomagnétiques devraient être calmes à instable dans les prochains jours. Source SIDC
ISN ESTIMÉ AUJOURD’HUI : 143, SUR LA BASE DE 15 STATIONS.

En entrant  dans le monde fantastique des Radioamateurs

De 8 à 97 ans

Apprenez : La Réglementation des Communications en cours, la Théorie de la Radio, la Propagation des Ondes, la Technique (construction électronique…..), les Mesures, le Trafic Radioamateurs en contactant les Radioamateurs du Monde entier …….

FORMATION RADIOAMATEUR

Vous n’êtes pas encore Radioamateur? Que diriez-vous de rejoindre cette communauté française et internationale!  Notre association fait la promotion de la relève Radioamateur et veut vous aider à devenir Radioamateur. Nous mettons à la disposition des intéressés toutes les ressources requises ICI pour préparer et obtenir avec succès, la réussite de votre examen d’état de l’ANFR
Cela vous intéresse mais vous n’êtes pas certain de comprendre que font les Radioamateurs? ICI
Maintenant que vous êtes certain de bien vouloir vous lancez dans cette aventure, allez-y et  félicitations!!! (Voir les liens ci-dessous)

Préparez-vous à l’examen d’État d’Opérateur Radioamateur!


L’ANRPFD vous donne quelques conseils pour devenir Radioamateur! :

  • La formation Programme Officiel ICI
  • La préparation à l’examen d’Etat d’Opérateur Radio qu’un groupe, de Radioamateurs, a mis au point(suite ci-dessous)

Ces cours ont prouvé  leur l’efficacité, de très nombreux Radioamateurs  qui ont été formé et  entrainé en suivant les cours et la préparation à l’examen de l’ANFR.

Sites de Formation et de Préparation à l’Examen d’Opérateur Radio

  • F5AXG (SK)  Logiciels et Questionnaires + Réponses ( les mises à jours sont toujours effectuées par F6GPX)
  • F6GPX   Formation par Vidéo

Sites de Formation d’Opérateur Radio sur le site Technique Radio ICI

Établir et exploiter une station Radioélectrique Radioamateur nécessite une certaine formation technique minimale et réglementaire. Tout ceci dans le but d’établir la construction et la mise au point d’une Station Radio tout en respectant les Normes en vigueur.

Dans les Radioclubs Formateurs à l’Examen d’Opérateur Radio de l’ANFR, ceux-ci peuvent vous aider dans votre Formation avec des animateurs compétants.
Si vous n’avez pas de Radioclubs Formateur près de chez vous, vous pouvez vous adresser à un Radioamateur pour vous aidez dans votre Formation.
Nos sites ANRPFD :

  • Portail des sites  ICI
  • ANRPFD  ICI
  • Radioamateurs News ICI
  • Site Technique ICI
  • Nos 16 pages et 40 groupes sur Facebook  ICI concernant uniquement la Radio!

ANRPFD = Association Nationale Radioamateurs, la Formation,  la Promotion, le Développement du radioamateurisme.

N’hésitez plus et Bon courage pour cette Formation développant la curiosité!

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

ICI en anglais ou ICI

L’activité d’éruptions solaires a considérablement augmenté au cours des dernières 24 heures. La source de l’activité d’éruption est principalement NOAA AR 3213, qui est actuellement au centre du disque solaire et est devenu plus magnétiquement complexe (ayant actuellement une configuration bêta-gamma).
Autre groupes de taches solaires sur la face visible du disque solaire ont toujours un alpha ou en configuration du champ magnétique photosphérique bêta. Un total de 22 fusées éclairantes de Classe C ont été détectées. L’éruption la plus puissante était une fusée de classe GOES C3.6 provenant de NOAA AR 3213, qui a culminé à 06:07UT aujourd’hui.
Nous attendons l’activité de fusée solaire pour rester à des niveaux similaires, avec des torches de classe C prévues  et une petite possibilité de fusées éclairantes de classe M.
Au cours des dernières 24 heures, il n’y a pas eu de coronale potentiellement dirigée vers la Terre avec des éjections massives détectées dans les observations coronographiques disponibles.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des 24 dernières heures. Le flux d’électrons supérieur à 2 MeV a été inférieur à 1000 pfu seuil et devrait le rester.
La fluence électronique 24h était à niveaux nominaux et devrait le rester au cours des prochaines 24 heures. Avec l’arrivée du flux à grande vitesse associé au flux négatif trou coronal de polarité dans l’hémisphère nord, la vitesse du vent solaire a augmenté de manière significative au cours des dernières 24 heures, atteignant des valeurs d’environ 530 km/s. L’intensité du champ magnétique interplanétaire était d’environ 8-9 nT. Nous attendont à ce que la vitesse du vent solaire et le champ magnétique restent améliorés tant que la Terre réside dans le flux à grande vitesse.
Au cours des dernières 24 heures, les conditions géomagnétiques ont été perturbées (K-Bel=2-4 NOAA-Kp=2-4). Les conditions géomagnétiques devraient être calmes àinstable dans les prochains jours, avec d’éventuelles périodes actives isolées dues àinfluence du flux à grande vitesse. Source SIDC .
ISN ESTIMÉ AUJOURD’HUI : 122, SUR LA BASE DE 15 STATIONS.

ANRPFD ASSOCIATION NATIONALE RADIOAMATEURS

POUR LE PERFECTIONNEMENT

LA FORMATION

LE DEVELOPPEMENT DU RADIOAMATEURSIME

ANRPFD NOS DIVERS SITES ICI

NOS MOYENS DE COMMUNICATIONS PROMOTIONNELLES  ICI

Copyright © 2022. All Rights Reserved.ANRPFD

Avis à l’assemblée de district du 1er avril 2023

Avis de réunion de district DL4 1er avril 2023 à Mora

  • 10.00 Rassemblement avec café et sandwich
  • 11.00 La réunion commence
  • 12h30 SM5GXQ / Pierre, informations sur SvxLink
  • 14h30 env. Terminez avec un café et une baignade

L’emplacement est dans les locaux du club nautique à Sanda, voir les coordonnées ci-dessous.

  • L’aide au pilotage peut se faire via le répéteur 145.750 ou 434.750.
  • Entre la rencontre et l’information de Peter, c’est plus facile à digérer.

Les informations de Peter sur SvxLink pourront également être suivies via Jitsi sur Internet. La connexion peut avoir lieu à partir de 12h30 à l’adresse suivante : ICI
La route vers le club nautique a été déplacée afin que le GPS puisse afficher des erreurs, suivez les flèches DL4.
WGS84 DD (LAT, LONG) 61.00150, 14.57221
Marqué avec 1er avril 2023-Mora, réunion de district, DL4, SK4KO, Slijansbygden Broadcasting amateurs, SM4IVE/Lars

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

ICI en anglais ou ICI

Il y a quatre régions actives visibles sur le disque solaire, toute  une configuration de champ magnétique bêta. L’éruption la plus forte du
au cours des dernières 24 heures, une éruption C6.7 d’une région active tournait   la branche Est. D’autres éruptions de classe C sont attendues, des torchères de classe M sont possibles.
Un filament a éclaté vers 01h00 UTC à l’est de NOAA AR 3207, entraînant une lente
(environ 200 km/s) et CME faible, dirigée vers l’Est. Plusieurs CME ont été vu éclater du limbe proche dans le temps de celui-ci. Ces CME ne sont pas
devrait affecter la Terre.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des 24 dernières heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures.

Un trou coronal équatorial de polarité négative a traversé le méridien central le 3 février, son flux à grande vitesse associé est attendu au niveau de la Terre demain.
La vitesse du vent solaire à L1 est de 350 km/s avec un champ magnétique interplanétaire autour de 6 nT, avec une polarité majoritairement négative (orientée vers le Soleil). Des conditions similaires peuvent être attendues pour les prochaines 24 heures.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes tant au niveau local qu’au niveau planétaire.
Des conditions similaires sont attendues pour les prochaines 24 heures, jusqu’à l’arrivée du flux à grande vitesse lorsque des conditions actives sont attendues.
ISN ESTIMÉ AUJOURD’HUI : 082, BASÉ SUR 08 STATIONS. Source SIDC.

ANRPFD : Nos Moyens de Communications

et de la Promotion du Radioamateurisme!

Sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Pinterest etc…

 

 

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

ICI en anglais ou ICI

Il y a cinq régions actives visible sur le disque solaire, tous par de simples alpha ou bêta configuration du champ magnétique. Solaire brûlage des éruptions dont l’activité a été à des niveaux faibles au cours des dernières 24 heures, avec plusieurs éruptions détectés de classe C.
Le plus fort a été une C2.9 les reflets de la NOAA AR 2307, avec un pic à 16:30 UTC, le 3 février. Plus d’éruption de classe C  est prévu.
Une large CME a été vu pour la première fois à 10:36 UTC le 3 février par LASCO C2, avec une vitesse d’environ 400 km/s, il peut arriver à la Terre le 7 février 2023.
La supérieure à 10 MeV flux de protons a été au niveau nominal dans les dernières 24
heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures. Plus que 2 MeV de  flux d’électrons a été en dessous du seuil de 1 000 ufp et devrait le rester.
Les 24h de l’électron fluence était à un niveau normal et devrait le rester, dans les prochaines 24 heures.
Une polarité négative équatoriale coronale franchi le méridien central hier, associée à sa grande vitesse de flux d’arrivée prévue de la Terre dans environ 2 jours.
Dans les dernières 24 heures, nous avons vu une période relativement élevés du champ magnétique atteignant 11 nT avec la composante Bz en bas à -6 nT, correspondant probablement à une faible ICME, à la fin, à 18:00 UTC, le 3 février.
La vitesse du vent solaire à la L1 est à 300 km/s avec un champ magnétique interplanétaire autour de 6 nT, avec la plupart du temps polarité négative (orienté vers le Soleil). Des conditions similaires peuvent être prévu pour les prochaines 24 heures.
Les conditions Géomagnétiques  étaient non réglés à la fois localement et à l’planétaire niveaux (K_Dourbes et Kp jusqu’à 3). Des conditions similaires prévu pour les prochaines 24 heures. Source SIDC.
AUJOURD’HUI ESTIMÉE N’EST : 084, BASÉ SUR 05 STATIONS.

*

Les habitants du centre-nord de la Floride
apprennent à utiliser les Radioamateurs pour communiquer :

WALDO, Floride (WCJB) — Le « Gainesville Amateur Radio Society » a invité le public à Waldo City Square pour montrer une démonstration d’une autre forme de communication en cas de situations d’urgence graves. Les Radioamateurs bien connus ont été inventées au début des années 1900 pour communiquer pendant les pannes de courant. ‘L’un de mes plus grands est de voir de nouveaux Radioamateurs et des jeunes s’y impliquer’, a déclaré l’organisateur de l’événement Michael Martell. ‘Je pense que les Radioamateurs donnent aux enfants et aux autres personnes une approche disciplinée de la communication où vous perdez en quelque sorte cela dans vos SMS ou dans votre Internet et tout ça.’ par AB7RG

Bienvenue au Solar Influences Analysis Data9 Center » (SIDC), qui est le département solaire de recherche en physique de l’Observatoire Royal de Belgique . Le SIDC comprend le Centre mondial de données pour l’indice d’activité solaire et le Centre d’alerte ISES de la Région de Bruxelles pour les prévisions météorologie spatiale.

Prévisions de l’Activité Solaire
Infos du SIDC-ON-RWC BELGIUM

ICI en anglais ou ICI

Il y a six régions actives visibles sur le disque solaire, toutes avec une simple configuration de champ magnétique alpha ou bêta.
L’activité d’éruption solaire était à des niveaux bas au cours des dernières 24 heures, avec plusieurs fusées éclairantes détectées de classes C. La plus forte était une éruption C3.1 d’une région tournant sur le limbe est, qui a culminé à 12h07 UTC, cet événement est toujours en cours au moment de l’écriture. D’autres éruptions de classe C sont attendues.
Aucune éjection de masse coronale (CME) dirigée vers la Terre n’a été détectée dans les images coronographiques disponibles au cours des dernières 24 heures.
Le flux de protons supérieur à 10 MeV était à des niveaux nominaux au cours des 24 dernières heures et devrait le rester dans les prochaines 24 heures.
Le plus grand flux d’électrons de 2 MeV a été inférieur au seuil de 1000 pfu et devrait demeure ainsi. La fluence électronique sur 24h était à des niveaux normaux et devrait le rester ainsi au cours des prochaines 24 heures.
Un petit trou coronal équatorial de polarité négative a traversé le méridien central et devrait influencer les conditions de vent solaire à compter du 1er février.
La vitesse du vent solaire sur la Terre a diminué à 400 km/s. La magnitude du champ magnétique interplanétaire est d’environ 5 nT. L’interplanétaire champ magnétique est passé de polarité positive à négative. Similaire lent on peut s’attendre à des conditions de vent solaire pour les prochaines 24 heures.
Les conditions géomagnétiques étaient calmes (à la fois NOAA Kp et K local Belgique 0-2).
Des conditions similaires attendues pour les prochaines 24 heures.
ISN ESTIMÉ AUJOURD’HUI : 071, BASÉ SUR 14 STATIONS.

Peut être une image de écran et texteRADCOM de Février 2023!

Nouvelles et reportages
Autour de votre région – Calendrier des événements du club 76
Autour de votre région – Tour d’horizon des événements 80
Club de radio amateur Essex CW, camp d’entraînement 2022 50
Andy Kersey, G0IBN
Nouveaux produits 14
Actualités 12
Plan de bande RSGB 40
Tableau d’honneur RSGB 32
Questions RSGB 6
Gagnants du trophée RSGB pour 2021/22 72
Nouvelles des groupes d’intérêts spéciaux 15
Habitués
Index des annonceurs 85
Antennes, Matthew Smith, M0VWS 18
Calendrier du concours, Ian Pawson, G0FCT 23
Concours, Chris Tran, GM3WOJ 66
Données, Andy Talbot, G4JNT 28
Bandes GHz, Dr John Worsnop, G4BAO 64
HF, Daimon Tilley, G4USI 60
LF, Dave Pick, G3YXM 59
Annonces des membres 86
Propagation, Gwyn Williams, G4FKH 88
Rallyes et événements 87
Le dernier mot 89
VHF/UHF, marques de Paul, G8FVK 62
Commentaires
Critique de livre 70
Comète CAT-300 ATU, Tim Kirby, GW4VXE 55
Antenne MYDEL Windcamp Gipsy HF, Steve Nichols, G0KYA 51
Caractéristiques
La radio amateur dans les médias 2022, Heather Parsons, RSGB Communications Manager 52
Un guide approximatif de VHF portable fonctionnant à partir d’un véhicule, Andy Gilfillan, G0FVI 24
Coupures de courant radio et tempêtes solaires, Peter DeNeef, AE7PD 22
Concours de construction RSGB Heather Parsons, responsable des communications RSGB 16
Wokingham u3a journée portes ouvertes, Colin Ashley, M0XCA 35
Caractéristiques techniques
Un détecteur de foudre, Erich Heinzle, VK5HSE 68
Un contrôleur de rotateur d’antenne amélioré : deuxième partie, Tim Forrester, G4WIM 56
Notes de conception, Andy Talbot, G4JNT 36
EMC, Dr David Lauder, G0SNO 30
Clés Morse sans fil : deuxième partie, Ray Scrivens, G3LNM 46

Voyage au centre de la terre

En tant que professeur de sciences de la terre et des planètes (ouvre dans un nouvel onglet), j’étudie l’intérieur de notre monde. Tout comme un médecin peut utiliser une technique appelée échographie (ouvre dans un nouvel onglet) pour faire des images des structures à l’intérieur de votre corps avec des ondes ultrasonores, les scientifiques utilisent une technique similaire pour imager les structures internes de la Terre. Mais au lieu des ultrasons, les géoscientifiques utilisent des ondes sismiques – des ondes sonores produites par les tremblements de terre.
À la surface de la Terre, vous voyez de la terre, du sable, de l’herbe et de la chaussée, bien sûr. Les vibrations sismiques révèlent ce qu’il y a en dessous (s’ouvre dans un nouvel onglet) : des roches, grandes et petites. Tout cela fait partie de la croûte terrestre, qui peut descendre jusqu’à 30 kilomètres ; il flotte au-dessus de la couche appelée le manteau.

La partie supérieure du manteau se déplace généralement avec la croûte. Ensemble, ils s’appellent la lithosphère (ouvre un nouvel onglet), qui mesure environ 100 kilomètres d’épaisseur en moyenne, bien qu’elle puisse être plus épaisse à certains endroits.
La lithosphère est divisée en plusieurs grands blocs appelés plaques (s’ouvre dans un nouvel onglet). Par exemple, la plaque Pacifique se trouve sous tout l’océan Pacifique et la plaque nord-américaine couvre la majeure partie de l’Amérique du Nord. Les assiettes sont un peu comme des pièces de puzzle qui s’emboîtent grossièrement et recouvrent la surface de la Terre.
Les plaques ne sont pas statiques ; au lieu de cela, ils se déplacent. Parfois, c’est la plus petite fraction de pouces sur une période de plusieurs années. D’autres fois, il y a plus de mouvement, et c’est plus soudain. Ce type de mouvement est ce qui déclenche les tremblements de terre et les éruptions volcaniques.
De plus, le mouvement des plaques est un facteur critique, et probablement essentiel, de l’évolution de la vie sur Terre, car les plaques en mouvement modifient l’environnement et obligent la vie à s’adapter à de nouvelles conditions (ouvre dans un nouvel onglet). Source et la suite ICI